Ce que l’on autorise en nous #pureté

Ce que l'on autorise en nous #pureté - Claire Samuel

La conscience du corps est nouvelle pour moi. Grâce au yoga et à la méditation de la pleine conscience, j’ai appris à ressentir mon corps, à écouter mes émotions et identifier mes besoins. Désormais, je n’ai plus la même tolérance aux mauvais traitements infligés à mon corps, que ce soit par moi ou un autre. Je suis attentive à ce que je mets dans mon corps, en prenant en considération les cinq sens. Je n’ai jamais eu de télévision et j’en suis ravie. Même sur youtube, je suis prudente sur le contenu regardé. Dès que je repère une vidéo destinée à critiquer de façon négative une autre personne, je prends garde à ne pas cliquer dessus. De la même façon, j’élimine les chansons trop tristes. J’apprécie parfois écouter des chansons tristes pour l’effet cathartique qu’elles ont sur moi.

Toutefois, je suis, là encore, prudente pour ne pas en abuser. En outre, la nourriture est bien sûr cruciale dans ma vie. Manger végétalien et cru constitue le secret de ma belle énergie, presque constante. Enfin, j’apprends à mes enfants à avoir une bouche pure. Cela implique de ne jamais l’utiliser pour se plaindre, jouer la victime, juger les gens qui sont différents de nous ou dire des paroles qui risquent de blesser.

Publicités

Laisser un commentaire