#Profiter de la vie mais pas des gens ou les #conséquences du mensonge au-delà de la morale

#Profiter de la vie mais pas des gens ou les #conséquences du mensonge au-delà de la morale #responsabilité

Je suis la première à le dire aussi souvent possible à ceux que j’aime : « Profite ! »

Savoure ce bon repas, ce beau moment, cette victoire et la vie en général.

Pourtant comme je l’explique à mes élèves en cours de français, le verbe profiter signifie également utiliser les autres de façon négative et égoïste à leur détriment.

Si ce propriétaire de logements que j’ai rencontré est un homme super généreux, il refuse néanmoins de louer ses biens en dehors de la période d’été pour ne pas être confronté à des locataires qui ne paient pas leur loyer.

Certains ont choisi de profiter de la loi française très protectrice des locataires en entraînant comme conséquence l’impossibilité pour de nombreuses personnes d’accéder facilement au logement.

Si ce policier ne me croit pas lorsque je lui détaille les raisons pour lesquelles j’ai besoin d’une Ordonnance de protection, c’est parce que certaines personnes ont choisi d’utiliser la justice pour se venger de leur ancien conjoint, entraînant comme conséquence que des femmes soient tuées chaque jour par leur ancien conjoint.

Au-delà de la morale, au-delà de tout jugement de valeur, profiter des gens ou de quoi que ce soit entraîne toujours des conséquences. Action puis conséquence.

Je choisis ma propre loi comme dirait le philosophe Emmanuel Kant car je veux être claire sur les conséquences de mes actions sur moi-même et les autres, ceux que je connais et ceux que je ne connais pas.

La responsabilité, tout simplement.

Publicités

Laisser un commentaire