La fondation de l’amour est le soin de soi et sa sève est d’être heureux pour celui que l’on aime

La fondation de l'amour est le soin de soi et sa sève est d'être heureux pour celui que l'on aime Claire Samuel

L’amour se fonde sur l’amour de soi. J’ai mis tellement de temps à le comprendre. Tout le monde dans l’univers du développement personnel semble répéter qu’il faut s’aimer soi-même avant d’envisager une relation amoureuse. J’aime la façon dont Sherry Argov le résume dans son livre plein d’humour (dont j’ai fait la revue ici). Elle explique qu’un homme qui ne prend pas soin de lui, par exemple en ayant des addictions, ne prendra pas soin d’une femme.

Pourquoi les hommes adorent les chieuses

En outre, grâce aux enseignements de Teal Swan, j’ai découvert qu’en réalité ma vie amoureuse passée suivait le modèle suivant : je voulais secourir un homme plein de problèmes pour paraître plus lumineuse à côté de son aspect sombre et négatif, pour être une bonne personne, pour mériter de l’amour. J’étais persuadée, sans le savoir, que l’amour était conditionnel et je dois à Teal Swan de m’avoir ouvert les yeux.

Enfin, comme je l’écris dans mon livre Le nœud de la spirale, la sève de l’amour est à mes yeux le fait d’être heureuse pour l’autre. Si la racine de l’amour est le soin de soi, sa sève est de trouver son bonheur dans la joie de l’autre. Ainsi, savoir que la personne que l’on aime est heureuse constitue la plus belle satisfaction. Cela implique que si cette personne est heureuse en partant, cela fera mon bonheur, je l’accepterai puis me construirai un nouveau bonheur en me servant de cette expérience, tellement humaine, tellement normale.

Le noeud de la spirale de Claire Samuel

PS : j’apprécie la chaîne youtube de Teal Swan depuis de nombreuses années (ce sont des vidéos en anglais) et je viens de découvrir que son dernier livre était traduit en français (ses autres livres sont uniquement en anglais) : « Après l’enfer, se reconstruire et trouver l’amour de soi« . Quelle bonne nouvelle ! J’admire beaucoup Teal Swan et elle m’a aidée à me reconstruire. Le titre de son dernier livre me trouble beaucoup car il est la raison d’être de ma mission envers les femmes : les aider à se reconstruire tout en me reconstruisant moi-même, en partageant des expériences et dans l’entraide féminine.

Après l'enfer, se reconstruire et trouver l'amour de soi teal swan

Publicités

Laisser un commentaire