Si toi aussi tu as été trompée ou #intuition et #espoir

Si toi aussi tu as été trompée ou #intuition et #espoir

J’ai été trompée par deux hommes. Pour le premier, je le savais mais j’étais naïve, j’avais 19 ans et je le croyais lorsqu’il me disait que j’étais vraiment folle de penser cela. Pour le second, il utilisait avec dextérité le mensonge comme un souffle, le blâme comme une arme de défense et la manipulation pour m’enfermer et me détruire. Jusqu’à la mort. Je suis partie avant mais sincèrement je ne pensais pas que j’avais été trompée du premier au dernier jour. Le policier qui m’a révélé cet aspect de la relation avec le manipulateur m’a conseillé de faire rapidement un test du VIH tellement c’était grave.

Aujourd’hui je veux donner de l’espoir à toutes les femmes qui ont été trompées et qui, au-delà de la peine, risquent leur vie comme j’ai risqué la mienne.

Comme je le raconte dans mon livre Le nœud de la spirale, j’ai entamé la reconstruction de ma vie en quittant le manipulateur. Or toutes ces pratiques qui instaurent plus de pureté dans le corps ont pour effet secondaire d’augmenter considérablement notre intuition. Désormais je ressens les gens. Je les sens et les ressens ! Lorsque je suis mal à l’aise, je peux utiliser mon cerveau et mon sens rationnel comme je veux, cela n’y change rien. Si je suis mal à l’aise, si par exemple un homme fait semblant d’être avec une simple amie amicale alors qu’ils couchent ensemble, je le sens tout de suite. Je sais que je peux compter sur mon intuition. Je n’ai plus peur d’être trompée.

Mon amie ma sœur, tu peux reconstruire ta vie comme ton intuition pour ne plus vivre dans la peur d’être trompée et accueillir l’amour sincère à la place.

 

 

Publicités

Comment #surmonter un #chagrin d’amour en 10 étapes

Comment #surmonter un #chagrin d'amour en 10 étapes

Parler des chagrins d’amour est mon devoir car on ne doit pas en sous-estimer la douleur.

Une de mes amies a développé un cancer du sein que j’attribue en partie à la peine ressentie après avoir été quittée par l’homme avec lequel elle s’apprêtait à avoir des enfants.

Parlons du chagrin d’amour mon amie ma sœur, car le temps ne suffit vraiment pas à le guérir. Les 10 techniques suivantes ont été personnellement testées par ton humble servante lors de son récent chagrin d’amour. Je veux bien que ce soit le dernier Dieu / l’Univers car ça fait trop mal de saigner sa douleur pendant des semaines. Merci d’avance 😉

1. Ne pas prendre les choses personnellement

Tu es quittée pour une raison qui appartient à l’homme que tu aimais.

La raison pour laquelle il te quitte aurait pu être la raison pour laquelle un autre homme t’aimerait.

Ne remets pas en question ta valeur car tu es quittée. Cela n’a rien à voir.

Ne pas prendre ce qui nous arrive personnellement est expliqué en détail dans le super livre Les quatre accords toltèques.

2. Conserve ta routine du matin

Même quand j’ai l’impression que le sol se dérobe sous mes pieds, je suis sauvée par la structure d’une routine matinale quasi immuable pour moi : trampoline, méditation et yoga.

Peu importe la durée, ne te mets pas la pression mon amie ma soeur. Une routine matinale va de 15 minutes à plusieurs heures. La clé est de s’y tenir.

En outre, bouger son corps permet de faire bouger les émotions, les digérer pour s’en libérer.

3. Ne pas repousser la peine mais l’accueillir

La grande Pema Chodron parle d’ouvrir son être et son coeur au chagrin au lieu d’essayer de le tenir le plus possible éloigné de nous. Elle a écrit plusieurs livres dont Vivre heureux quand tout change et tout est incertain et Conseils d’une amie pour des temps difficiles.

Avant je ne voulais pas voir le chagrin. J’enfouissais ma douleur et mes larmes sous des tonnes de nourriture.

Aujourd’hui je regarde mon coeur brisé bien en face. Je le sens saigner et pleurer. Je pensais être submergée et m’écrouler sous la douleur, mais en réalité pas du tout. J’ai mal mais je vis. C’est inattendu.

4. Aime-toi comme tu l’aimais

Aime-toi comme tu rêvais qu’il t’aimes. Par exemple, je rêvais qu’il m’offre les fruits frais les plus délicieux donc je les achète pour moi. J’imaginais son visage derrière un joli bouquet de fleurs alors je prévois d’acheter des fleurs moi-même pour mon nouvel appartement.

Vois-toi comme l’objet d’amour et d’attention. Comment t’aimerais-tu avec la même dévotion dont tu faisais preuve envers lui ?

Je cherche des moyens d’utiliser mes mais ou moi-même pour combler les besoins que j’avais avec lui : parler de littérature, être serrée dans ses bras, porter des robes et des talons, prendre soin de moi…

5. Imagine que tu vis en couple avec un homme que tu admires

Pour moi c’est Jay Shetty. Je suis très attirée par les hommes comme lui (pas lui en particulier) car il est intelligent, sain et ne se prend pas au sérieux.

Je fais semblant qu’il vit avec moi là maintenant. Que ferais-je dans ma vie quotidienne s’il était mon homme ? Comment me sentirais-je chaque minute de ma journée ? Cet exercice marie la loi de l’attraction avec une sensation immédiate de bien-être 😉

6. Regarde ce qui existe dans ta vie aujourd’hui

Evidemment, avoir le coeur brisé nous donne l’impression que plus rien n’a de sens et que notre vie est vide. Comme le dit Lamartine « Un seul être vous manque et tout est dépeuplé« .

Pourtant, le secret réside dans l’effort conscient de prendre le temps de lister les choses qui fonctionnent bien dans notre vie en ce moment.

7. Le rejet est une redirection et une protection

Mon amie ma soeur, je suis consciente que c’est la seule la plus difficile à entendre mais je te promets qu’à chaque fois j’en ai fais l’expérience.

La fin d’une relation constitue une des pires douleurs qui soit, mais elle fait partie d’un projet plus grand qui nous dépasse.

Nous sommes protégées de quelque chose qui nous aurait fait du mal. Nous ne pouvons pas le voir maintenant, mais la relation avec cet homme n’était pas une bonne chose pour nous.

Nataliethebeliever sur Instagram a plein de posts géniaux sur ce sujet (active la traduction en français si besoin).

8. Abandonner le ressassement

Lors de la dernière rupture subie, cela m’a fait beaucoup de bien d’écrire des emails à l’homme que j’aimais et qui m’a quittée. Pourtant je ne lui en ai envoyé aucun.

J’ai écrit des pages et des pages pour mettre mes idées au clair.

Puis j’ai abandonné le ressassement de tout ce que j’aurais voulu lui dire et que je n’ai pas eu le temps de lui confier.

J’ai laissé tomber la liste de tout ce que je voulais faire avec lui et que je ne pourrai jamais partager avec lui.

Je choisis de savourer en esprit les bons moments passés avec lui.

Continuer d’entretenir une communication avec l’homme que l’on a aimé peut nous empêcher d’avancer et, au final, à quoi cela sert-il (voir la super vidéo de Jay Shetty sur comment avancer après une rupture « Can You Be Friends With Your Ex? 3 Things To Think About Before You Do | Jay Shetty «Podcast»« ) ? La relation est morte, autant en faire le deuil.

Désormais j’arrête de pleurer et de ressasser ce qui était et aurait pu être. Je regarde l’avenir et non le passé. Je pense à l’homme avec lequel je serai, celui qui aura envie de construire sa vie avec moi.

9. L’amour a existé

Mon amie ma soeur, même si l’homme que l’on aime / aimait a fait l’amour avec une autre fille, je suis persuadée que cela n’enlève rien au fait que l’amour a existé à un instant dans le passé.

A l’exception des relations toxiques de manipulation, je suis sûre que l’amour a toujours existé à un moment, même s’il est mort ensuite.

Ne pense pas qu’il ne t’a jamais aimée, qu’il s’est moqué de toi, que tu es nulle, qu’il est méchant ou autre.

Qu’il ne m’aime plus aujourd’hui n’enlève rien au fait qu’un jour il m’ait aimée. Donc l’amour a existé et pourra exister encore, avec un autre homme.

10. Garde-toi mon amie ma soeur

Même si tu en as l’opportunité, garde-toi, en clair pas de relations sexuelles pour se rassurer après une rupture.

C’est comme le sucre. C’est tentant mais au final cela fait plus de mal que de bien.

Tu as une grande valeur mon amie ma soeur, ne la gâche pas, ne t’abaisse pas à cela.

La sexualité est sacrée et, selon mon humble opinion, mérite d’être vécue avec un homme qui le vaut vraiment, dans le respect et la confiance.

 

Quand on ne peut pas concevoir le mensonge #neurodroitiers

Quand on ne peut pas concevoir le mensonge #neurodroitiers

La très intelligente Laure Zanella a beaucoup de vidéos passionnantes sur les neurodroitiers.

J’aime sa façon de nous rappeler que tout le monde n’est pas comme cela.

Si toi aussi mon amie ma soeur tu n’arrives pas à comprendre que certaines personnes choisissent délibérément de faire du mal aux autres, bienvenue au club et ne soyons pas naïves pour autant !

 

Notre besoin de connexion #chaleurhumaine

Notre besoin de connexion #chaleurhumaine

J’adore expliquer le terme « chaleur humaine » à mes élèves. Depuis toute petite, j’adore être avec des gens, discuter, passer du temps ensemble.

Je suis consciente que beaucoup de femmes souffrent de solitude. J’aimerais pouvoir trouver une solution.

Pendant le mois de Ramadan, j’observais les vieux messieurs de mon quartier se retrouver au café. Ils étaient là dès le matin, autour de tables qui resteraient vides jusqu’au coucher du soleil.

Car ils ne venaient pas pour boire un café. Ils venaient pour faire l’expérience de la chaleur humaine.

Si tu comprends l’anglais, Teal Swan a une vidéo très intéressante sur le sujet du sens du toucher (Touch Deprived! (Touch…The Need You Are Suppressing)), que je relie à celui de chaleur humaine. Mes amis proches savent que ce que j’aime le plus est être serrée dans leurs bras.

 

L’instant où le présent se transforme en souvenir

L'instant où le #présent se transforme en #souvenir

Des pétales de fleurs tout légers qui s’envolent dans l’air de l’été débutant, dans le jardin entourant le musée Galliera à Paris.

Les couleurs chatoyantes des bougainvilliers tunisiens qui se reflètent sur l’herbe si verte de l’école de mon fils.

Ce goût acidulé de l’instant présent que l’on saisit au vol lorsque l’on prend conscience qu’il voyage déjà vers la catégorie des souvenirs.

Cette gratitude d’être en vie tout simplement, quelle que soit la nostalgie attachée à cette prise de conscience de l’éphémère.

Voici le jardin Galliera à Paris, lequel abrite un beau musée.

 

 

 

 

 

 

Pourquoi #jeûner est un exercice #spirituel ou les émotions qui remontent à la surface

Pourquoi #jeûner est un exercice #spirituel ou les émotions qui remontent à la surface

Je sais que notre inconscient dirige la majorité de nos actions. J’aime jeûner et sentir toutes ces vieilles croyances qui remontent à la surface. Cela est très inconfortable, mais j’apprécie de pouvoir faire le ménage en regardant bien en face ce qui me tracasse.

C’est en ce sens que le jeûne est une pratique aussi physique que spirituelle dans ma vie.

Depuis quelques semaines, je jeûne un jour complet en plus du jeûne intermittent quotidien et j’adore.

Et toi, est-ce que cela t’est déjà arrivé cette sensation de vieilles peurs enfouies qui refont surface ?

 

 

Exprimer ses #émotions sans se laisser aller à l’apitoiement sur soi-même

Exprimer ses #émotions sans se laisser aller à l'apitoiement sur soi-même

Parfois il faut que ça claque, ça pleure et ça se pardonne, plutôt que de rester avec des silences lourds de ressentiment. Avant j’avais peur du conflit avec les personnes que j’aime. Aujourd’hui, je pense que ça passe ou ça casse. Si cela casse, c’est que la relation n’était pas saine ou les personnes incompatibles. Je ne veux plus me brider par peur de déplaire. Je veux pouvoir toujours dire la vérité.

Je préfère exprimer du mieux possible ce que je ressens, essayer de comprendre l’autre personne, même si les mots sont parfois dérisoires et insuffisants, plutôt que de ne rien dire, d’imaginer et de me faire des films.

La vie est courte et les gens qui nous sont chers méritent qu’on ait une communication claire avec eux.

On peut ne pas être d’accord, on peut crier et pleurer, rien n’est parfait. Ce qu’il reste est l’amour sous toutes ses formes.

Exprimer ses #émotions sans se laisser aller à l'apitoiement sur soi-même

 

 

 

Comment ne plus être bloquée par la peur ? #émotions

Comment ne plus être bloquée par la peur ? #émotions

Parfois il faut analyser sa peur. Derrière la peur de déménager de mon fils se cachait celle de ne pas se refaire des copains.

Parfois il faut faire sortir ses émotions enfouies pour ne pas être rongée de l’intérieur.

Et parfois il faut avancer sans vouloir effacer la peur, comme l’explique très bien Pema Chodron dans ses livres.

La peur est là, mais on peut avancer malgré la peur. Le pire n’est pas d’avoir peur (c’est humain). Le pire est de ne pas avoir essayé et d’avoir des regrets.

Après la #tristesse vient la #colère puis la #joie

Après la #tristesse vient la #colère puis la #joie

Récemment, Teal Swan que j’adore a créé un cours en ligne (en anglais) pour aider les personnes victimes de violences.

Dans un extrait sur son compte Instagram, elle expliquait qu’une victime de violence ne peut surmonter le traumatisme vécu qu’en réussissant d’abord à exprimer sa colère.

Bien sûr il ne s’agit pas de rester dans cet état de colère (personnellement je regrette d’avoir porté plainte d’ailleurs, c’était plus humiliant qu’utile), mais je suis persuadée que commencer par la colère permet de surmonter l’évènement.

Après la tristesse et le chagrin du début, exprimer la colère sans se faire mal ni faire mal aux autres, permet d’accéder à un état plus apaisé. On n’oublie jamais mais on peut dépasser toutes les circonstances du passé. On peut vivre sans se définir par rapport au passé.

Pour illustrer ce message, voici la belle Davina qui chante « After the rain« .

 

 

Ne pas avoir d’attentes ni de ressentiment #esprittranquille

Ne pas avoir d'attentes ni de ressentiment #esprittranquille

Cela me fait tout bizarre de revenir en France. Sincèrement, je pensais l’avoir quittée pour toujours.

Parfois elle m’énerve la France. Pourtant, je me suis réconciliée avec elle en la voyant à travers les yeux de personnes étrangères.

Et puis j’ai compris que si je lui en voulais autant à la France, c’est parce qu’elle ne m’avais pas protégée. Au moment où j’ai eu besoin de protection, la France n’a pas été là car elle ne m’a prise au sérieux. Elle n’a pas protégé mes enfants non plus.

Néanmoins, je me dis aujourd’hui que cette peine vient du fait que j’avais des attentes. J’étais sûre que « mon pays » (si cela veut dire quelque chose, ce dont je doute) me protégerait.

Le mieux est de ne pas avoir d’attentes, comme il est dit dans les Quatre accords toltèques. Pour ne pas être déçue.

Et puis, il est temps de laisser partir ce ressentiment envers la France, qui est à la fois rien et toutes les personnes qui composent ce pays.

Aujourd’hui je tourne la page. Je n’attends rien d’elle. Je ne lui en veux plus. Je suis libre.