Découvrir mes enfants #éducation positive

Découvrir mes enfants #éducation positive Claire Samuel

J’admire Michelle Obama pour tellement de raisons. Elle a une autorité naturelle lorsqu’elle parle. Elle possède à la fois classe et intelligence. J’ai écouté une interview que Oprah Winfrey a fait d’elle (Conversation on the Next Generation of Women), dans laquelle elle disait que son objectif était d’aider ses filles à comprendre comment fonctionnait le monde. J’adore la façon dont elle décrit comment elle fait de son mieux pour être la meilleure maman possible et ce que cela signifie pour elle.

J’explique à mes enfants que mon rôle est de les aider à comprendre le monde, pas les punir ni les rendre conformes à ce que je suis et à ce que je pense moi. Je suis végétalienne et crue mais ils ne le sont pas. Je leur répète qu’ils seront des adultes qui feront leurs propres choix dans le futur. Je ne serai pas présente pour les surveiller en permanence. Néanmoins, je partage mes passions avec eux et je leur confie ce qui compte pour moi. Je leur affirme que le sucre est du poison pour moi. Je leur explique que je ne mange ni viande ni laitages car je suis convaincue que cela est le chemin de l’avenir. Tout cela constitue mes choix personnels. Ils ont le droit de choisir de manger du fast food s’ils veulent essayer. Mon espoir est qu’ils conservent dans une partie de leur cerveau que mon meilleur conseil est d’investir dans leur santé en mangeant de bons fruits et légumes.

J’aime écouter leurs questions, même lorsqu’elles me mettent mal à l’aise ou que je ne m’y attends pas. Lorsque j’étais enceinte, une de mes amies me disait que les enfants étaient comme un miroir de nous-mêmes. Je suis tout à fait d’accord. Mon objectif est de rester authentique notamment envers mes enfants. Bien sûr, je ne peux pas leur parler comme s’ils étaient d’autres adultes. Toutefois, ils représentent un challenge intéressant. J’aime leurs questions auxquelles je ne m’attends pas. Ils reflètent toujours ce que je ressens, impossible de me cacher. Cela est une bonne chose et me force à rester humble et à avoir de la compassion. Il existe un livre fantastique de Naomi Aldort « Eduquer ses enfants, s’éduquer soi-même – Préserver la vie émotionnelle de nos enfants » sur le sujet.

livre fantastique de Naomi Aldort

Un autre livre intéressant est « Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent » d’Adele Faber et Elaine Mazlish.

J’ai tellement appris sur moi-même et le monde grâce à mes enfants. Je suis en admiration devant eux. Ils sont mon secret et ma force. Personne ne savait que j’étais maman solo lorsque j’ai candidaté à ce master très sélectif. Personne ne le savait non plus lorsque je faisais mes stages d’élève avocat car je devais travailler de longues heures. Il y a encore des préjugés sur les mamans, encore plus les mamans solos, dans le monde du travail.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s