Réalité perçue subjectivement alors doit-il me comprendre ?

Réalité perçue subjectivement alors doit-il me comprendre ?

Réalité perçue subjectivement ou réalité objective ? La réalité de l’un et celle de l’autre… Au XIVème siècle, les penseurs distinguaient la réalité et l’idée que la personne se fait sur la chose réelle (res signifie chose en latin).

Pour Jean Duns Scot par exemple, la réalité se situe au niveau de l’esprit de la personne, elle ne constitue pas quelque chose qui existe à extérieur.

Et si cela nous aidait à abandonner la quête d’être comprise ? Et si notre amoureux n’avait pas à nous comprendre totalement, puisque de toute façon tout est subjectif et l’on en perçoit jamais les choses de la même façon ? Cette façon de voir les choses a des limites bien sûr, mais elle m’aide à ne pas gaspiller mon énergie à essayer de convaincre quelqu’un de la réalité telle que je la vois.

Si nos deux réalités s’accordent et dansent ensemble harmonieusement tant mieux, sinon je ne perdrai plus mon temps à essayer de convaincre l’autre.

Pour plus de liberté. Pour accepter ce qui est. Pour reconstruire ma vie, dans le prolongement du chemin que je partage dans le livre Le noeud de la spirale mon amie ma soeur.

Chagrin d’amour ? Il ne t’a pas brisé le coeur il t’en a rapprochée ou surmonter un chagrin d’amour

Chagrin d'amour ? Il ne t'a pas brisé le coeur il t'en a rapprochée ou surmonter un chagrin d'amour

Chagrin d’amour ? L’impression d’avoir le coeur en mille morceaux ? J’ai bien connu cela mon amie ma soeur. Cela est en plus très difficile de surmonter un chagrin d’amour lorsque l’on ne comprend pas pourquoi on a été quittée.

Or, quelques minutes après avoir répondu à un post Instagram de Blog d’une partageuse en parlant de questions sans réponse après la rupture que j’ai subie, j’entends dans une interview Kyle Cease me donner la réponse exacte qu’il me fallait !

A propos des ruptures amoureuses, il dit (ma traduction) : « Il ne t’a pas brisé le coeur, il a brisé tes attentes. En brisant tes attentes, il t’a rapprochée de ton coeur. »

C’est exactement cela. J’ai eu mal car je m’attendais à faire un bout de chemin de vie avec l’homme que j’aimais, pas vivre une étoile filante.

Au fond de moi je dois avouer que l’on était pas si compatibles. Alors il m’a rendu service. Et il m’a rapprochée de mon coeur, ce que je suis vraiment, lorsque la peine creuse au-delà des mensonges que l’on se dit à soi-même.

Malgré tout, je ressens cette perte tellement intensément. J’aimais vraiment cette personne, bien plus que je ne le croyais moi-même d’ailleurs. Il faisait tellement partie de mes pensées que je n’ai pas compris le choc avec lequel le lien s’est rompu.

Je dois apprendre quelque chose sur moi-même c’est sûr. Peut-être admettre lorsque je suis vraiment amoureuse de quelqu’un ? Ne pas me le cacher ? Ne pas lui cacher pendant si longtemps ? J’ai bien réfléchi et je crois que j’ai trouvé !

Subitement, mon attachement à cet homme s’est effondré lorsque j’ai réalisé à quel point son comportement disait : « je n’ai pas très envie de prendre soin de toi« .

Finalement j’ai lu un post de Teal Swan qui développe cette idée à merveille (ma traduction) : « Il n’y a rien de plus sexy et désirable au monde pour une femme qu’un homme qui cherche toujours des petits moyens d’assurer sa sécurité et son bien-être et de les améliorer. »

En outre, je trouve cela très masculin ce désir que sa copine ou sa femme se sente toujours le mieux possible !

 

Chagrin d'amour ? Il ne t'a pas brisé le coeur il t'en a rapprochée ou surmonter un chagrin d'amour

Chagrin d'amour ? Il ne t'a pas brisé le coeur il t'en a rapprochée ou surmonter un chagrin d'amour

Chagrin d'amour ? Il ne t'a pas brisé le coeur il t'en a rapprochée ou surmonter un chagrin d'amour