De la peur de l’#abandon ou réponse à Sophie #enfantintérieur

De la peur de l'#abandon ou réponse à Sophie #enfantintérieur

Une femme membre de notre belle communauté m’a posée une question sur la peur de l’abandon, le cas échéant héritée d’un de nos parents.

Je suis consciente qu’une telle angoisse puisse être transmise d’une génération à l’autre et la sensation d’abandon m’a fait prendre de mauvaises et dangereuses décisions dans le passé. Le manque d’amour n’est pas uniquement la maltraitance physique qui se voit. Il peut résider dans l’absence de soutien, de chaleur humaine et d’encouragements. La preuve scientifique de la nécessité de l’amour pour un enfant est apportée dans le très intéressant ouvrage de Sue Gerhardt « Why love matters » (comment l’affection construit le cerveau du bébé), disponible en anglais et en espagnol à ce jour.

Aujourd’hui, je me concentre sur toutes les façons que je peux utiliser pour calmer l’inquiétude de mon enfant intérieur. Je ne guérirai pas le passé, mais je peux dès cet instant consoler la version de moi qui est encore une petite fille effrayée.

Dans ma réflexion en vidéo ce jour, je cite Patricia Darré, Franck Lopvet, Bridget Nielsen (en anglais) et Hans Wilhem (en anglais) pour approfondir le sujet de l’abandon, des vies antérieures et des actions que nous avons la capacité de choisir maintenant. Le but est de ne pas rester trop longtemps dans la peur de l’abandon. Même si la reconnaitre comme valide est une étape cruciale, elle ne doit constituer qu’un tremplin vers l’acceptation des émotions de son enfant intérieur. Alors seulement, je peux apaiser les craintes de mon enfant intérieur. J’utilise la méditation, les lectures intéressantes, les bons moments passés avec des gens que j’aime y compris sur internet dans nos échanges, le contact avec la nature et le yoga pour aider l’enfant intérieur tourmenté. Pour qu’un jour il ne le soit plus.

 

Why love matters a été traduit en néerlandais « Waarom liefde zo belangrijk is: hoe de liefde voor je baby zijn hersenen vormt« , en italien « Perché si devono amare i bambini » et en polonais « Znaczenie milosci » :

Qu'en penses-tu mon amie ma soeur ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.