Mes trois nourritures magiques pendant les règles #cycleféminin

Mes trois nourritures magiques pendant les règles #cycleféminin

J’utilise la force de la nature pour renforcer mon corps pendant la période des règles.

D’abord les épinards car ils sont riches en fer. Dans un smoothie avec de la banane c’est délicieux.

Ensuite, les betteraves car elles renforcent le système sanguin et drainent le foie. Je les aime dans un beau jus rose avec des concombres.

Enfin, j’ajoute à mon smoothie et à ce jus du persil, riche en calcium et en vitamine C, surtout s’il reste cru car la vitamine C est détruite par la chaleur.

Mes trois nourritures magiques pendant les règles #cycleféminin

Mes trois nourritures magiques pendant les règles #cycleféminin

 

 

 

 

 

Revue du #livre Magie du cycle féminin #divinféminin

Revue du #livre Magie du cycle féminin #divinféminin

En tant que femmes, nous sommes programmées pour le pouvoir. Pas la domination sur les autres bien sûr, mais le pouvoir personnel qui fait que nous prenons notre vie en main et nos responsabilités. En gros, nous ne sommes pas des victimes. Magie du cycle féminin est vraiment un livre que l’on oublie pas.

Magie du cycle féminin nous initie aux pouvoir interne du cycle menstruel et à la façon de l’utiliser comme une guidance et un outil qui favorise le bien-être. Alors là, on est vraiment dans l’image de la femme qui reprend le pouvoir sur sa vie et sa santé !

Alexandra Pope a des concepts clés très intéressants dans son livre Magie du cycle féminin.

Premièrement, les saisons internes du cycle sont les phases successives des règles, la pré-ovulation, l’ovulation et le premenstruum.

Deuxièmement, les deux voies (deux façons de faire et d’être) sont deux courants énergétiques à l’intérieur du cycle : une expansion d’énergie plutôt masculine depuis les règles jusqu’à l’ovulation (via positiva) et une contraction d’énergie plutôt féminine depuis l’ovulation jusqu’aux règles (via negativa). Tandis que l’ovulation correspond à notre place dans le monde, les règles nous invitent à accueillir notre divinité intérieure. Je les vois comme deux pôles à l’intérieur de nous. C’est peut-être la raison pour laquelle les femmes fonctionnent plutôt de manière cyclique que linéaire.

Troisièmement, les cinq chambres de menstruation sont la séparation, le lâcher-prise, le renouveau, la vision, la clarté et la direction. Chaque femme est différente bien entendu, mais les cinq chambres correspondent approximativement aux cinq jours des règles (ou plus, ou moins).

En nous retirant un peu du monde pour nous focaliser sur notre moi intérieur et nous reposer, nous pouvons lâcher-prise et régénérer notre corps (surtout le système nerveux d’ailleurs). Puis vient la vision de notre raison d’être sur terre, suivie de façon très intelligente par des directives pratiques sur la marche à suivre afin de réaliser notre potentiel dans le monde. C’est comme si chaque mois nous recevions des instructions pour vivre pleinement notre chemin de vie. C’est une révolution ! Tout fait sens dans ma tête. Pendant la via positiva, nous exprimons notre créativité en plantant des graines. Pendant la via negativa, nous ralentissons gentiment le rythme et récoltons les fruits de notre travail précédent. Chaque période de règle a le potentiel de nous faire découvrir de nouvelles idées et d’élargir notre esprit. J’adore 🙂

De façon très intéressante, Alexandra Pope écrit que le pouvoir collectif des femmes ensemble peut donner naissance à beaucoup d’idées originales, bien plus que ce que chaque femme pourrait créer seule de son côté. Le patriarcat l’a bien compris, en voulant contrôler les femmes de deux façons : les séparer, introduire une compétition malsaine, puis se moquer, dénigrer, mettre en danger celles qui savent utiliser leur savoir avec les plantes par exemple. Est-ce la raison pour laquelle les #sorcières sont décrites dans les livres d’enfants comme de vieilles femmes laides et méchantes ?

Toutefois, loin du féminisme agressif, Magie du cycle féminin nous invite à créer des relations encore plus harmonieuses avec les hommes, grâce à l’apprentissage de cette ancienne sagesse qu’est le suivi de notre cycle.

En ce qui concerne les syndromes prémenstruels, j’ai compris que ressentir des douleurs constituait la conséquence de penser que l’on pouvait continuer à courir partout tout le temps. En effet, ce n’est pas notre cycle qui a un problème. Il révèle un problème.

J’aurais bien aimé savoir cela lorsque j’avais 20 ans et que je consommais une boîte de nurofen tous les mois. Ce que l’on appelle syndrome prémenstruel est en réalité un appel au secours du corps qui est épuisé. Par conséquent, réduire notre niveau de stress diminuera les douleurs en apaisant le système nerveux. Le repos est la révolution qui va changer notre vie et les règles représentent le meilleur moment pour pratiquer le pratiquer ! Voici une démarche divine ! C’est la première fois que j’envisage les règles sous cet angle. Se reposer pour se reconnecter à notre guidance intérieure. J’adore.

Ainsi, il est absolument crucial de se reposer pendant la période des règles et quelques jours avant car la nature même de cette période est le lâcher-prise, l’abandon de nos responsabilités (toujours dans la mesure du possible bien sûr) et, pour une fois, le fait de ne rien faire : se reposer, se réparer et régénérer notre corps. Quel programme ! Je trouve que cela est aussi une belle façon de donner le bon exemple à nos filles, afin qu’elles aussi, soient plus tard autorisées à prendre ce temps précieux de soin de soi.

La ménopause est encore un sujet abordé par Magie du cycle féminin et qui m’intéresse beaucoup. En effet, j’ai la profonde intuition que la ménopause signifie beaucoup plus dans la vie d’une femme que ce dont la société en général veut bien nous laisser croire. Selon Alexandra Pope, la femme ménopausée accède à la plein révélation de sa magie, au service du monde.

Mon amie ma soeur, serais-tu intéressée par une interview sur le sujet de la ménopause avec une femme intelligente et plein de de bonnes idées (j’ai quelqu’une en tête !) ? Dis-moi ! En attendant, je te souhaite une bonne lecture grâce au magnifique livre d’Alexandra Pope, Magie du cycle féminin.

Comment manger un #arc-en-ciel ? #recette #crue

Comment manger un #arc-en-ciel ? #recette #crue

Aujourd’hui mon amie ma sœur, je t’offre un défi : manger un arc-en-ciel. Rien de plus simple ! Le jeu consiste à mélanger le plus de fruits et légumes possibles dans une salade multicolore. J’adore ajouter des graines germées et des herbes aromatiques. Le plus de couleurs nous mangeons, le plus de vitamines, minéraux et antioxydants nous absorbons. Sens toi libre de partager ta propre recette ci-dessous pour inspirer le plus de femmes possible. Bon appétit !

 

 

 

Comment ma plus grande peur est devenue mon plus grand bonheur ? #liberté

Comment ma plus grande peur est devenue mon plus grand bonheur ? #liberté

J’ai passé mon enfance et mes années de jeune adulte tenaillée par la peur d’être abandonnée.

M’investir jusqu’à me perdre dans une relation toxique fût la conséquence logique de cette inquiétude permanente.

Sortir de ce schéma en regardant ma peur en face aurait été une bonne solution. Toutefois, j’ai réussi à me débarrasser de la peur d’être abandonnée en étant littéralement abandonnée. Je me suis retrouvée vraiment seule avec la lourde responsabilité d’assumer deux enfants à moi toute seule.

Or ces circonstances couleur charbon ont révélé un diamant sur lequel ma peur était recroquevillée : la liberté. J’étais seule mais libre. J’étais abandonnée mais enfin face à ma grandeur, mon pouvoir, mes capacités pour m’en sortir.

 

Des nouvelles de ma vie amoureuse (ou de son absence)

Des nouvelles de ma vie amoureuse (ou de son absence)

J’ai reçu hier un message d’un homme avec lequel j’ai eu une relation très courte mais très intéressante. En effet, il était le premier homme normal, non maltraitant, avec lequel je construisais une histoire.

Son email était une réponse au mien. Ainsi, je lui demandais pardon de l’avoir quitté au bout de quelques mois de façon abrupte. Je suis consciente que cela fût un choc terrible pour lui et je le regrette beaucoup.

Il m’a confié qu’il avait eu beaucoup de tristesse, mais aussi de colère. En lisant mon livre Le noeud de la spirale, il a découvert le passé que je ne lui avais pas dévoilé auparavant. La colère était celle d’imaginer que quelqu’un avait pu faire du mal à une belle personne comme moi (je cite !).

C’est bizarre. Moi aussi j’ai l’impression tout à coup de me voir avec les yeux d’une autre. J’éprouve alors tellement de compassion pour cette jeune femme que j’étais, toute entière tournée vers la satisfaction des autres au mépris de ses besoins les plus basiques (comme le sommeil).

Mon amie ma soeur, si tu es seule aussi, je le suis depuis 8 ans et je comprends. Pourtant, j’ai la profonde intuition que j’entre dans une nouvelle ère, dans laquelle je serai capable de construire une relation avec un homme. Pour cela, il me faut d’abord me convaincre que je mérite pleinement de vivre cela.

 

 

Comment faire une bonne et saine #sauce de #salade ? recette simple et #crue

Comment faire une bonne et saine #sauce de #salade ? recette simple et #crue

Une bonne sauce salade avec de l’huile d’olive bien sûr, mais pourquoi pas avec de l’orange pressée pour changer du vinaigre de cidre ou du citron ? J’adore !

Je presse l’orange puis je gratte la pulpe avec un couteau. As-tu déjà essayé d’utiliser l’orange en sauce salade mon amie ma sœur ?

 

 

Revue de ma #chaîneyoutube un an après #ClaireSamuelenfrançais

Revue de ma #chaîneyoutube un an après #ClaireSamuelenfrançais

J’ai démarré la chaîne YouTube Claire Samuel en français (car il existe aussi une version an anglais, Claire Samuel in English) en 2016. A l’époque, j’étais stagiaire en cabinets d’avocats donc je manquais de temps. Puis après un burn-out et une réorganisation de ma vie, j’ai pris le parti de me concentrer sur ce que j’aime. Cela est un tel bonheur pour moi d’enregistrer des vidéos tous les jours ! C’est un peu comme si je tenais un journal. Cela me fait grandir.

Toutefois, depuis le début je prends grand soin de ne pas regarder le nombre d’abonnées. La raison est simple : je choisis l’intégrité et l’authenticité. Je n’enregistre pas pour avoir des likes ou des abonnées. La sphère YouTube est suffisamment vaste pour que chacun trouve une chaîne à son goût. Je souhaite créer une belle communauté de femmes qui se retrouvent dans mes valeurs : bienveillance, patience, joie, gratitude et authenticité.

Après un an de vidéos quotidiennes sur YouTube, il m’a semblé intéressant d’identifier les thèmes préférés des femmes qui me regardent. Or rien n’est vraiment ressorti de l’analyse des donnés analytiques de ma chaîne. Donc ? Je continue sur ma lancée : faire ce que j’aime avec le cœur. Remercier toutes les belles personnes qui prennent le temps de me laisser un commentaire intéressant.

 

 

 

 

 

Jeu incroyable avec nos #enfants ou merci @etincelles_d_ames

Jeu incroyable avec nos #enfants ou merci @etincelles_d_ames

J’ai récemment découvert @etincelles_d_ames sur Instagram grâce à @mes_merveilleuses_fragilites.

@etincelles_d_ames a proposé dans un post un petit jeu tout simple et très éclairant à réaliser avec nos enfants.

Pose-leur les questions suivantes et laisse toi surprendre par les réponses de tes enfants ! Voici la liste des questions et les réponses de mes deux enfants.

1. Qu’est-ce que maman te dit toujours ?

Mon fils : « Dans la vie il faut faire ce que l’on aime »

Ma fille : « Prendre soin de soi »

2. Qu’est-ce que maman aime ?

Mon fils : « La bonne nourriture, moi »

Ma fille : « Ses enfants, la nourriture vivante, le yoga »

3. Qu’est-ce que maman n’aime pas ?

Mon fils : « Les bagarres, le nutella, les plats sucrés, gâcher de la nourriture »

Ma fille : « La pollution, les centres commerciaux, le fast food, faire du shopping (et c’est dommage) »

4. Qu’est-ce que maman fait pour te faire plaisir ?

Mon fils : « Elle me donne des cadeaux, de l’argent de poche, un toit sur ma tête, de l’amour »

Ma fille : « Elle m’offre des colonies de vacances, des baskets, on découvre de nouveaux pays »

5. Quel âge a maman ?

Les deux ont répondu 37.

6. Quelle taille fait maman ?

Les deux ont répondu 1m61 (je pense que je mesure un peu plus…).

7. Quelle est l’activité préférée de maman ?

Les deux ont répondu le yoga.

8. Qu’est-ce que maman fait quand tu n’es pas ici ?

Mon fils a répondu « Elle travaille » et ma fille a ajouté « sur ses projets« .

9. De quelle couleur sont les yeux de maman ?

Selon mon fils ils sont marrons et selon ma fille vert kaki.

10. Si maman devenait célèbre ce serait qui ?

Mon fils a répondu que ce serait bien que je sois célèbre tandis que ma fille a répondu « une personne riche« .

Les enfants de maman solo sont souvent beaucoup plus conscients de l’argent, du budget à tenir, du prix des choses.

11. Maman est bonne à quoi ?

Mon fils : « Le yoga et la gentillesse »

Ma fille : « La cuisine pour ses enfants et le ménage »

12. Qu’est-ce que maman ne sait pas faire ?

Mon fils : « Se battre pour rigoler »

Ma fille : « De la gym et porter des charges lourdes »

13. Si maman était un super héros ça serait qui ?

Mon fils : « Supermaman »

Ma fille : « Superwoman »

14. Qu’est-ce que maman aime manger ?

Mon fils : « Des dates, des bananes, de l’huile d’olive »

Ma fille : « Des gros plats dans un grand saladier (et après elle a un gros ventre) »

15. Es-tu fièr(e) de maman ?

Les deux répondent que ça dépend dans quel domaine.

16. Qu’est-ce qu’on fait ensemble ?

Mon fils : « De la rigolade, des punitions, de l’amusement »

Ma fille : « Très rarement on va dans les magasins, on mange ensemble »

17. Est-ce qu’on se ressemble ?

Mon fils répond non et ma fille « Pas du tout« .

18. Comment sais-tu que maman t’aime ?

Mon fils : « Elle est gentille, elle s’occupe bien de moi, elle ne s’en fiche pas de ses enfants »

Ma fille : « Elle ne dit pas oui à tout, elle n’a pas de télé à la maison pour que l’on soit intelligents »

19. Quel est l’endroit favori de maman ?

Mon fils : « La cuisine et le jardin »

Ma fille : « La cuisine, son lieu de travail, la mer »

20. A quoi ressemble maman ?

Mon fils : « Maman ressemble à une extraterrestre au goût bizarre »

Ma fille : « Maman ressemble à une dame bizarre aux cheveux courts« .

Jeu incroyable avec nos #enfants ou merci @etincelles_d_ames

 

 

Pourquoi as-tu fait ça ? Quand les #enfants font des grosses bêtises

Pourquoi as-tu fait ça ? Quand les #enfants font des grosses bêtises

Mon fils a fait une très grosse bêtise. Après avoir regardé le film Les 400 coups, choisi par la maitresse, il a fait l’école buissonnière avec un copain.

Tous les adultes de l’école lui ont fait la leçon.

Il m’a confié qu’il avait compris à quel point sa bêtise était grave.

En outre, ce qu’il a ajouté m’a touchée : « Tu sais maman, il n’y a que la prof de sport qui m’a demandé pourquoi j’avais fait ça. »

Selon mon humble opinion, nous pouvons gagner beaucoup de compréhension de nos enfants en leur demandant simplement pourquoi ils ont fait ce qu’ils ont fait. Sans vouloir excuser. En voulant comprendre et améliorer nos liens avec nos enfants.

 

 

Pourquoi se comprendre entre mamans est crucial #compassion

Pourquoi se comprendre entre mamans est crucial #compassion

Je n’en ai pas rencontré beaucoup des personnes qui comprenaient ce que signifiait concrètement être maman solo. Pourtant, lorsque cela est le cas, lorsque je sens de la compassion dans le regard de la femme qui m’écoute, tout change. J’ai toujours ressenti un lien immédiat avec les autres mamans qui élèvent leurs enfants seules. Nous n’avons jamais eu besoin de beaucoup de mots pour nous entraider, pour laisser un enfant le matin à 7h chez l’une si l’autre avait un rendez-vous. Nous n’avons jamais eu besoin de nous connaître beaucoup pour nous confier nos enfants, car l’urgence et la fatigue sont passées en premier.

Lorsque j’ai quitté Paris, j’ai dit au revoir à la maman d’un ami cher de mon fils. Je n’ai jamais vraiment eu le temps de discuter avec elle. Pourtant, on était comme des sœurs, se rendant mutuellement service sans besoin de trop de paroles. Je lui ai dit qu’elle était la seule dans le quartier qui comprenait.

Nous avons besoin de compassion les unes envers les autres. Je parle de ce que je connais, mais je suis consciente que certaines femmes se sentent isolées car elles s’occupent d’un parent âgé ou ont un enfant trisomique. Chacune a son challenge. Pourtant, si nous apportons notre cœur dans nos relations, alors nous pouvons réduire ce sentiment d’isolement inhérent aux situations pas comme les autres.