Laisse pas traîner ton fils #éduquer nos enfants

Laisse pas traîner ton fils #éduquer nos enfants

Te rappelles-tu de la chanson de NTM intitulée « Laisse pas traîner ton fils » (1998) ?

Elle me fait penser à la maîtresse de mon fils qui a appelé les services sociaux, pensant que j’étais une mauvaise maman car mon enfant allait seul à la bibliothèque et au parc.

Lorsque je lui ai dit au revoir à la fin de l’année scolaire, elle m’a dit : « Ne laissez pas traîner votre fils comme ça« .

Je suis consciente que ce genre de paroles part d’une bonne intention.

Arrivée en Tunisie, mon épicier favori me demande : « Mais pourquoi vos enfants ne jouent pas dans la rue avec les autres ?« . Bref, le contraire.

Personne n’a raison ni tort. L’éducation de nos enfants est aussi liée à notre façon de penser, notre culture et les habitudes transmises par nos parents.

Toutefois, de façon personnelle, je préfère que mes enfants apprennent à « parler aux inconnus« , à traverser la route avec prudence et à avoir l’autonomie adaptée à leur âge.

Couver mon fils me semble aussi dangereux que de le laisser « traîner » dans la rue.

Publicités

Pourquoi j’ai décidé de rester loin de la médisance, des critiques négatives et du gossip ?

Pourquoi j'ai décidé de rester loin de la médisance, des critiques négatives et du gossip ?

Ne pas se laisser aller à la médisance n’est pas seulement une hygiène de vie, c’est aussi une part importante de l’éducation positive des enfants.

Je fais l’effort quotidien de ne pas me laisser aller aux jugements hâtifs ou aux généralités. Ma récompense ? Lorsque je me rends compte à quel point mes enfants ont l’esprit ouvert et de la compassion envers les autres.

Nous sommes des modèles pour nos enfants. Ils internalisent notre comportement. Mes actions sont ma responsabilité.

« ça doit être bien la guerre » #éducationpositive

Je refuse que mes enfants jouent aux jeux vidéos.

Je suis inquiète lorsque des enfants de 8 ans disent « ça doit être bien la guerre« .

Je suis rassurée que mon fils ait été si bouleversé par le livre Les trois étoiles qu’il me dit de lui-même que c’est choquant de la part des garçons de sa classe de dire une telle chose.

Les trois étoiles de Gwénaëlle Boulet est ici : https://amzn.to/2K8gBNT

Etre le soutien de nos enfants ou comment gérer les critiques des maîtresses ? #éducationpositive

Etre le soutien de nos enfants ou comment gérer les critiques des maîtresses ? #éducationpositive

Encore une fois, je pars du principe selon lequel un enfant fait toujours du mieux possible.

Si un enfant a un mauvais comportement en classe, je refuse d’ajouter à son mal-être l’isolement d’être incompris.

Je refuse de critiquer les maîtresses de mes enfants devant eux, même si je ne suis pas en accord avec leur façon d’enseigner ou de parler aux enfants (en leur criant dessus par exemple).

A leur décharge, elles sont prises dans un système de scolarisation très rigide, mais qui évolue pas à pas (je l’espère).

J’écoute les critiques des maîtresses puis je rassure mon enfant quant à l’amour inconditionnel que je lui porte.

Très concrètement, lorsque la maîtresse de mon fils me convoque en l’accusant des pires bêtises, j’écoute avec attention. Puis, une fois rentrée à la maison, je demande à mon enfant sa version des faits.

Entretenir un lien de confiance entre mes enfants et moi est primordial. Cela passe par les croire avant tout.

Bêtises ou pas. Pour toujours.