Se connaître soi-même en étant célibataire ou en couple ? #relationspositives

Se connaître soi-même en étant célibataire ou en couple ? #relationspositives

Il faut trouver des avantages à être célibataire !

Je suis seule depuis de nombreuses années.

Je suis heureuse de cette situation car j’y trouve désormais un bel avantage : celui de se connaître soi-même.

Pourtant, un post récent de Teal Swan sur Instagram m’a rappelé que les relations humaines sont le coeur de notre existence.

Je me demande si je rencontrerai quelqu’un. Je me demande aussi si le fait d’être en couple ne serait pas une très belle façon d’en apprendre beaucoup sur soi-même également.

Dans tous les cas, savoir observer son comportement est un atout pour devenir notre meilleur potentiel.

Teal Swan est l’auteure du livre Après l’enfer, se reconstruire et trouver l’amour de soi :


 

Publicités

Pourquoi il faut tester la vie à deux avant de s’engager #amour

Pourquoi il faut tester la vie à deux avant de s'engager #amour

Cela paraît évident mais il faut tester la vie à deux.

Je suis partie dans un pays étranger avec un homme qui me faisait de belles promesses, mais avec lequel je n’avais jamais testé la vie à deux.

Au bout de deux mois, j’étais déjà prête à avoir un bébé.

J’ai abandonné tous mes repères pour aller vivre avec lui. Je n’ai pas envie qu’une telle histoire t’arrive.

Le secret pour éviter de tomber dans le piège ? Observer les actes et faire fi des belles paroles.

Es-tu accro à l’amour ? #Aimer comme on se drogue ou pas ?

Es-tu accro à l'amour ? #Aimer comme on se drogue ou pas ?

A 19 ans, je me souviens avoir été très intriguée par un article dans un magazine féminin portant sur le fait d’aimer comme on se drogue, comme si une partie de moi se reconnaissait. Récemment, Teal Swan a annoncé sur son compte Instagram qu’elle écrivait un nouveau livre sur l’addiction à l’amour, en précisant que le terme n’était pas exact. En effet, comme des expériences malheureuses me l’ont prouvé, l’addiction est incompatible avec l’amour. Etre dans une position de droguée envers un homme, dans une relation amoureuse de codépendance, n’est pas aimer. Je le dis dans mon livre Le nœud de la spirale et le répète ici : l’amour ne doit pas faire mal. J’ai hâte de lire le nouveau livre de Teal Swan. Lorsqu’il sortira, j’en ferai une revue pour toi avec plaisir.

Teal Swan a notamment écrit Après l’enfer se reconstruire et trouver l’amour de soi :

Après l'enfer, se reconstruire et trouver l'amour de soi teal swan

Voici mon livre, de mon coeur au tien :

Le noeud de la spirale 300 width

 

Vais-je rester célibataire toute ma vie ? #solitude

Vais-je rester célibataire toute ma vie ? #solitude

Parfois, je me demande si je serai célibataire toute ma vie et cela me donne la tête qui tourne. Je repense au livre d’Elizabeth Gilbert, L’Empreinte de toute chose, dans lequel le personnage principal est une femme qui n’a aucune relation amoureuse, au sens usuel du moins, de toute sa vie. Parfois, cela me fait rire et je me dis qu’au moins je pourrai manger tous les oignons et l’ail du monde !

L'Empreinte de toute chose par Elizabeth Gilbert

 

Confessions d’une #accro au travail, profiter de la vie et relation amoureuse

Confessions d'une #accro au travail, profiter de la vie et relation amoureuse Claire Samuel

Je choisis de profiter de la vie, juste cela. J’étais accro au travail et je suis en détox. Ce n’est pas grâce à un homme dans ma vie que je pourrai la savourer. Dès maintenant, je peux trouver une vraie joie et un immense bonheur dans la vie telle qu’elle est. Lorsque j’accueillerai un homme dans ma vie, elle sera encore plus belle. Savourer la vie commence aujourd’hui.

 

La fondation de l’amour est le soin de soi et sa sève est d’être heureux pour celui que l’on aime

La fondation de l'amour est le soin de soi et sa sève est d'être heureux pour celui que l'on aime Claire Samuel

L’amour se fonde sur l’amour de soi. J’ai mis tellement de temps à le comprendre. Tout le monde dans l’univers du développement personnel semble répéter qu’il faut s’aimer soi-même avant d’envisager une relation amoureuse. J’aime la façon dont Sherry Argov le résume dans son livre plein d’humour (dont j’ai fait la revue ici). Elle explique qu’un homme qui ne prend pas soin de lui, par exemple en ayant des addictions, ne prendra pas soin d’une femme.

Pourquoi les hommes adorent les chieuses

En outre, grâce aux enseignements de Teal Swan, j’ai découvert qu’en réalité ma vie amoureuse passée suivait le modèle suivant : je voulais secourir un homme plein de problèmes pour paraître plus lumineuse à côté de son aspect sombre et négatif, pour être une bonne personne, pour mériter de l’amour. J’étais persuadée, sans le savoir, que l’amour était conditionnel et je dois à Teal Swan de m’avoir ouvert les yeux.

Enfin, comme je l’écris dans mon livre Le nœud de la spirale, la sève de l’amour est à mes yeux le fait d’être heureuse pour l’autre. Si la racine de l’amour est le soin de soi, sa sève est de trouver son bonheur dans la joie de l’autre. Ainsi, savoir que la personne que l’on aime est heureuse constitue la plus belle satisfaction. Cela implique que si cette personne est heureuse en partant, cela fera mon bonheur, je l’accepterai puis me construirai un nouveau bonheur en me servant de cette expérience, tellement humaine, tellement normale.

Le noeud de la spirale de Claire Samuel

PS : j’apprécie la chaîne youtube de Teal Swan depuis de nombreuses années (ce sont des vidéos en anglais) et je viens de découvrir que son dernier livre était traduit en français (ses autres livres sont uniquement en anglais) : « Après l’enfer, se reconstruire et trouver l’amour de soi« . Quelle bonne nouvelle ! J’admire beaucoup Teal Swan et elle m’a aidée à me reconstruire. Le titre de son dernier livre me trouble beaucoup car il est la raison d’être de ma mission envers les femmes : les aider à se reconstruire tout en me reconstruisant moi-même, en partageant des expériences et dans l’entraide féminine.

Après l'enfer, se reconstruire et trouver l'amour de soi teal swan