Ce que déménager au soleil au milieu de la campagne m’a appris #confianceensoi

Ce que déménager au soleil au milieu de la campagne m'a appris #confianceensoi

J’ai quitté Paris car je n’arrivais plus à respirer. Je guettais chaque petit rayon de soleil avec ardeur tandis que mon fils était comme un lion en cage. En effet, les 30 mètres carrés de l’appartement ne suffisaient plus pour trois personnes et sa maîtresse lui avait promis d’appeler la police si elle le voyait aller seul à la bibliothèque ou au parc. Je travaille donc bien sûr je ne peux pas l’accompagner partout ou attendre pendant des heures sur un banc qu’il finisse de jouer au parc.

Je me suis toujours sentie chez moi lorsque je suis proche de la mer Méditerranée. Elle coule dans mes veines tandis que le soleil est mon grand ami. Je ne prend jamais de coups de soleil et le ciel bleu me donne plein d’énergie pour travailler.

Or ce que ce déménagement dans le Sud (ou au Nord de l’Afrique) m’a appris c’est à avoir confiance en moi. Quoiqu’il arrive, je serai là pour moi, je ne me laisserai pas tomber. Je prendrai soin de moi et je chercherai des solutions à tous les obstacles. Prendre des risques calculés apporte souvent ce genre de leçon.

 

Qu'en penses-tu mon amie ma soeur ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.