Direct 116 – Basta le racisme les relations amoureuses les études et une recette

Le direct du jeudi Cercle de femmes de Claire Samuel en français chaque semaine
Le direct du jeudi Cercle de femmes de Claire Samuel en français chaque semaine

La racisme, basta ça suffit

Je commence par te conseiller deux vidéos intéressantes pour s’éduquer contre le racisme : “Routes de l’Esclave: Une Vision Globale” et “Amandine Gay : « Etre une femme noire en France, c’est un enjeu spécifique »”.

Ensuite, le film très bien fait “Je ne suis pas votre nègre | ARTE” de Raoul Peck à partir des textes de James Baldwin m’a profondément touchée. Il m’a mise en colère. Parce que je n’en peux plus de cette cruauté humaine qui se perpétue, de ses émeutes qui font à chaque fois tant de morts sans faire vraiment bouger les mentalités et il faut donc que cela cesse un jour.

Je n’en ai pas cru mes oreilles quand j’ai entendu dans le film qu’apparemment certaines personnes pensaient que les esclaves dansaient sur le pont des bateaux qui les déracinaient. Non mais franchement, c’est une blague ? Traiter des personnes humaines, traiter ses frères et ses soeurs comme des objets, ça va pas la tête ? Tu sais, je suis furieuse, en colère, dégoûtée, et pourtant je ne suis pas noire. Alors est-ce que l’on peut imaginer cinq minutes ce que cela fait au cerveau et au coeur d’une personne noire de savoir que ses ancêtres ont été maltraités, assassinés, pendus ? Oui les blancs ont de la chance que les noirs de cherchent pas la vengeance mais l’égalité.

Je n’ai pas supporté de voir les photos de ces hommes blancs souriants autour de ces hommes noirs pendus à des branches d’arbres. Mais ne voient-ils pas qu’ils ont perdus leurs frères ? Ne voient-ils pas qu’ils pendent leur âme en faisant cela, qu’ils deviennent pire que des animaux, qu’ils deviennent eux-mêmes inhumains ?

Je crois fermement que l’humiliation est un boomerang. Celui qui humilie son frère humain se recevra le mal dans la figure dans un second temps. Un être humain ne pratique ni l’humiliation, ni la torture, ni la lâcheté.

Il faut que ça cesse. Comment j’explique l’esclavage à mes enfants ? Mon fils ne comprends pas. Lui l’été il est presque noir de peau. Donc il aurait eu moins de valeur à l’époque de l’esclavage ? Non mais c’est quoi cette blague ? Alors je voudrais que l’on rende l’art volé aux pays africains (je ne veux pas voir les statues africaines au quai Branly mais dans un pays africain merci bien), que l’on arrête d’utiliser leur population pour tester des produits chimiques, que l’on se concentre sur l’accès à l’eau potable plutôt, que l’on efface la dette souveraine et, surtout, surtout mon amie ma soeur, que l’on fasse acte de repentance pour l’esclavage. Au nom de nos ancêtres. Pour pouvoir aller de l’avant. Ensemble. Tous les humains.

Il me pose des questions sur mes ex

Ensuite j’ai répondu à une question sur les relations de couple et le fait de parler ou pas des ex. Ma règle d’or est de ne jamais poser de questions à mon amoureux sur ses ex. Je considère cela irrespectueux. Bien entendu, si lui me pose des questions en me demandant des détails (comme c’était le cas dans la question de “crayon à papier”), je pars en courant.

J’ai peur de l’année de Licence 3 de droit

Puis, j’ai répondu à B qui se posait des questions sur la licence 3. Je lui ai recommandé un livre pour apprendre la méthode du cas pratique “Méthode des études de droit – 4e ed.: Conseils pour le cas pratique, le commentaire, la dissertation et la note de synthèse.

Une salade très verte aux herbes

Enfin, le direct s’est terminé par une recette : salade verte, nouilles de courgettes, oignons frais, basilic frais, persil frais, vinaigre, huile d’olive, curcuma, poivre noir, curry en poudre, tamari.

Qu'en penses-tu mon amie ma soeur ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.