10 raisons de lire le #livre Se séparer sans se détester

10 raisons de lire le #livre Se séparer sans se détester

1. Se séparer sans se détester est un bon livre de développement personnel, même si en ce moment tu n’es pas en train de quitter une relation amoureuse.

2. Le livre de Katherine Woodward Thomas sur la séparation bienveillante regorge d’astuces pratiques très utiles.

J’aime les conseils qui concernent cet état de trouble intense qui caractérise la rupture amoureuse.

Parfois, notre coeur brisé peut nous faire adopter des comportements irrationnels voire extrêmes.

Comment y remédier et retrouver notre état normal ? En identifiant nos émotions.

Ainsi, nommer ce que nous ressentons favorise une prise de conscience, première étape d’un retour à la normale.

3. Se séparer sans se détester c’est aussi effectuer la recherche suivante à l’intérieur de nous-mêmes : quelle est notre fracture d’origine ?

Quel est cet évènement enfoui dans le passé qui nous a tellement fait souffrir que nous avons l’impression de le revivre lorsqu’une histoire d’amour se termine ?

A nouveau, en identifiant le traumatisme, nous pouvons nous en libérer et avancer sur le chemin d’une vie plus heureuse et épanouie. En conscience.

4. Et si répéter un mantra intelligent nous aidait à sortir de la tristesse aigüe provoquée par la rupture ?

Le mantra consiste en une intelligente alchimie qui transforme notre état intérieur. En effet, le mantra nous fait renouer avec la partie de notre moi qui est une adulte intelligente, pleine de ressources et sage.

Le mantra positif, qui vibre d’une bonne intention, nous éloigne de l’enfant terrorisé qui est encore en nous et provoque des réactions extrêmes car il a peur. Réassurons-le avec un bon mantra.

Mon préféré est en ce moment : « J’ai tout ce dont j’ai besoin et plus encore« .

10 raisons de lire le #livre Se séparer sans se détester

5. Reprendre son pouvoir personnel au lieu de critiquer l’autre constitue le coeur de la séparation bienveillante.

S’éloigner de la position de victime pour identifier ce qui nous a conduit à l’erreur dans une relation nous fait grandir. Cela constitue également une promesse pour le futur. Si nous sommes capables d’identifier en quoi nous nous sommes trompées, nous pourrons construire une relation plus saine et plus belle la prochaine fois.

Dans mon livre Le noeud de la spirale, je te parle de cet homme que j’ai aimé pendant 13 ans. Ma question à moi-même serait ici : « Pourquoi ai-je choisi de me lier à un homme pas vraiment disponible pendant aussi longtemps ? »

6. Se pardonner fait partie du processus de rupture positive ou libération. Pardonnons-nous avant de pardonner l’autre.

Je fais l’effort de me pardonner d’avoir utilisé la pensée positive pour me voiler la face, pour espérer que le manipulateur changerait et pour minimiser la maltraitance en voyant les bons côtés de ma vie (j’avais de l’eau chaude au robinet par exemple).

7. Se séparer sans se détester est un livre qui nous invite à honorer l’histoire d’amour passée. L’objectif n’est pas de l’enjoliver ou de ressasser ce qui a été.

Honorer le temps passé ensemble et les bons moments, même s’il y en a eu des mauvais, permet de tourner la page avec sagesse et dignité.

Chacun sera ensuite libre et plus léger pour se créer un avenir radieux.

8. Envisager une rupture amoureuse dans la bienveillance ne signifie pas perdre de vue que la maltraitance peut exister. Le but sera avant tout d’assurer sa sécurité.

Je souhaite que les divorces à l’amiable ne soient pas utilisés par les manipulateurs pour conserver la victime sous contrôle.

9. Qu’est-ce qu’aimer vraiment ? Pourquoi Aristote place-t-il l’amitié au-dessus de l’amour érotique ? Quelle est l’inspiration qu’a fait naître en moi l’homme que j’appelle « ange » dans mon livre Le noeud de la spirale ?

Tout simplement vouloir le bonheur de l’autre. Et si on arrivait à se séparer en voulant tellement le bonheur de l’autre que l’on accepte même de ne pas faire partie de ce bonheur ?

Ce concept d’amitié totale peut nous aider si nous sommes la personne quittée.

10. Se séparer sans se détester nous fait gagner en maturité et en sagesse, mais aussi en argent. Ne laissons pas des procédures judiciaires longues, coûteuses et incertaines ternir la fin d’une relation amoureuse.


Découvre mon premier livre Le nœud de la spirale :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s