Revue du #livre Magie du cycle féminin #divinféminin

Revue du #livre Magie du cycle féminin #divinféminin

En tant que femmes, nous sommes programmées pour le pouvoir. Pas la domination sur les autres bien sûr, mais le pouvoir personnel qui fait que nous prenons notre vie en main et nos responsabilités. En gros, nous ne sommes pas des victimes. Magie du cycle féminin est vraiment un livre que l’on oublie pas.

Magie du cycle féminin nous initie aux pouvoir interne du cycle menstruel et à la façon de l’utiliser comme une guidance et un outil qui favorise le bien-être. Alors là, on est vraiment dans l’image de la femme qui reprend le pouvoir sur sa vie et sa santé !

Alexandra Pope a des concepts clés très intéressants dans son livre Magie du cycle féminin.

Premièrement, les saisons internes du cycle sont les phases successives des règles, la pré-ovulation, l’ovulation et le premenstruum.

Deuxièmement, les deux voies (deux façons de faire et d’être) sont deux courants énergétiques à l’intérieur du cycle : une expansion d’énergie plutôt masculine depuis les règles jusqu’à l’ovulation (via positiva) et une contraction d’énergie plutôt féminine depuis l’ovulation jusqu’aux règles (via negativa). Tandis que l’ovulation correspond à notre place dans le monde, les règles nous invitent à accueillir notre divinité intérieure. Je les vois comme deux pôles à l’intérieur de nous. C’est peut-être la raison pour laquelle les femmes fonctionnent plutôt de manière cyclique que linéaire.

Troisièmement, les cinq chambres de menstruation sont la séparation, le lâcher-prise, le renouveau, la vision, la clarté et la direction. Chaque femme est différente bien entendu, mais les cinq chambres correspondent approximativement aux cinq jours des règles (ou plus, ou moins).

En nous retirant un peu du monde pour nous focaliser sur notre moi intérieur et nous reposer, nous pouvons lâcher-prise et régénérer notre corps (surtout le système nerveux d’ailleurs). Puis vient la vision de notre raison d’être sur terre, suivie de façon très intelligente par des directives pratiques sur la marche à suivre afin de réaliser notre potentiel dans le monde. C’est comme si chaque mois nous recevions des instructions pour vivre pleinement notre chemin de vie. C’est une révolution ! Tout fait sens dans ma tête. Pendant la via positiva, nous exprimons notre créativité en plantant des graines. Pendant la via negativa, nous ralentissons gentiment le rythme et récoltons les fruits de notre travail précédent. Chaque période de règle a le potentiel de nous faire découvrir de nouvelles idées et d’élargir notre esprit. J’adore 🙂

De façon très intéressante, Alexandra Pope écrit que le pouvoir collectif des femmes ensemble peut donner naissance à beaucoup d’idées originales, bien plus que ce que chaque femme pourrait créer seule de son côté. Le patriarcat l’a bien compris, en voulant contrôler les femmes de deux façons : les séparer, introduire une compétition malsaine, puis se moquer, dénigrer, mettre en danger celles qui savent utiliser leur savoir avec les plantes par exemple. Est-ce la raison pour laquelle les #sorcières sont décrites dans les livres d’enfants comme de vieilles femmes laides et méchantes ?

Toutefois, loin du féminisme agressif, Magie du cycle féminin nous invite à créer des relations encore plus harmonieuses avec les hommes, grâce à l’apprentissage de cette ancienne sagesse qu’est le suivi de notre cycle.

En ce qui concerne les syndromes prémenstruels, j’ai compris que ressentir des douleurs constituait la conséquence de penser que l’on pouvait continuer à courir partout tout le temps. En effet, ce n’est pas notre cycle qui a un problème. Il révèle un problème.

J’aurais bien aimé savoir cela lorsque j’avais 20 ans et que je consommais une boîte de nurofen tous les mois. Ce que l’on appelle syndrome prémenstruel est en réalité un appel au secours du corps qui est épuisé. Par conséquent, réduire notre niveau de stress diminuera les douleurs en apaisant le système nerveux. Le repos est la révolution qui va changer notre vie et les règles représentent le meilleur moment pour pratiquer le pratiquer ! Voici une démarche divine ! C’est la première fois que j’envisage les règles sous cet angle. Se reposer pour se reconnecter à notre guidance intérieure. J’adore.

Ainsi, il est absolument crucial de se reposer pendant la période des règles et quelques jours avant car la nature même de cette période est le lâcher-prise, l’abandon de nos responsabilités (toujours dans la mesure du possible bien sûr) et, pour une fois, le fait de ne rien faire : se reposer, se réparer et régénérer notre corps. Quel programme ! Je trouve que cela est aussi une belle façon de donner le bon exemple à nos filles, afin qu’elles aussi, soient plus tard autorisées à prendre ce temps précieux de soin de soi.

La ménopause est encore un sujet abordé par Magie du cycle féminin et qui m’intéresse beaucoup. En effet, j’ai la profonde intuition que la ménopause signifie beaucoup plus dans la vie d’une femme que ce dont la société en général veut bien nous laisser croire. Selon Alexandra Pope, la femme ménopausée accède à la plein révélation de sa magie, au service du monde.

Mon amie ma soeur, serais-tu intéressée par une interview sur le sujet de la ménopause avec une femme intelligente et plein de de bonnes idées (j’ai quelqu’une en tête !) ? Dis-moi ! En attendant, je te souhaite une bonne lecture grâce au magnifique livre d’Alexandra Pope, Magie du cycle féminin.

Publicités

Lorsqu’une vague de pure #joie m’envahit (divin féminin)

Lorsqu'une vague de pure #joie m'envahit (divin féminin)

Lire le livre d’Alexandra Pope Magie du cycle féminin et me reconnecter à la déesse qui sommeille à l’intérieur de chaque femme me fait du bien. J’ai l’impression de rentrer à la maison, dans un endroit chaleureux et familier. Loin de la bête de travail que j’étais, je découvre des sensations et permissions nouvelles et fraîches, comme celle de laisser venir les choses à nous. Je découvre la magie de la synchronisation entre notre cycle et notre agenda. La période d’ovulation est propice au travail qui demande beaucoup d’énergie tandis que celle des règles demande le repos et le lâcher-prise.

Le conseil le plus important pour notre fille qui a ses #règles

Le conseil le plus important pour notre fille qui a ses #règles

En ce moment, je suis plongée dans le sujet des règles grâce à la lecture du livre « Magie du cycle féminin: Le pouvoir des règles » de l’auteure Alexandra Pope.

Or le plus important conseil que j’ai donné à ma fille lorsqu’elle a eu ses règles est le suivant : respecte les saisons de ton corps.

Notre corps féminin sacré suit quatre saisons. Le livre « Magie du cycle féminin: Le pouvoir des règles » les détaille de façon très intéressante.

Ainsi, le corps est en hiver intérieur pendant les règles. Il a besoin de repos, d’être au chaud et au calme.

Puis suit le printemps pendant environ 14 jours, qui mène à notre été intérieur en période d’ovulation. C’est à ce moment que nous avons plein d’énergie et d’élan créateur.

Enfin, la période d’automne intérieur précède les règles et notre corps ralentit progressivement.

Concrètement ? J’ai conseillé à ma fille de ne pas faire du sport de façon intense pendant la période d’hiver intérieur.

La belle magie du cycle féminin est également très bien expliquée dans le beau livre (en anglais) de Kate Magic The empowered woman.

Kate Magic explique la raison pour laquelle les femmes ne sont pas adaptées à un rythme linéaire mais plutôt à un rythme cyclique.

Enfin, même l’alimentation peut être adaptée aux saisons de notre corps. Plus de détails (en anglais) sur Flo Living.