Bébés

Pourquoi l’allaitement est important ?

Allaiter son bébé ou pas ? Bien entendu chaque femme choisit et fait ce qu’il peut donc il ne s’agira jamais de juger.
Pourquoi l’allaitement est important ?

Allaiter son bébé ou pas ? Bien entendu chaque femme choisit et fait ce qu’il peut donc il ne s’agira jamais de juger. Si tu as envie d’allaiter ton bébé, j’ai envie de renforcer ton choix parce que l’allaitement est crucial pour ton bébé, pour toi, et pour la société au sens large.

Je suis retombée sur le livret L’allaitement maternel d’Elisabeth Alcaraz-Leroux. Quelques passages m’ont vraiment sauté aux yeux tellement ils sont importants mon amie ma soeur.

D’abord, le livre L’allaitement maternel insiste sur l’importance de la mise au sein du bébé juste après la naissance. Tu sais que c’est un secret de beauté ? J’en ai fait l’expérience deux fois : allaiter permet à l’utérus de bien se replacer dans notre ventre mon amie ma soeur, donc le ventre peut reprendre sa forme d’avant bébé rapidement : c’est l’involution de l’utérus. Cela diminue le risque d’hémorragie pour la maman. Bien évidemment, le bébé en profite également !

Ensuite, un bébé allaité à la demande n’est pas trop gâté. Mes deux enfants ont été allaités à la demande et ils ne sont pas trop gâtés. Parfois au contraire je me demande si tous ces bébés enfermés dans une chambre tous seuls et réglés sur un allaitement ou un biberon toutes les 3 heures de façon rigide ne deviennent pas plus facilement narcissiques ou pire. Le livre L’allaitement maternel rappelle qu’apporter de l’amour et de la sécurité à un enfant qui vient de naître lui confirme qu’il a bien fait de naître, quel la vie est belle et qu’il est en sécurité. Il aura bien le temps d’apprendre les difficultés de la vie ensuite. Commencer en étant rassuré permet d’affronter plus facilement les obstacles futurs.

Enfin, un petit point sur les bébés prématurés puisque l’un de mes enfants est né prématurément. Il est possible d’allaiter un préma. J’ai dû me battre pour le faire mais ça vaut le coup. Ils ont voulu me forcer à lui donner un biberon absolument dégueu avec des protéines de poisson, de soja et autres horreurs en me faisant peur, en essayant de me culpabiliser en disant que si je ne donnais pas ce biberon il aurait des problèmes au cerveau. Mon bébé a refusé ce truc immonde et a réussi à apprendre à allaiter en une nuit pendant laquelle je n’ai pas dormi mais j’ai tenu bon pour qu’il apprenne. Bien sûr j’ai dû attendre qu’il sorte de la couveuse (pendant la période de la couveuse je tirais mon lait), et même faire une mini grève de la faim en ne bougeant pas tant qu’ils ne me laissaient pas l’avoir avec moi dans la chambre. En effet, il n’était plus intubé donc il pouvait revenir avec moi. Finalement ils ont cédé face à ma détermination. Le livre L’allaitement maternel nous apprend que le corps est tellement bien fait que le lait de la maman qui accouche d’un prématuré est parfaitement adapté à lui en contenant “6 fois plus de protéines dans le lait d’une mère ayant un enfant né prématurément, de même pour les autres éléments”.

Pour aller plus loin, il existe une multitude de livres fantastiques à lire quand on est enceinte ou nouvelle maman comme L’art de l’allaitement maternel de l’association incontournable La Leche League . Et puis ce livre qui date un peu mais qui dénonce des abus toujours d’actualité : Petit Manuel de guérilla à l’usage des femmes enceintes.

Qu'en penses-tu mon amie ma soeur ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :