Mes trois nourritures magiques pendant les règles #cycleféminin

Mes trois nourritures magiques pendant les règles #cycleféminin

J’utilise la force de la nature pour renforcer mon corps pendant la période des règles.

D’abord les épinards car ils sont riches en fer. Dans un smoothie avec de la banane c’est délicieux.

Ensuite, les betteraves car elles renforcent le système sanguin et drainent le foie. Je les aime dans un beau jus rose avec des concombres.

Enfin, j’ajoute à mon smoothie et à ce jus du persil, riche en calcium et en vitamine C, surtout s’il reste cru car la vitamine C est détruite par la chaleur.

Mes trois nourritures magiques pendant les règles #cycleféminin

Mes trois nourritures magiques pendant les règles #cycleféminin

 

 

 

 

 

Revue du #livre Magie du cycle féminin #divinféminin

Revue du #livre Magie du cycle féminin #divinféminin

En tant que femmes, nous sommes programmées pour le pouvoir. Pas la domination sur les autres bien sûr, mais le pouvoir personnel qui fait que nous prenons notre vie en main et nos responsabilités. En gros, nous ne sommes pas des victimes. Magie du cycle féminin est vraiment un livre que l’on oublie pas.

Magie du cycle féminin nous initie aux pouvoir interne du cycle menstruel et à la façon de l’utiliser comme une guidance et un outil qui favorise le bien-être. Alors là, on est vraiment dans l’image de la femme qui reprend le pouvoir sur sa vie et sa santé !

Alexandra Pope a des concepts clés très intéressants dans son livre Magie du cycle féminin.

Premièrement, les saisons internes du cycle sont les phases successives des règles, la pré-ovulation, l’ovulation et le premenstruum.

Deuxièmement, les deux voies (deux façons de faire et d’être) sont deux courants énergétiques à l’intérieur du cycle : une expansion d’énergie plutôt masculine depuis les règles jusqu’à l’ovulation (via positiva) et une contraction d’énergie plutôt féminine depuis l’ovulation jusqu’aux règles (via negativa). Tandis que l’ovulation correspond à notre place dans le monde, les règles nous invitent à accueillir notre divinité intérieure. Je les vois comme deux pôles à l’intérieur de nous. C’est peut-être la raison pour laquelle les femmes fonctionnent plutôt de manière cyclique que linéaire.

Troisièmement, les cinq chambres de menstruation sont la séparation, le lâcher-prise, le renouveau, la vision, la clarté et la direction. Chaque femme est différente bien entendu, mais les cinq chambres correspondent approximativement aux cinq jours des règles (ou plus, ou moins).

En nous retirant un peu du monde pour nous focaliser sur notre moi intérieur et nous reposer, nous pouvons lâcher-prise et régénérer notre corps (surtout le système nerveux d’ailleurs). Puis vient la vision de notre raison d’être sur terre, suivie de façon très intelligente par des directives pratiques sur la marche à suivre afin de réaliser notre potentiel dans le monde. C’est comme si chaque mois nous recevions des instructions pour vivre pleinement notre chemin de vie. C’est une révolution ! Tout fait sens dans ma tête. Pendant la via positiva, nous exprimons notre créativité en plantant des graines. Pendant la via negativa, nous ralentissons gentiment le rythme et récoltons les fruits de notre travail précédent. Chaque période de règle a le potentiel de nous faire découvrir de nouvelles idées et d’élargir notre esprit. J’adore 🙂

De façon très intéressante, Alexandra Pope écrit que le pouvoir collectif des femmes ensemble peut donner naissance à beaucoup d’idées originales, bien plus que ce que chaque femme pourrait créer seule de son côté. Le patriarcat l’a bien compris, en voulant contrôler les femmes de deux façons : les séparer, introduire une compétition malsaine, puis se moquer, dénigrer, mettre en danger celles qui savent utiliser leur savoir avec les plantes par exemple. Est-ce la raison pour laquelle les #sorcières sont décrites dans les livres d’enfants comme de vieilles femmes laides et méchantes ?

Toutefois, loin du féminisme agressif, Magie du cycle féminin nous invite à créer des relations encore plus harmonieuses avec les hommes, grâce à l’apprentissage de cette ancienne sagesse qu’est le suivi de notre cycle.

En ce qui concerne les syndromes prémenstruels, j’ai compris que ressentir des douleurs constituait la conséquence de penser que l’on pouvait continuer à courir partout tout le temps. En effet, ce n’est pas notre cycle qui a un problème. Il révèle un problème.

J’aurais bien aimé savoir cela lorsque j’avais 20 ans et que je consommais une boîte de nurofen tous les mois. Ce que l’on appelle syndrome prémenstruel est en réalité un appel au secours du corps qui est épuisé. Par conséquent, réduire notre niveau de stress diminuera les douleurs en apaisant le système nerveux. Le repos est la révolution qui va changer notre vie et les règles représentent le meilleur moment pour pratiquer le pratiquer ! Voici une démarche divine ! C’est la première fois que j’envisage les règles sous cet angle. Se reposer pour se reconnecter à notre guidance intérieure. J’adore.

Ainsi, il est absolument crucial de se reposer pendant la période des règles et quelques jours avant car la nature même de cette période est le lâcher-prise, l’abandon de nos responsabilités (toujours dans la mesure du possible bien sûr) et, pour une fois, le fait de ne rien faire : se reposer, se réparer et régénérer notre corps. Quel programme ! Je trouve que cela est aussi une belle façon de donner le bon exemple à nos filles, afin qu’elles aussi, soient plus tard autorisées à prendre ce temps précieux de soin de soi.

La ménopause est encore un sujet abordé par Magie du cycle féminin et qui m’intéresse beaucoup. En effet, j’ai la profonde intuition que la ménopause signifie beaucoup plus dans la vie d’une femme que ce dont la société en général veut bien nous laisser croire. Selon Alexandra Pope, la femme ménopausée accède à la plein révélation de sa magie, au service du monde.

Mon amie ma soeur, serais-tu intéressée par une interview sur le sujet de la ménopause avec une femme intelligente et plein de de bonnes idées (j’ai quelqu’une en tête !) ? Dis-moi ! En attendant, je te souhaite une bonne lecture grâce au magnifique livre d’Alexandra Pope, Magie du cycle féminin.

Lorsqu’une vague de pure #joie m’envahit (divin féminin)

Lorsqu'une vague de pure #joie m'envahit (divin féminin)

Lire le livre d’Alexandra Pope Magie du cycle féminin et me reconnecter à la déesse qui sommeille à l’intérieur de chaque femme me fait du bien. J’ai l’impression de rentrer à la maison, dans un endroit chaleureux et familier. Loin de la bête de travail que j’étais, je découvre des sensations et permissions nouvelles et fraîches, comme celle de laisser venir les choses à nous. Je découvre la magie de la synchronisation entre notre cycle et notre agenda. La période d’ovulation est propice au travail qui demande beaucoup d’énergie tandis que celle des règles demande le repos et le lâcher-prise.

Le conseil le plus important pour notre fille qui a ses #règles

Le conseil le plus important pour notre fille qui a ses #règles

En ce moment, je suis plongée dans le sujet des règles grâce à la lecture du livre « Magie du cycle féminin: Le pouvoir des règles » de l’auteure Alexandra Pope.

Or le plus important conseil que j’ai donné à ma fille lorsqu’elle a eu ses règles est le suivant : respecte les saisons de ton corps.

Notre corps féminin sacré suit quatre saisons. Le livre « Magie du cycle féminin: Le pouvoir des règles » les détaille de façon très intéressante.

Ainsi, le corps est en hiver intérieur pendant les règles. Il a besoin de repos, d’être au chaud et au calme.

Puis suit le printemps pendant environ 14 jours, qui mène à notre été intérieur en période d’ovulation. C’est à ce moment que nous avons plein d’énergie et d’élan créateur.

Enfin, la période d’automne intérieur précède les règles et notre corps ralentit progressivement.

Concrètement ? J’ai conseillé à ma fille de ne pas faire du sport de façon intense pendant la période d’hiver intérieur.

La belle magie du cycle féminin est également très bien expliquée dans le beau livre (en anglais) de Kate Magic The empowered woman.

Kate Magic explique la raison pour laquelle les femmes ne sont pas adaptées à un rythme linéaire mais plutôt à un rythme cyclique.

Enfin, même l’alimentation peut être adaptée aux saisons de notre corps. Plus de détails (en anglais) sur Flo Living.

Mes merveilleuses fragilités ou une femme au #coeur immense qui a beaucoup à partager

Mes merveilleuses fragilités ou une femme au #coeur immense qui a beaucoup à partager

Nathalie est la belle personne derrière le compte Instagram @mes_merveilleuses_fragilites.

Elle brille de vitalité et de douceur. Pourtant elle a traversé, comme nous toutes, des tempêtes sur le chemin.

Elle a continué à avancer, à chercher le bon chemin et à cultiver la gratitude.

J’espère que son message sera pour toi une source d’inspiration et de motivation pour avancer, choisir ta vie et savourer chaque bouffée d’air que nous avons la chance d’inspirer à chaque instant.

Avec Nathalie de @mes_merveilleuses_fragilites, nous avons commencé par rendre hommage aux hommes de notre vie, dans toute leur grandeur et les leçons qu’ils nous ont apprises.

Puis nous avons encouragé toutes les femmes à trouver en elles l’élan pour choisir leur vie.

Nathalie et moi vivons toutes les deux en Tunisie, notre terre d’accueil. Nous avons rendu hommage à ce magnifique pays qui est cher à notre coeur.

En outre, Nathalie a expliqué pourquoi elle choisit de partager son message généreusement avec les autres.

Enfin, nous avons insisté sur la force d’une respiration et la liberté que la méditation peut apporter, notamment dans le traitement de la douleur.

Pourquoi s’adapter et changer ? #versnosrêves

Pourquoi s'adapter et changer ? #versnosrêves

Je suis en Tunisie. Je m’adapte à ma nouvelle vie. Je m’inspire des Tunisiens, pas des touristes. Je ne sors pas aux heures les plus chaudes de la journée et je me lève tôt pour travailler.

S’adapter recouvre des choix très concrets. S’adapter constitue en outre une belle façon d’incarner notre divin féminin, en se mouvant avec souplesse comme une rivière, autour des évènements de notre vie.

J’ai reçu une éducation assez rigide. Peut-être que toi aussi tu ressens cet appel vers la souplesse, l’évolution, l’adaptation qui nous fait grandir.

Revue du livre de Kate Magic sur la féminité #TheEmpoweredWoman

Revue du livre de Kate Magic sur la féminité #TheEmpoweredWoman

J’ai dévoré le livre de Kate Magic intitulé The Empowered Woman (en anglais pour l’instant) et n’avait pas envie d’arriver à la dernière page tellement il était agréable à lire.

Le sous-titre concerne les hormones (« A Holistic Guide to Understanding Your Hormones« ) et si ce livre n’avait pas été écrit par Kate Magic, que j’admire beaucoup, je ne l’aurai pas lu à cause du sous-titre qui ne m’intéresse pas.

En réalité, Kate Magic réussi à rendre le sujet des hormones intéressant et amusant. Grâce au livre The Empowered Woman, j’en ai appris beaucoup sur les hormones féminines et masculines.

Voici 10 raisons de lire The Empowered Woman.

1. La fin du patriarcat

The Empowered Woman a confirmé une idée phare du livre « Patriarcat : fin de partie » de Chantal Revault d’Allonnes.

Nous sommes dans une nouvelle ère, qui n’est pas le rejet des hommes, mais l’intégration harmonieuse entre le divin masculin et le divin féminin.

2. Intérieur et extérieur

Kate Magic écrit que notre pouvoir réside dans la connaissance que tout dans la vie constitue un reflet de notre état intérieur (« Empowerment is knowing that everything that happens in your life is ultimately a reflection of your inner state« ).

Tout est dit. Cela est mon souhait que nous toutes, mon amie ma soeur, nous continuions à travailler sur nous-mêmes, afin d’obtenir à l’extérieur la vie que nous méritons.

3. Encore Socrates

Décidément, il semble que tous les livres que je lis en ce moment convergent vers Socrates et le célèbre « Connais-toi toi-même« .

Kate Magic nous rappelle que la connaissance de soi est en outre un des plus beaux cadeaux que l’on peut offrir à soi-même.

Aujourd’hui, je n’ai plus envie de vivre pour plaire aux autres, mais pour découvrir qui je suis vraiment.

4. L’importance de la nourriture

Avant de réaliser ma douce transition d’une nourriture standard à l’alimentation crue, je n’étais absolument pas consciente de l’effet direct entre ce que l’on mange et notre état de conscience.

Désormais, manger un animal par exemple me serait impossible. Je n’aurais pas envie d’absorber sa souffrance.

Notre pouvoir personnel réside donc aussi dans nos choix alimentaires.

5. L’épigénétique ?

L’épigénétique constitue une nouvelle façon scientifique d’envisager nos gênes. Dans The Empowered Woman, Kate Magic nous invite à nous libérer du poids de notre passé génétique.

Nos gênes peuvent être modifiés grâce au style de vie que nous choisissons. Nous pouvons nous affranchir et créer notre vie.

6. Habitudes ou choix ?

Changer sa vie commence par changer nos habitudes. Au lieu de vivre comme un robot, je peux choisir de me demander : « Mais pourquoi est-ce que je fais ça tout le temps ?« .

Kate Magic nous rappelle qu’être assise 8 heures par jour est une mauvaise habitude qui abaisse notre taux de sérotonine.

Changer ses habitudes signifie également en introduire de nouvelles. Lorsque j’ai commencé à prendre l’habitude de faire 5 minutes de yoga par jour, je n’aurais jamais pensé en faire 30 minutes chaque jour plusieurs années après.

Une habitude consciente est un choix et peut nous mener loin.

7. Fini le stress mon amie

Etre une femme épanouie signifie être consciente que le stress est la pire des choses. Kate Magic précise qu’en tant que femmes, nous sommes encore plus disposées à le ressentir car toute la société est organisée de façon linéaire, sans respecter notre nature féminine cyclique, collaborative et intuitive.

Peu importe à quel point nous faisons l’effort de bien manger ou de faire le ‘exercice régulier si nous sommes stressées. La majeure partie de notre stress provient d’une attitude négative envers nous-mêmes d’ailleurs. Au contraire, prendre soin de soi abaisse le taux de cortisol.

Je l’ai appris à mes dépens. J’étais végétalienne et crue et je faisais du yoga chaque matin, mais en menant une vie de folie en travaillant dans un grand cabinet d’avocats. Cela m’a tout simplement menée au burn-out. Puis j’ai décidé de changer ma vie.

Je suis venue vivre en Tunisie afin d’abaisser mon exposition au stress quotidien.

Si ta situation présente est empoisonnée par le stress, sache que tu n’es pas seule. Kate Magic, dans son livre, partage à quel point elle s’est trouvée au bord de la crise de nerfs plusieurs fois dans sa vie. Donc tu n’es pas seule et tu peux changer tes circonstances actuelles mon amie ma soeur.

8. Faire respecter ses limites et savoir décevoir les gens

The Empowered Woman constitue une invitation de plus à faire respecter ses limites. Cela commence par dire non plus souvent.

Dire non aux autres signifie dire oui à soi.

Apprendre à décevoir les autres sans se sentir coupable constitue l’une des leçons les plus importantes pour moi. Je le partage dans mon livre Le noeud de la spirale car savoir décevoir est révolutionnaire.

9. Le principe du bonheur

Dans son livre, Kate Magic nous rappelle que nous sommes supposées faire l’expérience du bonheur dans notre vie. Nous le méritons quoi qu’il nous soit arrivé.

Suivre notre joie nous place dans une spirale positive vers encore plus de bonheur et de contentement. Tu sais à quel point ce concept de la spirale vertueuse m’est cher 😉

10. Du potentiel et du départ ou nos relations avec les hommes

L’erreur la plus fréquente commise par les femmes est de ne voir en un homme que son potentiel. Aimer un homme n’est pas le changer ou l’aider à devenir différent de ce qu’il est maintenant.

Savoir quitter les situations malsaines est une clé du pouvoir personnel.

Enfin, le rôle d’un homme n’est pas de nous rendre heureuse. Etre épanouie et partager son bonheur avec un homme est bien plus gratifiant pour les deux personnes impliquées.

Revue du livre Parler du vagin à ma fille ou comment parler de #sexualité à une adolescente

Revue du livre Parler du vagin à ma fille ou comment parler de #sexualité à une adolescente

Parler de la sexualité sans tabou à nos enfants permet de dédramatiser la question tout en les protégeant. En effet, être informé est la première étape pour réaliser des choix en connaissance de cause. Je souhaite que ma fille envisage la sexualité avec prudence et intelligence. Je ne veux pas passer sous silence la beauté de la sexualité. Mon objectif est qu’elle soit plus tard une femme épanouie, bien dans sa peau et qu’elle noue une relation saine avec un partenaire quand elle est prête.

J’aime le livre Parler du vagin à ma fille car il est sans tabou. Ecrit par une gynécologue, il contient des informations nécessaires et importantes, de l’hygiène, des maladies sexuellement transmissibles, du plaisir à la contraception. Le livre se déroule sous la forme d’un dialogue entre l’auteur et sa fille d’environ vingt ans. Le début du livre est riche de données historiques sur la place des femmes dans la médecine en général, puis plus spécialement des sages-femmes et enfin des gynécologues. Merci à Catherine Rinieri pour ce livre à cœur ouvert. C’est la seconde fois que je le lis, sauf que cette fois-ci j’ai à mes côtés une extraordinaire magnifique fille presque adolescente. Il n’y a pas de meilleure période pour commencer à aborder la sexualité, avec simplicité, exactitude et bienveillance.

Comment parler du vagin à ma fille Traité sans complexe de l'anatomie et de la sexualité au féminin Revue du livre Parler du vagin à ma fille ou comment parler de #sexualité à une adolescente

Faire du trampoline est-il bon pour notre #périnée ? Premières impressions

Faire du trampoline est-il bon pour notre #périnée ? Premières impressions

Je suis honnête : je n’ai pas un périnée en bonne condition. Cela arrive souvent aux femmes qui n’ont pas eu l’opportunité de remuscler leur périnée après un second bébé et aux femmes qui ont été agressée sexuellement, car nous ne voulons pas penser à cette partie de notre corps.

Toutefois, avoir un périnée fort est très important, comme l’explique le Docteur Belisa Vranich (en anglais) dans l’interview réalisée par Tera Warner. Le périnée est comme un berceau qui soutient tout le reste de nos organes. Se muscler en faisant des Kegels est très utile pour le périnée, tout comme le yoga.

Récemment, j’ai fait une séance de trampoline avec les enfants, laquelle m’a confirmé que je devais travailler sur cet organe essentiel. Les avis sont partagés sur les bienfaits du trampoline pour remuscler le périnée. Je vais bientôt pourvoir faire du trampoline régulièrement donc je te tiens au courant. Mon intuition me dit que le trampoline peut être bénéfique.