Pourquoi les femmes battues ne partent pas ? Violence psychologique / émotionnelle contre violence physique ?

Violence psychologique / émotionnelle contre violence physique ? - Claire Samuel

En France, il faut un certificat médical pour porter plainte si on a été victime de violence. Cela évolue progressivement. En effet, parfois la violence ne laisse pas de bleus. Cela signifie-t-il, pour autant, que la violence psychologique et/ou émotionnelle est de moindre ampleur ? Pas si sûr. Au contraire, l’une est la prémisse de l’autre. Certains pensent que la violence morale est encore pire, d’une part, parce qu’elle ne se voit pas, et, d’autre part, parce qu’elle enferme la victime dans une prison transparente dont il sera très difficile de sortir indemne, si sortie il y a un jour d’ailleurs. Ce paradoxe constitue une des raisons de l’écriture de mon livre, Le noeud de la spirale. J’ai voulu démontrer au monde que la violence, sous toutes ses formes, peut tuer.

Une réflexion sur “Pourquoi les femmes battues ne partent pas ? Violence psychologique / émotionnelle contre violence physique ?

Laisser un commentaire