De la grandeur des hommes protecteurs ou la famille au creux de l’olivier

De la grandeur des hommes protecteurs ou la famille au creux de l'olivier

Sur le chemin de l’école, un magnifique chien avait l’habitude de se reposer, tout près d’un gigantesque olivier centenaire.

Un jour, nous avons découvert une femelle avec ses petits au creux du tronc de ce majestueux olivier.

Attirés par la beauté de cette petite famille, nous nous sommes approchés un peu trop près. Quelle erreur !

Le mâle nous a bien fait comprendre que nous n’avions pas intérêt à déranger sa femme pendant qu’elle allaitait les petits chiots.

Cette petite famille canine m’a fait penser à la grandeur des hommes, ceux qui s’offrent comme un rocher solide sur lequel leur femme peut compter lorsqu’elle est vulnérable.

Alors je n’aurai qu’un seul mot pour ces grands hommes : #merci

 

Publicités

Laisser un commentaire