Retrouver #confianceensoi après une relation toxique

Retrouver #confianceensoi après une relation toxique

J’ai écouté avec grand intérêt un podcast d’Oprah Winfrey interviewant la géniale Brené Brown (auteure du livre Le pouvoir de la vulnérabilité : La vulnérabilité est une force qui peut transformer votre vie) : « Dr. Brené Brown: The Anatomy of Trust | Oprah’s SuperSoul Conversations« .

Le message que j’en ai retiré est le suivant : la confiance est un process. On ne donne pas sa confiance à la légère.

Je dois prendre mon temps avec ceux que j’aime. Je dois leur faire confiance de façon graduelle.

Le cas échéant, je créée des attentes que mes proches ne peuvent nécessairement combler.

 

Publicités

J’ai décidé de tomber #amoureuse de moi

J'ai décidé de tomber #amoureuse de moi

Tomber amoureuse de moi-même au lieu d’aimer des hommes qui ne veulent pas être vraiment avec moi.

Tomber amoureuse de moi-même et suivre mes passions et les activités qui donnent un sens à ma vie avant de me dédier à un autre.

Dans cette vidéo, je te parle de quatre femmes magnifiques que j’adore suivre sur Instagram : Lyvia Cairo, Nataliethebeliever, Jemenbatsleclito et Maman Orange.

Enfin, garder patience et confiance afin de tomber un jour amoureuse d’un homme courageux qui m’aime pour ce que je suis.

 

J'ai décidé de tomber #amoureuse de moi

2 astuces contre l’#indécision #méditation et #sensations

2 astuces contre l'#indécision #métitation et #sensations

As-tu des difficultés à prendre une #décision mon amie ma soeur ?

J’ai remarqué que la méditation était une bonne astuce. Bien sûr cela implique de suivre notre guidance intérieure ensuite, même lorsque cela ne semble pas faire sens 😉

En outre, porter son attention sur la façon dont on ressent les émotions dans notre corps est très pertinent.

Ainsi, je vais d’abord envisager l’option A et sentir comment je me sens puis envisager l’option B et écouter les signaux de mon corps.

Cela m’a bien aidée récemment.

Désormais, je choisis d’aller vers ce qui me semble conforme à mon intuition même si apparemment la décision n’est pas logique.

Je fais confiance aux anges, aux guides, à Dieu et l’Univers pour me guider le long du chemin 😉

 

Retour sur le mois d’août 2019 #monmoisàmoi

Retour sur le mois d'août 2019 #monmoisàmoi

Travail

En août 2019, j’ai envoyé tous les documents nécessaires pour créer ma société. Youhou !!

J’adore travailler à mon compte. Je pense que cela est une question de personnalité, ce n’est ni bien ni mal.

Amour

Côté coeur, je prends conscience de ma chance d’être célibataire. Cela signifie que tout est possible !

Je suis persuadée qu’en surmontant ma peur de l’amour, je serai capable d’être disponible pour un homme bien.

A ce sujet, j’ai adoré le discours TedX de Trillion Small sur les associations que nous faisons inconsciemment avec l’amour : « Overcoming the Fear of Love | Trillion Small | TEDxSMUWomen« .

La question du mois posée par Justine de Blog d’une partageuse à l’origine de ce défi (voir ici) est :

Comment était ton été 2019 ?

Mon été 2019 a ressemblé à des montagnes russes au niveau émotionnel.

Je me suis mieux installée dans mon nouveau chez moi dans le sud.

En outre, j’ai été en Afrique chercher le chien que j’avais recueilli pour le sauver de la maltraitance subie par certains enfants du quartier lorsqu’il était un chiot de un mois et demi.

La photo du mois

Elle est celle d’un arbre sous le soleil du sud de la France.

Retour sur le mois d'août 2019 #monmoisàmoi

Je suis fascinée par les arbres. J’ai entendu dire que les arbres avaient même un language (voir le livre La vie secrète des arbres de Peter Wohlleben. Tu l’as lu ?

 

Quelle que soit ton #orientationsexuelle #monamiemasoeur

Quelle que soit ton #orientationsexuelle #monamiemasoeur

J’ai reçu mon premier commentaire homophobe sur la chaîne youtube Claire Samuel en français.

J’ai failli dire « Quel pignouf, je m’en bats le clito de ton intolérance ! » (spéciale dédicace à @jemenbatsleclito sur IG) puis je me suis dit que ce n’était pas très sophistiqué.

Alors voici ma réponse à ce monsieur :

« Mon ami mon frère, je te respecte et je respecte ton opinion même si je ne la partage pas.

Tu as droit au respect et moi aussi.

Selon mon humble opinion, le monde a connu suffisamment de larmes, de sang, de douleur, de peine, de chagrin et de combats.

Tu sais ce que je te propose ? Que l’on en reste là. Qu’on ait la force et l’intelligence de ne pas ajouter à la douleur existante.

Car au-delà de nos divergences d’opinion, nous appartenons tous à une grande et belle famille : les êtres humains, dotés de la raison, de la conscience et de la capacité de choisir la paix en toutes circonstances.

Paix. Paix. Paix. Paix. Paix. Paix. Paix. Paix. Paix. Paix. Paix.

Plein de bonnes choses pour toi mon ami mon frère,

Claire »

En outre, j’ai envie de dépasser cela en partageant avec toi un post magnifique d’une femme que j’adore sur IG : @laurafuitfairy. Je pense exactement comme elle là-dessus.

Quelle que soit ton #orientationsexuelle #monamiemasoeur

Quelle que soit ton #orientationsexuelle #monamiemasoeur

Enfin, j’ai adoré la façon dont l’immense écrivaine Elizabeth Guilbert parle de l’amour de sa vie, malheureusement disparue il y a peu, dans le podcast avec Oprah Winfrey.

Elle explique que lorsqu’elle a annoncé sa relation à ses lecteurs, cela ne lui a même pas traversé l’esprit que des personnes allaient avoir une réaction différente en apprenant que son amour était une femme.

 

Nous sommes tous égaux et égales #égalité et statut social et professionnel

Nous sommes tous égaux et égales #égalité et statut social et professionnel

Cela me fait bizarre lorsqu’une personne se présente à moi en énonçant son titre « Docteur », « Maître », « Professeur », etc… Comme si un diplôme ou un métier pouvait définir une personne.

Néanmoins, je dois avouer que j’étais tellement fière d’obtenir le diplôme d’avocat, d’être acceptée pour faire une thèse en droit international… comme si j’étais enfin reconnue, comme si j’avais enfin une valeur.

Pourtant, j’ai réalisé que cela ne signifiait vraiment rien du tout.

Nous sommes intrinsèquement égales mon amie ma soeur. Avoir un diplôme ou être née dans une famille aisée ne signifie pas que la personne est mieux ou pire qu’une autre.

Notre valeur tient à notre existence humaine.

 

Quelle est la clé pour sortir de la #boulimie ou merci #TealSwan

Quelle est la clé pour sortir de la #boulimie ou merci #TealSwan

J’ai découvert que la boulimie n’avait en réalité rien à voir avec la nourriture grâce à Teal Swan dans sa vidéo dédiée à la boulimie (en anglais « How to Overcome the Eating Disorder: Bulimia » et aussi dans cette interview en anglais « Teal Swan Eating Disorders + Bulimia + Addictions« )

En effet, se libérer de cette addiction nécessite de retrouver un sens de nous-mêmes. Voici la clé.

Pendant une période très sombre de ma vie (j’avais tenté de me suicider à 19 ans), j’ai réalisé deux belles peintures grand format. Je me souviens bien de celle représentant « moi » en calligraphie chinoise.

J’étais heureuse d’avoir peint cela, moi qui ne me définit absolument pas comme une artiste.

J’étais presque soulagée, rien que d’avoir dessiné ce pictogramme était comme un premier pas sur le chemin pour sortir de la boulimie.

Comment retrouves-tu un sens de toi-même mon amie ma soeur ?

Cela peut passer par mille et une façons différentes.

Par exemple, la géniale Bridget Nielsen partage que le fait de dormir dans une chambre seule a ajouté plus de vie, de passion et d’attraction à sa relation amoureuse (en anglais « 5 Keys That Build A Healthy Romantic Relationship« ), en lui permettant de retrouver un sens d’elle-même pendant la nuit.

Loin des préjugés, construisons notre vie en étant pleinement nous-mêmes, en cessant de se contorsionner pour essayer de correspondre à l’image impossible de ce que les autres voudraient de nous mon amie ma soeur.

 

Ce n’est pas l’homme qui fait mal mais la #blessure #originelle

07 septembre Ce n'est pas l'homme th

Je n’ai pas mal à cause de l’homme qui me quitte, mais à cause de la blessure originelle que cet évènement réveille.

Or lorsque je fais l’effort de regarder tout au fond de mes émotions ce qui se trame, je découvre que ma blessure originelle est la croyance selon laquelle je ne suis pas digne d’être aimée.

Une fois cette croyance regardée bien dans les yeux, je peux la laisser partir. Etre libre. Libérée.

Ce n’est pas de sa faute. Ni de la mienne.

Et toi mon amie ma sœur, quelle est cette fausse croyance qui te ronge de l’intérieur ?

 

Comme une crevarde #amour et #nourriture

Comme une crevarde #amour et #nourriture
Se comporter dans une relation amoureuse comme si c’était la dernière fois ou manger comme si le prochain repas allait être dans très longtemps sont les deux faces d’un même sentiment affreux de manque.

Comme une crevarde comme le dit Franck Lopvet dans sa dernière ligne directe en deux parties : #LigneDirecte 4 – Partie 1 – Vendredi 19 Juillet 2019 | #FranckLopvet et #LigneDirecte 4 – Partie 2 – Samedi 20 Juillet 2019 | #FranckLopvet.

Oui j’en ai un peu honte mais en même temps la douleur que cela m’inflige surpasse tout. Je ne pense plus à la honte lorsque je sais que d’autres femmes en souffrent aussi donc je témoigne.

Donc la honte s’éclipse pour laisser place à l’envie de goûter au bonheur d’être dans une relation stable avec un homme bien tout en aidant les autres en partageant mon cheminement.

 

C’est le paradis de #vivre au #paradis ?

C'est le paradis de #vivre au #paradis ?

J’ai quitté ma ville grise et froide pour aller vivre au paradis.

J’y ai trouvé un extraordinaire ciel bleu et des nuits douces et chaudes.

J’y ai trouvé des paysages à couper le souffle et une nourriture fraiche et vivante.

Pourtant, je me suis aussi rendue compte à quel point j’étais isolée à m’occuper seule de mes enfants sans presque aucune vie sociale.

Je suis ravie d’avoir eu le courage de tout quitter pour partir vivre au paradis et confirmer ce qui importe le plus : les personnes dans ma vie.