Quand l’#amitié et l’#amour s’emmêlent ou la possibilité de #relations claires

Quand l'#amitié et l'#amour s'emmêlent ou la possibilité de #relations claires

J’ai la chance d’avoir des sentiments super clairs envers les gens dès le début. Les hommes par exemple. Soit ils sont directement dans la catégorie amis (pour la vie parfois), soit ils sont amis mais avec de l’amour potentiel.

Par exemple avec O. on est amis depuis toujours. Il est mon frère, il m’a connue pendant la période où je portais des grosses lunettes et des chemisiers à fleurs à 15 ans, je peux tout lui dire et vice versa. Jamais la relation n’a été ambiguë.

En revanche, je connaissais A. depuis que nous étions en troisième. On a passé notre adolescence ensemble comme amis. Il a toujours été là pour moi, quand les maîtresses de mes enfants me rendaient folle, quand j’étais toute seule pour déménager avec mes enfants.

A. était dans la catégorie ami pour la vie. Cela a toujours été clair pour moi. Je n’ai jamais ressenti d’attirance physique pour lui.

Pourtant je sentais que ce n’était pas la même chose pour A. Je me sentais malheureuse de le voir m’aimer d’amour alors que je l’aimais d’amitié. Alors un jour je lui ai dis que je n’en pouvais plus de le voir souffrir ainsi et que j’avais envie qu’il trouve une femme magnifique pour construire sa vie.

Je ne voulais plus être la source de tristesse. J’ai préféré prendre mes distances avec lui car je ne pouvais pas lui donner ce qu’il voulait de moi. J’aime les relations claires et nettes.

L’autre cas de figure est quand j’apprécie l’amitié d’un homme mais que je sens qu’il pourrait y avoir plus que ça. Lorsque j’ai rencontré L. je nous pensais si différents que jamais je n’aurais imaginé que l’on puisse être ensemble.

Et puis je suis malheureusement ensuite entrée dans une sorte de sentiment d’infériorité où je l’admirais tellement que j’imaginais qu’il ne s’intéresserait jamais à moi. Puis il m’a dit un jour sur un banc au parc qu’il aimerait bien être avec moi. J’étais tellement scotchée que je n’ai pas su comment répondre.

Je lui ai dit un jour que je ne pourrais être en couple qu’avec un homme qui a lu mon livre et il a répondu « ça tombe bien je l’ai lu !« . Alors mon regard a changé. Et je suis tombée super amoureuse de lui. Mais ce n’était pas réciproque apparemment donc la relation n’a pas duré.

Sauf que je n’arrive pas à redevenir une simple amie car cela fait trop mal de ne plus pouvoir l’aimer. L’amitié a été si teintée d’amour qu’elle ne peut revenir à son état initial. Ce qui me cause le plus de chagrin est que je doive non seulement faire le deuil d’un homme que j’aimais sincèrement, mais aussi faire le deuil d’un ami dont la place était naturelle dans ma vie. Aujourd’hui il reste un grand vide.

Mon amie ma soeur, je ne pense pas qu’il faille s’empêcher de tomber amoureuse d’un homme qui était notre ami. Au contraire moi je trouvais ça tellement bien. Simplement être consciente que le deuil sera deux fois plus douloureux.

 

 

 

 

 

Qu'en penses-tu mon amie ma soeur ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.