Merci aux #mamans cool ou faire jouer simplement nos #enfants entre eux

Merci aux #mamans cool ou faire jouer simplement nos #enfants entre eux

Merci aux mamans qui mettent l’intérêt de nos enfants avant tout.

Merci aux mamans qui ont envie que leurs enfants rencontrent le plus possible d’autres enfants même s’ils ne sont pas ou ne vivent pas exactement de la même façon.

Merci aux mamans cool qui n’ont pas besoin d’être amie avec une autre maman pour que les enfants jouent ensemble.

Merci aux femmes qui se considèrent comme des sœurs et s’entraident naturellement sans besoin d’en dire plus.

Publicités

Pourquoi je n’indique pas où j’habite exactement ? #respect de mes #enfants

Pourquoi je n'indique pas où j'habite exactement ? #respect de mes #enfants

Une femme membre de notre belle communauté m’a demandé dans quel endroit exactement j’habitais en Tunisie car elle connait bien ce beau pays.

La réponse implique ma mission et mes enfants.

Je dédie une grande partie de mes journées à la création de contenu par écrit et en vidéo pour remplir ma mission. Mon objectif est d’aider les femmes en étant la plus vraie possible.

Toutefois, une telle authenticité n’est pas nécessairement flatteuse ni facile. Par conséquent, je refuse d’associer mes enfants à mon travail sans leur consentement préalable.

Ils seront libres lorsqu’ils seront plus grands de s’associer ou pas à ma mission.

Coup de coeur lecture pour #enfants ou revue du #livre Aujourd’hui je suis sur les #émotions

Coup de coeur lecture pour #enfants ou revue du #livre Aujourd'hui je suis sur les #émotions

Je suis tombée par hasard sur ce beau livre sur les émotions. Quel coup de cœur !

J’adore les illustrations et surtout le fait d’avoir un support pour initier une conversation avec nos enfants sur ce qu’ils ressentent.

Je recommande chaudement Aujourd’hui je suis… de de Mies Van Hout et Julie Duteil.

Coup de coeur lecture pour #enfants ou revue du #livre Aujourd'hui je suis sur les #émotions

Pour aborder le sujet des émotions de façon ludique avec nos enfants, j’ai également beaucoup apprécié le film Vice-versa :

Des conseils de mamans lorsque les #enfants s’ennuient

Des conseils de mamans lorsque les #enfants s'ennuient

Après l’un de mes lives sur youtube et instagram (@clairesamuelenglish) dans lequel je partageais mon désarroi lorsque mon fils me confiait qu’il s’ennuyait alors que je faisais tout pour qu’il ait une belle vie, des mamans m’ont envoyé des messages réconfortants.

Je te les transmets aujourd’hui en espérant qu’ils t’aideront autant qu’ils m’ont aidée mon amie ma soeur.

Sophie m’a écrit : « J’ai beaucoup aimé ton live, penser à soi tout en essayant de faire au mieux pour ses enfants… pas facile et culpabilisant parfois, moi aussi mon fils parfois s’ennuie et moi non plus je n’ai pas forcément envie de jouer avec lui, alors je crois que si on assume pleinement ses choix sans pour autant négliger son enfant, l’enfant s’adapte, apprend la frustration et développe son imagination car parfois l’ennui a du bon, on ne peut pas être constamment occupé, place a la rêverie, à la créativité« .

Sohalia m’a écrit : « S’ennuyer c’est normal. Il va trouver de quoi s’occuper et faire marcher son imaginaire. C’est une étape nécessaire. Ne culpabilise pas. Et ne le surstimule jamais. Au contraire. Ils ont tous des périodes comme ça plus où moins longues. »

Puis, le lendemain : « Ca va mieux aujourd’hui ? Ne le prend pas trop à coeur. Si tu fais tout ce que tu peux c’est que toutes les cartes sont à présent à dans ses mains. Accompagne le en lui disant de se trouver quelque chose à faire ou de t’aider si il s’ennuie trop. Il trouvera bien vite. »

Christine m’a écrit : « Coucou Claire, comme je te comprends !!! Voir son enfant s’ennuyer est très inconfortable. Je suis maman de trois enfants qui ont maintenant 19, 16 et 10 ans. Moi aussi je ne suis pas une maman joueuse et je culpabilisais bcp surtt qd mon aîné était petit. J’avais l’impression que c’était comme le tonneau des danaides :je donnais et ce n’était jamais assez. Avec l’expérience, je me suis aperçue que les enfants avaient aussi besoin de ces moments d’ennui pour se construire, développer Leur imagination, ou les relations entre frères et soeurs. Ces moments nous en vivons nous aussi les adultes d’ailleurs. Après un de mes petits trucs qui fonctionne parfois c’est de proposer de m’aider à faire une tâche du quotidien, parfois ils sont contents et parfois, d’un coup de baguette magique, ils ne s’ennuient plus. Je te souhaite une belle journée. Christine »

Nathalie m’a écrit : « Lorsque je vois mes enfants ainsi et que j’ai fait tout ce que je pouvais faire au moment où je le fais, alors je me dis : « fais-lui confiance, elle/il a tout en elle/lui. Laisse-lui le temps. Sois patiente ». Après avoir traversé des conflits terribles avec ma dernière fille, c’est vraiment ça qui m’a permis de tenir. Par contre, cela ne supprime ni la tristesse, ni le découragement mais nous savons que rien ne dure. Des bisous de maman« .

« Je donnerai ma vie pour mon fils » Mais si cela ne change rien ?

"Je donnerai ma vie pour mon fils" Mais si cela ne change rien ?

J’adore Preston Smiles et bien entendu, je suis touchée lorsqu’il partage qu’il donnerait sa vie pour son fils (@prestonsmiles).

Or parfois donner notre vie pour nos enfants ne peut leur éviter la souffrance.

Si toi aussi tu portes en toi cette frustration de ne pas avoir pu éviter à ton enfant de souffrir, tu as toute ma compassion.

Aidons-nous les unes les autres à prendre soin de nos enfants, malgré cette blessure.

 

Laisse pas traîner ton fils #éduquer nos enfants

Laisse pas traîner ton fils #éduquer nos enfants

Te rappelles-tu de la chanson de NTM intitulée « Laisse pas traîner ton fils » (1998) ?

Elle me fait penser à la maîtresse de mon fils qui a appelé les services sociaux, pensant que j’étais une mauvaise maman car mon enfant allait seul à la bibliothèque et au parc.

Lorsque je lui ai dit au revoir à la fin de l’année scolaire, elle m’a dit : « Ne laissez pas traîner votre fils comme ça« .

Je suis consciente que ce genre de paroles part d’une bonne intention.

Arrivée en Tunisie, mon épicier favori me demande : « Mais pourquoi vos enfants ne jouent pas dans la rue avec les autres ?« . Bref, le contraire.

Personne n’a raison ni tort. L’éducation de nos enfants est aussi liée à notre façon de penser, notre culture et les habitudes transmises par nos parents.

Toutefois, de façon personnelle, je préfère que mes enfants apprennent à « parler aux inconnus« , à traverser la route avec prudence et à avoir l’autonomie adaptée à leur âge.

Couver mon fils me semble aussi dangereux que de le laisser « traîner » dans la rue.

Pourquoi j’ai décidé de rester loin de la médisance, des critiques négatives et du gossip ?

Pourquoi j'ai décidé de rester loin de la médisance, des critiques négatives et du gossip ?

Ne pas se laisser aller à la médisance n’est pas seulement une hygiène de vie, c’est aussi une part importante de l’éducation positive des enfants.

Je fais l’effort quotidien de ne pas me laisser aller aux jugements hâtifs ou aux généralités. Ma récompense ? Lorsque je me rends compte à quel point mes enfants ont l’esprit ouvert et de la compassion envers les autres.

Nous sommes des modèles pour nos enfants. Ils internalisent notre comportement. Mes actions sont ma responsabilité.