#Revue du #livre Le coeur, ce cerveau négligé ou les pouvoirs du #coeur

#Revue du #livre Le coeur, ce cerveau négligé ou les pouvoirs du #coeur

1. Pourquoi trois cerveaux ?

Notre premier cerveau est le plus évident : le cerveau cérébral bien sûr. Le second cerveau est l’intestin dont on parle beaucoup en ce moemnt (voir le livre L’intestin notre deuxième cerveau: Comprendre son rôle clé et préserver sa santé de Francisca Joly Gomez).

Enfin le troisième cerveau est le coeur. Or ces trois cerveaux sont reliés entre eux, ils dépendent donc les uns des autres. Si j’agis sur l’un il y aura des effets sur les autres.

2. La réalité c’est quoi ?

L’auteur du livre Le coeur, ce cerveau négligé, Gervais Saint-Laurent, nous explique que la réalité est une image créée par notre cerveau à partir d’associations de notre réseau neuronal. Par conséquent, l’objectivité pure n’existe pas.

3. Que signifie manifester sa réalité alors ?

Par conséquent, manifester sa réalité est tirer profit de ce pouvoir inhérent à chaque personne : lorsque je maintiens ma pensée et mon intention sur un objectif, alors je le crée.

En physique quantique, il apparait que :

« la vie répond à l’intention« 

Le coeur, ce cerveau négligé – Un livre qui redonne toute noblesse au coeur et à ses pouvoirs miraculeux

Donc nos circonstances de vie répondent à la vibration que nous émettons.

4. Et au niveau physiologique, quel est la place du coeur ?

En premier lieu, le coeur est relié à l’intestin par le nerf vague. A nous de travailler sur la détente de ce nerf, par exemple à l’aide de la méditation.

En second lieu, le livre Le coeur, ce cerveau négligé nous apprend que le champ électromagnétique du coeur est 5000 fois plus puissant que celui du cerveau cérébral.

5. Vivre sa vie, comment et pourquoi ?

Gervais Saint-Laurent dans son livre Le coeur, ce cerveau négligé nous invite à avoir le courage de vivre pour nous :

« nous sommes ici pour vivre notre propre vie« .

Le coeur, ce cerveau négligé – Un livre qui redonne toute noblesse au coeur et à ses pouvoirs miraculeux

Nous ne sommes pas sur Terre pour vivre la vie de nos parents, par devoir, par amour ou par culpabilité.

Accordons-nous la permission de choisir notre vie et nos expériences personnelles.

6. Comment se débarrasser des mémoires cellulaires ?

Les vieilles pensées inconscientes sont parfois héritées et nous polluent de façon inconsciente. Or il est possible de nettoyer le corps des anciens schémas de pensées bloqués dans la mémoire cellulaire.

Comment ? D’abord avec la prise de conscience qui passe du coeur au cerveau. Ensuite les intestins peuvent jouer leur rôle d’élimination de ce dont nous n’avons plus besoin.

Gervais Saint-Laurent identifie donc trois étapes du processus d’élimination des veilles mémoires : assimilation, élimination puis réjouissance !

7. Le hasard existe-t-il ?

Bien sûr que le hasard n’existe pas puisque nous créons notre vie ! Contrairement aux animaux, nous autres êtres humains possédons un libre arbitre qui nous permet d’influencer les circonstances extérieures. Voici un des messages que j’aime dans le livre Le coeur, ce cerveau négligé.

8. Quelle est la grande faculté du coeur ?

Notre coeur nous permet de transcender les émotions négatives. De la tristesse il en fait du pardon. Du ressentiment il en tire la liberté.

9. Comment changer sa vie ?

Je change ma vie lorsque je marie l’intention et l’engagement nous confie Gervais Saint-Laurent.

10. Quel est le secret d’une vie réussie ?

Gervais Saint-Laurent écrit :

« Choisis avec conscience, transforme avec amour et vis avec tes tripes« .

Le coeur, ce cerveau négligé – Un livre qui redonne toute noblesse au coeur et à ses pouvoirs miraculeux

#Revue du #livre de Justine Valais #Asaliah

#Revue du #livre de Justine Valais #Asaliah

Qui a été la première à faire la revue de mon livre Le noeud de la spirale ? Justine de Blog de partageuse.

Quel plaisir pour moi de faire la revue de son livre Asaliah avec l’aide de mes deux enfants.

J’ai trouvé qu’Asaliah avait des petits éclats de loi de l’attraction et d’inspiration à puiser dans son pouvoir personnel et son imagination.

Ma fille de 13 ans n’aime pas lire et a trouvé le livre de Justine facile à lire, intéressant, avec de jolies illustrations.

Mon fils de 10 ans adore lire et a dit que le livre Asaliah avait l’air très bien sans même l’avoir lu ! Ensuite, il s’est exclamé « J’adore ce livre ! » et « Ça donne envie de savoir la suite !« .

Alors j’envoie plein de bonnes ondes à Justine pour qu’elle continue la série de livres Asaliah !

20 janvier revue th 2