Aller au fond de la #peine ou introspection et compulsions #addictions

Aller au fond de la #peine ou introspection et compulsions #addictions

En ce moment je fais plein de crises de boulimie, alors que cela ne m’était pas arrivé depuis au moins 10 ans.

Que se passe-t-il ? Je suis en train de regarder ma douleur bien en face et ça fait mal.

Je suis consciente que la boulimie n’est qu’un évitement au même titre que l’alcool.

J’essaie de trouver ce qui fait si mal. Cet homme qui m’a quittée ? Même pas.

Il n’a fait qu’appuyer là où cela faisait déjà mal : la peur d’être aimée puis quittée. C’est exactement ce qui s’est passé.

C’était ma plus grande peur et cela est arrivé.

Je suis encore vivante, je vais m’en remettre.

Qu’y a-t-il en dessous de cette peine ?

La culpabilité et l’impression de ne pas mériter l’amour ni le bonheur, d’avoir été une mauvaise enfant lorsque j’étais petite fille, de n’avoir pas été assez bien en général.

Je me dis maintenant que c’est une grande étape de regarder la douleur en face au lieu de m’anesthésier complètement.

Chaque jour je peux choisir de nouveau.

Comme le dit Teal Swan dans sa vidéo sur l’alcoolisme, je peux sentir le chagrin et choisir d’être souple, accueillante, ouverte, au lieu d’être tendue et en résistance.

Je peux également choisir de ne pas être boulimique, arrêter de saboter ma vie et être ouverte à la beauté et à l’amour (toujours présent mais parfois on ne le voit pas… voir la revue du livre Soufi mon amour à ce sujet).

 

Publicités

Toutes les #habitudes sont mauvaises ? alimentation et style de vie

Toutes les #habitudes sont mauvaises ? alimentation et style de vie

Tu as vu l’interview que j’ai réalisée de Léna et Saïd, qui tiennent le restaurant cru Naturabsolu ? Saïd a dit quelque chose que j’ai noté : toutes les habitudes sont mauvaises.

Moi qui suit une adepte des routines et de la discipline, j’ai eu envie de remettre en question ma façon de penser.

Je me dis maintenant que bien sûr opter pour de bonnes habitudes aide beaucoup.

Toutefois, se tenir à ses habitudes avec rigidité peut devenir synonyme de contrôle. Or on ne peut pas contrôler beaucoup de choses. Les habitudes elles-mêmes peuvent être envisagées avec souplesse. Concrètement, je fais un repas par jour vers midi sauf si j’ai faim avant ou après, je fais une routine matinale trampoline, méditation et yoga mais avec des durées qui varient chaque jour.

Et toi mon amie ma sœur, tu penses que toutes les habitudes sont mauvaises ?

 

Les petites questions d’Esther Perel pour faire le deuil d’une #relation amoureuse

Les petites questions d'Esther Perel pour faire le deuil d'une #relation amoureuse

Dans la vidéo « Love, lust and commitment« , j’ai découvert grâce à Ester Perel, reine des relations amoureuses et de l’érotisme, cinq petites questions qui changent la vie.

En effet, elles permettent de ne pas rester sur un goût amer et panser notre coeur endolori après la fin d’une relation amoureuse.

Voici les cinq questions d’Esther Perel et mes réponses personnelles, mais bien sûr ces questions sont pour toi mon amie ma soeur. Tu n’as même pas besoin de lire les réponses.

Mon but comme d’habitude est de t’inspirer et te rappeler que tu n’es pas seule à traverser ce genre d’épreuves.

1. Que retiens-tu de cette relation ?

Que je dois me gâter, me faire plaisir.

Que je dois oser dire les sentiments que j’ai quand j’aime un homme. Cela ne signifie pas que je vais me jeter à son cou.

2. Quelles sont les choses qui te donnent envie de sourire à propos de cette relation ?

Quand je parlais avec lui et que je me sentais complètement détendue.

C’était une des rares personnes avec lesquelles je me sentais à l’aise. Je pouvais tout lui dire.

3. Qu’est-ce que tu aurais aimé faire différemment ?

J’aurais aimé lui demander clairement si il avait envie d’être avec moi ou pas.

4. Que souhaites-tu que ton ex retienne de la relation avec toi ?

J’ai envie qu’il retienne que je l’ai aimé sincèrement, au point de ne jamais vouloir le changer. Cela ne signifie pas qu’il était parfait, mais je ne suis pas parfaite non plus donc cela tombait bien 😉

Que je l’ai aimé au point de comprendre que pour qu’il réalise ses projets personnels, je ne devais pas faire partie de sa vie, aussi douloureux que ce soit pour moi.

Enfin, que certaines femmes, dont moi, sont vulnérables et ont besoin de protection.

5. Comment souhaites-tu qu’il se souvienne de toi ?

J’ai envie qu’il se souvienne de moi comme celle qui l’aimait sincèrement, pour le simple plaisir d’être en sa compagnie.

Je lui souhaite le meilleur et il est une personne très importante pour moi.

 

Comment faire un lait d’or facile et rapide ? #curcuma

Comment faire un lait d'or facile et rapide ? #curcuma

J’aime les recettes simples et je considère le plaisir comme la clé de l’alimentation vivante sur le long terme.

Mon lait d’or est :

  • un verre de lait végétal : riz, chanvre, avoine… avec
  • une toute petite pointe de sel de mer
  • une demi cuillère à café de curcuma moulu
  • un quart de cuillère à café de gingembre moulu
  • une petite touche de poivre noir, et
  • une cuillère à café d’huile de noix de coco.

Tchin mon amie ma soeur !

Comment faire un lait d'or facile et rapide ? #curcuma

Comment faire un lait d'or facile et rapide ? #curcuma

 

De la #nourriture vivante et du style de vie #sain ou #déjeuner chez #Naturabsolu

De la #nourriture vivante et du style de vie #sain ou #déjeuner chez #Naturabsolu

Léna et Saïd tiennent un restaurant cru à Avignon Naturabsolu et j’ai eu la chance d’aller y prendre un déjeuner absolument délicieux (10 Place Saint Marc, 30400 Villeneuve lès Avignon, France).

De la #nourriture vivante et du style de vie #sain ou #déjeuner chez #Naturabsolu

Mais pas que ! Nous avons discuté ensemble tous les trois pendant plus d’une heure tellement c’était intéressant.

De la #nourriture vivante et du style de vie #sain ou #déjeuner chez #Naturabsolu

J’ai appris plein de choses, sur l’alimentation vivante bien sûr, mais aussi sur la respiration, nos relations avec nos enfants et le fonctionnement du système nerveux.

De la #nourriture vivante et du style de vie #sain ou #déjeuner chez #Naturabsolu

Je t’invite à découvrir cette magnifique interview et le mot de la fin sera : prend ton temps mon amie ma soeur, tu peux réaliser ta transition alimentaire avec du temps et de la douceur.

De la #nourriture vivante et du style de vie #sain ou #déjeuner chez #Naturabsolu

De la #nourriture vivante et du style de vie #sain ou #déjeuner chez #Naturabsolu

Les yeux verts… magnifiques 😉

De la #nourriture vivante et du style de vie #sain ou #déjeuner chez #Naturabsolu

Paisible.

De la #nourriture vivante et du style de vie #sain ou #déjeuner chez #Naturabsolu

Fines rondelles de concombre sur un lit de fromage végétarien à la noix de cajou avec des graines germées : un délice !

De la #nourriture vivante et du style de vie #sain ou #déjeuner chez #Naturabsolu

Spaghetti de courge butternut, lamelles de chou rouge, pousses de soja, maïs, poireaux coupés vraiment très fins,, champignons marinés, sauce à la crème de sésame (tahin) et graines de pavot : un vrai bonheur !

De la #nourriture vivante et du style de vie #sain ou #déjeuner chez #Naturabsolu

De la #nourriture vivante et du style de vie #sain ou #déjeuner chez #Naturabsolu

De la #nourriture vivante et du style de vie #sain ou #déjeuner chez #Naturabsolu

De la #nourriture vivante et du style de vie #sain ou #déjeuner chez #Naturabsolu

Le dessert était aussi beau que bon… panacruda à la rhubarbe et au lait d’amande à l’agar-agar sur lit de mûres sauvages.

De la #nourriture vivante et du style de vie #sain ou #déjeuner chez #Naturabsolu

La magie de la page blanche #amour et infini des possibles

La magie de la page blanche #amour et infini des possibles

Lorsqu’une personne qui nous était précieuse quitte notre vie, une impression de vide immense peut s’installer.

Pourtant je me dis que justement sur cette nouvelle page blanche, il reste tout à écrire et là réside la magie.

Tout est possible mon amie ma sœur.

Nous ne sommes pas des feuilles qui volent au vent mais des êtres capables de se créer une nouvelle réalité en se réinventant après une rupture.

 

Je ne referai pas trois fois la même erreur #relationsamoureuses

Je ne referai pas trois fois la même erreur #relationsamoureuses

J’étais dans une sorte d’état d’esprit pas vraiment déprimée mais pas super enthousiaste non plus.

Le résultat ? En gros je regarde par terre quand je marche dans la rue au sens propre et figuré.

Deux fois cela m’est arrivé : j’avais dans mon entourage un homme génial. Je l’avais dans mon champ de vision mais je ne l’ai jamais vraiment regardé.

A cause de cette p* de tristesse qui colle à la peau. A cause aussi du travail qui envahissait complètement ma vie de maman solo, ayant déjà peu de temps pour elle.

Cela me déchire de le dire, mais je n’avais pas de temps pour lui. Je n’ai pas eu le temps de le regarder, alors qu’il était là.

Puis lorsqu’enfin j’ouvre les yeux, il est trop tard. Il quitte le pays ou c’est moi qui le quitte. Bref, je n’ai pas eu le temps de savourer sa présence, de parler avec lui, de prendre le temps.

Bien sûr, au moment où je comprends que le temps est compté je me mets à aimer cet homme éperdument. Sauf qu’il est trop tard. La relation devient impossible.

Il me reste une question : pourquoi avoir gâché ce temps ? Pourquoi je ne l’ai pas vu alors qu’il était là ?

Maintenant je pleure mon amour qui m’a quitté mais je décide de ne plus regarder par terre quand je marche.

Je veux garder mes yeux grands ouverts et voir la beauté autour de moi.

Je veux avancer avec confiance, sachant qu’il y a un homme dans mon entourage qui m’aimera, que je pourrai aimer, qui ne partira pas sur un autre continent, et moi non plus.

 

Quand nos #amis nous en veulent d’avoir repris les #études

Quand nos #amis nous en veulent d'avoir repris les #études

Ma chère MsKremiss, membre de notre belle communauté, m’a envoyé la question suivante : « Coucou mon amie ma sœur, Pourrais-tu nous faire une vidéo dans laquelle tu nous expliques si les amis dont tu nous parles ici ont été présent durant tes années d’études ? Je demande cela car je trouve que depuis ma reprise d’étude il est difficile de faire comprendre à l’entourage aussi peu fourni soit-il cet investissement nécessaire pour la réussite de mes études. J’ai l’impression de ne pas forcément être comprise, du fait de mon indisponibilité par exemple le samedi pour les conférences, le soir quand je fais de la lecture pour compléter un cours magistral. J’ai beau expliquer que la charge de travail est importante. »

J’identifie trois groupes de personnes. Le premier comprend les soi-disant amis qui prennent ombrage de notre absence de disponibilité pendant la reprise d’études.

Je ne suis pas sûre qu’ils soient de vrais amis.

Le deuxième groupe correspond à ceux qui n’ont aucune idée de l’implication que nécessite la reprise d’études, mais qui font preuve de patience.

Même après quelques années sans presque les voir, on pourra discuter comme si l’on s’était vus hier.

Le troisième groupe est le plus intéressant. Mon amie ma soeur, tu rencontreras lors de tes années d’études d’autres femmes, voire des mamans, qui comprendront exactement ce que tu vis.

J’ai rencontré une de mes meilleures amies en master. Je l’ai aidée pour ses stages. Finalement elle a choisit la même branche du droit que moi. Elle a aussi démissionné du cabinet, deux ans après moi. On est vraiment sur la même longueur d’ondes. C’est un vrai bonheur de s’être entraidées pendant ces années difficiles et au-delà pendant les stages.

 

Retrouver #confianceensoi après une relation toxique

Retrouver #confianceensoi après une relation toxique

J’ai écouté avec grand intérêt un podcast d’Oprah Winfrey interviewant la géniale Brené Brown (auteure du livre Le pouvoir de la vulnérabilité : La vulnérabilité est une force qui peut transformer votre vie) : « Dr. Brené Brown: The Anatomy of Trust | Oprah’s SuperSoul Conversations« .

Le message que j’en ai retiré est le suivant : la confiance est un process. On ne donne pas sa confiance à la légère.

Je dois prendre mon temps avec ceux que j’aime. Je dois leur faire confiance de façon graduelle.

Le cas échéant, je créée des attentes que mes proches ne peuvent nécessairement combler.

 

Pourquoi la #relation amoureuse ne marche pas ? soutien et passions

Pourquoi la #relation amoureuse ne marche pas ? soutien et passions

Je suis consciente que certaines de mes relations n’ont pas fonctionné car je n’avais pas mes amis autour de moi, donc j’étais trop dépendante affectivement de mon amoureux.

Aujourd’hui je mets un point d’honneur à construire des relations d’amitié solides autour de moi. Plus jamais je ne veux vivre complètement isolée à ne parler qu’aux enfants toute la journée.

Toi aussi tu trouves qu’avoir des amitiés solides permet de vivre mieux une relation amoureuse ? Pour qu’elle soit peut être plus légère et plus fluide ?