Réponse à Valérie sur la peur d’être seule #solitude

15-mai-reponse-valerie-fr_scruberthumbnail_0

Un homme n’est pas un sauveur. Oui les hommes sont extraordinaires mais c’est injuste de leur faire porter la responsabilité de notre bonheur sur leurs belles épaules.

Tu seras un jour avec quelqu’un Valérie je te le souhaite, mais tu auras toujours des défis à surmonter.

Quel est le miracle absolu de l’amour ? De pouvoir être proche d’un autre être humain, de ne pas avoir à faire semblant d’être une autre, de pouvoir dire la vérité sans crainte.

Valérie, une relation n’est pas un échange de bons procédés. La peur de la solitude provient parfois de l’impression que quelque chose nous manque aujourd’hui et que seule une relation pourra nous apporter ce qui nous manque.

Selon mon humble opinion, l’amour ne signifie pas obtenir quelque chose de l’autre. Aimer ne veut pas dire non plus donner en se sacrifiant bien sûr.

Et si aimer en voulant le bonheur de l’autre allait jusqu’à quitter le relation si elle ne fait plus le bonheur de l’autre justement ?

La peur de la solitude recouvre parfois la peur de souffrir. Faire la paix avec la possibilité de la peine permet d’avancer avec plus d’enthousiasme dans la vie.

Aimer signifie prendre un risque. Accepter l’éventualité de la douleur nous libère d’un grand poids. Mon amie ma soeur, cela signifie aussi que tu auras la force de quitter une personne incompatible avec tes valeurs, même si tu l’aimes encore.

Enfin, tout est possible chère Valérie. Identifie ce que tu veux vraiment et incarne-le. Tu veux une personne de confiance ? Sois une personne de confiance. Tu veux un homme qui prend soin de lui ? Prends soin de toi.

L’amour est affaire de vibration. Ce que tu veux vraiment est le rêve d’une autre personne, qui sera la plus heureuse lorsqu’elle t’aura rencontrée.

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

De la paix et des femmes ou guerre et intégration du genre pour construire la paix

De la paix et des femmes ou guerre et intégration du genre pour construire la paix

Qu’est-ce que l’intégration du genre ? Cela signifie qu’en prenant en considération la place et le rôle des femmes, la paix a statistiquement beaucoup plus de chances d’être durable après un conflit armé.

En outre, j’ai envie aujourd’hui d’évoquer les conséquences invisibles de la guerre pour les femmes, dont une de mes élèves me parle en cours de français. Par exemple, le taux de violence conjugale est souvent en hausse dans les zones de guerre tandis que beaucoup de femmes se retrouvent complètement seules pour nourrir leurs enfants.

J’ai envie de partager cela pour me détacher de ma petite vie minuscule et essayer de promouvoir tant que possible les relations harmonieuses entre les femmes et les hommes. Il est passé le temps du féminisme agressif où on était l’un contre l’autre comme dans une guerre justement.

Désormais, on se rend compte que nous avons besoin les uns des autres, hommes et femmes. Nous pouvons nous appuyer sur nos qualités respectives pour construire un monde meilleur, et une paix durable.

 

 

 

 

Quelle est la chose la plus #bizarre qui te caractérise mon amie ma soeur ? #odorat

Quelle est la chose la plus #bizarre qui te caractérise mon amie ma soeur ? #odorat

Le Parfum est un classique de la littérature allemande et l’histoire se passe à Paris.

Il m’inspire aujourd’hui à partager la chose la plus bizarre chez moi : la façon dont je sens les choses, au sens premier du terme 😉

Mon sens de l’odorat dicte les relations que j’ai, me provoque des allergies (aux adoucissants pour le linge par exemple), m’empêche de travailler avec certaines personnes et me transporte dans les plus profonds de mes souvenirs d’enfance…

Et toi mon amie ma soeur, quel est le trait de ta personnalité que tu estimes le plus bizarre ?

Pourquoi il faut remplir sa tasse en premier ou #soindesoi et être #maman

Pourquoi il faut remplir sa tasse en premier ou #soindesoi et être #maman

Je pensais autrefois qu’une bonne maman se sacrifiait pour ses enfants par amour.

Puis j’ai compris que c’était bien triste de faire porter sur les épaules d’un enfant le poids de la culpabilité engendrée par une maman qui n’existe plus en dehors de ses enfants.

Je suis un être humain. Je dois remplir ma tasse avant de pouvoir donner. Parfois je n’y arrive pas car je suis tellement heureuse de faire plaisir à mes enfants, parfois ce n’est pas pratique. Mais prendre soin de moi reste l’objectif vers lequel je tends.

 

 

 

 

 

Retour sur le mois d’avril 2019 #monmoisàmoi

Retour sur le mois d'avril 2019 #monmoisàmoi

Je continue de suivre le défi lancé par Justine de Blog d’une partageuse en prenant le temps de réfléchir au mois passé.

En avril, j’ai compris que je ne devais pas me forcer et admettre quand les choses étaient trop lourdes à porter pour moi.

« Je suis fière de moi parce que le mois passé » j’ai su me relever après être tombée. Je ne suis pas restée dans le honte ni le regret.

En avril je t’invite à te faire un ou encore mieux des compliments mon amie ma soeur.

Aujourd’hui ce que je préfère en moi est d’abord la couleur de mes yeux et ensuite mon ventre que je trouve tellement mignon. Pour une ancienne boulimique qui a été grosse à une période de sa vie, cela est beaucoup.

En outre, je veux te donner une magnifique dose de motivation à adopter un style de vie sain. Après cinq / six ans de nourriture super saine et de sport tous les jours, mon corps est le plus joli, bien mieux qu’avant d’avoir des enfants. Si, c’est possible.

La photo du mois illustre la belle campagne paisible qui m’entoure et que je m’apprête à quitter. Elle restera en moi pour toujours. Je garderai cette quiétude, la pureté de l’air et la douce chaleur du soleil que ma peau aime tant.

Retour sur le mois d'avril 2019 #monmoisàmoi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La première fois que mon corps s’est détendu ou être une meilleure personne en compagnie des autres

La première fois que mon corps s'est détendu ou être une meilleure personne en compagnie des autres

Elle s’appelle Emily Fletcher et j’adore son message. Elle parle de méditation et de performance. Elle explique qu’en travaillant sur ce que l’on ressent avec nos cinq sens, on est plus présente dans notre corps. Son livre s’intitule Stress Less, Accomplish More: Meditation for Extraordinary Performance et elle a réalisé beaucoup de conferences (en anglais) disponibles sur YouTube.

En se sentant bien et détendue, on a de meilleurs rapports avec les autres en général.

La méditation est une voie, le yoga en est une autre. Je suis sûre qu’il y a mille et une façons de trouver la technique qui nous fait du bien.

J’ai découvert le yoga lorsque j’étais enceinte de ma fille, après avoir été passionnée de danse depuis que je suis toute petite. Ce qui m’a frappée le plus dans le yoga est la sensation de bien-être total que l’on éprouve à la fin d’une séance.

Aujourd’hui les sensations ont changé. Ce que je préfère est la sensation de souplesse.

Et toi mon amie ma soeur, aurais-tu une technique à partager avec d’autres femmes pour se détendre et mieux apprécier l’existence et les personnes qui nous entourent ?

De rester bloquée sur une porte fermée et d’avoir aimé un fantôme

De rester bloquée sur une porte fermée et d'avoir aimé un fantôme

J’adore tellement Teal Swan que je regarde toutes ses vidéos, peu importe le sujet. La dernière en date concerne la #dépression. J’ai appris beaucoup de choses sur moi-même en la regardant, comme d’habitude.

Ainsi, à un moment de ma vie, j’ai décidé de rester bloquée sur une porte fermée. Donc je n’ai pas vu les fenêtres qui étaient ouvertes. J’ai voulu prouver que j’étais sincère en restant bloquée sur une personne qui ne pouvait / voulait pas me faire de place dans sa vie.

Enfin, je me suis rendue compte que j’ai aimé une image ou une impression de cette personne, car je n’avais jamais eu le temps ni l’occasion de vraiment apprendre à la connaître. Je ne vais pas me plaindre en disant que j’ai perdu des années de ma vie. Au contraire, j’ai appris une belle leçon. Je ne souhaite pas que cela t’arrive donc mon amie ma sœur, je t’encourage à vivre la vie pleinement. Si une porte se ferme, cela est peut être pour le mieux. Ayons le courage d’identifier toutes les belles opportunités qui existent dans notre vie pour avancer.

 

Savoir ce que l’on veut dans la vie #volonté et #choix

Savoir ce que l'on veut dans la vie #volonté et #choix

Es-tu d’accord avec moi mon amie ma soeur si je te dis qu’une des choses les plus attirantes chez un homme est lorsqu’il sait vraiment ce qu’il veut ?

Et si nous en inspirions ? A moi d’appliquer ce genre de belle volonté, très nette et déterminée.

Est-ce que je choisis d’accepter les invitations à déjeuner d’un homme qui m’aime beaucoup mais avec lequel je sais que je n’ai aucun avenir ? Oui pour flatter mon égo ? Non pour être fidèle à moi-même et mes valeurs ?

Les relations humaines sont parfois comme la nourriture. Est-ce que je choisis de rester concentrée sur ma vie pour faire une belle place à un homme de valeur ou est-ce que j’opte pour la gratification instantanée et passagère ?

Dans une de ses vidéos (en anglais), Alexi Panos explique qu’avant de rencontrer son mari, elle avait fait une liste des trois qualités qu’elle cherchait chez une personne. Ces attributs étaient essentiels pour elle, non négociables.

Après avoir fait sa liste, elle rencontra un homme qui avait deux de ces qualités. Or elle a préféré attendre. Rester seule jusqu’à ce qu’elle rencontre un homme qui avait les trois qualités. Cet homme est devenu son mari (Preston Smiles).

La simplicité est tellement plus facile. Soit on est avec quelqu’un, soit non. Si c’est compliqué ou pas clair, cela ne signifie pas pour autant que l’on est seule et disponible. Si on veut vraiment être avec une personne qui a toutes les qualités qui sont importantes pour nous, nous pouvons choisir de ne pas nous résigner et de rester disponible car tout est possible.

Pourquoi je ne ferai pas du droit de la famille #respect

Pourquoi je ne ferai pas du droit de la famille #respect

Si je décidais de redevenir avocat je ne ferai pas du droit de la famille. Je ne souhaite pas défendre un homme ou une femme contre celle ou celui qu’il/elle a aimé, avec les enfants au milieu de tout ça.

Il ne devrait même pas y avoir de combat. On peut aimer et terminer la relation avec intelligence. Cela ne remet pas en cause l’existence de l’amour qui a uni les deux personnes, comme l’explique si bien Katherine Woodward Thomas dans son livre Se séparer sans se détester. J’ai fait une revue de ce magnifique livre en vidéo ici.

Je n’ai pas été protégée lorsque j’en avais besoin car on m’a accusée d’avoir du ressentiment. Je n’ai même pas de haine, comment pourrais-je avoir du ressentiment ?

Ne tombons pas dans la faiblesse d’utiliser la justice pour se venger car les conséquences sont terribles pour les femmes qui sont vraiment en danger.

Comment se renforcer en s’adaptant aux circonstances extérieures

Comment se renforcer en s'adaptant aux circonstances extérieures

J’ai récemment découvert que la notion d’exposition à un stress modéré pouvait renforcer notre corps comme notre esprit. J’aime ce concept car il permet de ne pas se considérer comme une victime des circonstances extérieures. S’adapter est de façon générale la meilleure façon de répondre au changement. Restons souples. Et fortes.

J’adore la perspective de Thierry Casasnovas et de Bridget Nielsen (en anglais) sur ce sujet.