Retour sur le mois d’octobre 2019 #monmoisàmoi ou #apprendre de la vie

Retour sur le mois d'octobre 2019 #monmoisàmoi ou #apprendre de la vie

Cela fait presque un an que je suis le challenge de Justine de Blog d’une partageuse et nous voici en octobre mon amie ma sœur ! Comment s’est passé ton mois d’octobre ?

La question posée par Justine pour ce mois-ci est : Quelle leçon tires-tu du mois écoulé ?

Sincèrement, chaque pan de ma vie m’a enseigné une leçon mon amie ma sœur.

Côté travail, j’ai appris qu’il faut faire le premier pas même si on se sent dépassée par la grandeur de la tâche. Comme promis, ma plateforme de compta est Dougs.

Côté cœur, le post ci-dessous de l’auteure d’Amours solitaires Morgane Ortin m’a donné une grande claque en me mettant face à mon défaut : être trop romantique et absolue en amour en voulant appartenir à l’autre, comme si c’était un honneur et une preuve d’amour. Je me suis trompée ; ce n’est pas cela l’amour.

Retour sur le mois d'octobre 2019 #monmoisàmoi ou #apprendre de la vie

Côté bien-être, je me suis rendue compte d’une raison supplémentaire pour pratiquer le jeûne (merci Fabien Moine : « LE CORPS : NOTRE TEMPLE & VÉHICULE / POURQUOI SE SOIGNER ?« ) : se trouver face à soi-même et se poser les bonnes questions, du style : qu’est-ce que j’ai fait de ma vie et comment toujours continuer de vivre en accord avec mes valeurs ?

Retour sur le mois d'octobre 2019 #monmoisàmoi ou #apprendre de la vie

La photo du mois est celle d’un chat tout doux rencontré dans le restaurant La compagnie des chats, un super concept selon lequel on peut prendre un repas et adopter un chat si notre cœur est assez grand.

Je finirai en envoyant une immense dose de compassion à toutes les femmes qui, comme une de mes amies, se trouve soudainement face à la trahison de celui qu’elle aimait. Il n’y a aucune réponse tranchée à avoir, il ne m’est pas permis de donner un conseil ce serait tout à fait prétentieux et mal placé. Seule la compassion est de mise selon mon humble opinion.

Retour sur le mois d'octobre 2019 #monmoisàmoi ou #apprendre de la vie

Retour sur le mois d'octobre 2019 #monmoisàmoi ou #apprendre de la vie

 

Publicités

Retour sur le mois de septembre 2019 #monmoisàmoi ou priorités et intuition

Retour sur le mois de septembre 2019 #monmoisàmoi ou priorités et intuition

Côté travail

Ma société est enfin immatriculée, yyeess ! J’ai utilisé la société Dougs pour la création et la comptabilité.

Côté coeur

Je prends bien soin de mon cœur, mesurant toute son importance notamment grâce au livre Le cœur, ce cerveau négligé :

La photo du mois

Elle a été prise à Saintes-Marie-de-la-mer, un endroit magique dans le sud de la France.

Retour sur le mois de septembre 2019 #monmoisàmoi

La question du mois posée par Justine initiatrice de ce défi sur Blog d’une partageuse est :

Dans quel(s) projet(s) fou as-tu décidé de te lancer ?

Cela fait plusieurs années que j’ai lancée ma chaîne YouTube Claire Samuel en français et c’est le projet fou dans lequel je me suis lancée et continue de travailler pour l’améliorer chaque jour.

Enfin, en septembre, j’ai décidé de me faire passer en premier, chose que j’ai très rarement fait dans ma vie. En outre, je me suis rendue compte que j’aurais eu raison d’écouter mon intuition plutôt que de suivre l’avis des autres à de multiples reprises. Je sais c’est évident, mais j’avais tendance à douter de moi et me remettre en cause immédiatement.

Plein de belles choses pour toi mon amie ma soeur, Claire

Retour sur le mois d’août 2019 #monmoisàmoi

Retour sur le mois d'août 2019 #monmoisàmoi

Travail

En août 2019, j’ai envoyé tous les documents nécessaires pour créer ma société. Youhou !!

J’adore travailler à mon compte. Je pense que cela est une question de personnalité, ce n’est ni bien ni mal.

Amour

Côté coeur, je prends conscience de ma chance d’être célibataire. Cela signifie que tout est possible !

Je suis persuadée qu’en surmontant ma peur de l’amour, je serai capable d’être disponible pour un homme bien.

A ce sujet, j’ai adoré le discours TedX de Trillion Small sur les associations que nous faisons inconsciemment avec l’amour : « Overcoming the Fear of Love | Trillion Small | TEDxSMUWomen« .

La question du mois posée par Justine de Blog d’une partageuse à l’origine de ce défi (voir ici) est :

Comment était ton été 2019 ?

Mon été 2019 a ressemblé à des montagnes russes au niveau émotionnel.

Je me suis mieux installée dans mon nouveau chez moi dans le sud.

En outre, j’ai été en Afrique chercher le chien que j’avais recueilli pour le sauver de la maltraitance subie par certains enfants du quartier lorsqu’il était un chiot de un mois et demi.

La photo du mois

Elle est celle d’un arbre sous le soleil du sud de la France.

Retour sur le mois d'août 2019 #monmoisàmoi

Je suis fascinée par les arbres. J’ai entendu dire que les arbres avaient même un language (voir le livre La vie secrète des arbres de Peter Wohlleben. Tu l’as lu ?

 

Retour sur le mois de juillet 2019 #monmoisàmoi

Retour sur le mois de juillet 2019 #monmoisàmoi

Au mois de juillet j’ai préparé avec joie et soin mon nouveau petit cocon dans le sud de la France.

Je suis heureuse de me trouver dans ce nouvel environnement, à la fois familier puisque je suis en France et nouveau, puisque je n’ai jamais habité dans le Sud.

Coeur

Côté coeur, je me remets de mon chagrin d’amour. Je suis vraiment heureuse de réussir à surmonter cette épreuve. Je suis juste un peu frustrée d’avoir été avec cet homme lorsque j’étais sous mon pire jour. J’aurais voulu lui offrir mon meilleur jour. Mais c’est juste de l’ego je pense. Si nous n’étions pas destinés à être ensemble, pourquoi rester frustrée là-dessus ?

Travail

Côté travail, j’ai concrètement démarré les démarches de création de ma société, en utilisant Dougs pour les démarches d’immatriculation et la comptabilité.

Je ne suis pas en vacances mais j’aime tellement ce que je fais que, même si c’est fatiguant, cela ne me semble pas une souffrance (sens latin du mot tripalium qui est devenu travail).

La question du mois

La question posée par Justine, à l’origine de ce super défi (voir plus de détails ici) est :

Quelle est ma plus grande force ?

Ma plus grande force est mon intensité.

Si elle m’est parfois reprochée, je t’avoue que je l’adore.

C’est précisément cette intensité qui m’a permis de réussir à reprendre mes études jusqu’au diplôme d’avocat en étant maman solo avec des parents qui habitent loin et ne sont pas super proches de moi.

C’est cette intensité qui m’a permis d’aimer des hommes avec chaque cellule de mon coeur et corps. Si cet amour n’a pas toujours été réciproque, cela n’enlève en rien au bonheur d’aimer un homme sincèrement.

La photo du mois

Elle illustre le Sud, la région PACA, la nouvelle plaque d’immatriculation de ma voiture, le soleil, les cigales, un peu tout à la fois.

Retour sur le mois de juillet 2019 #monmoisàmoi

 

 

Retour sur le mois de juin 2019 #monmoisàmoi quitter et quittée

Retour sur le mois de juin 2019 #monmoisàmoi quitter et quittée

En juin 2019, j’ai quitté un pays que j’aimais depuis très longtemps, la Tunisie. J’ai expliqué les raisons plus en détail dans la vidéo « Retour sur le mois de mars 2019 #monmoisàmoi« .

En juin 2019, j’ai en outre été quittée par un homme que j’aimais depuis très longtemps, et cela fût un choc immense.

La photo du mois

Elle est celle de Piment, un petit chiot qui s’était réfugié devant ma porte en Tunisie.

Je n’ai pas réalisé immédiatement, mais il avait une corde très serrée autour du cou, qui était en train de l’étouffer doucement, d’ailleurs son cou était devenu aussi volumineux que sa tête.

Avant :

Retour sur le mois de juin 2019 #monmoisàmoi quitter et quittée

Grâce à ma fille et mon voisin, nous lui avons sauvé la vie (peut-être que tu l’as vu dans mes stories sur Instagram @clairesamuelenglish). Il est resté dans mon jardin une nuit. Il était couvert de puces.

Après :

Retour sur le mois de juin 2019 #monmoisàmoi quitter et quittée

Le lendemain, je voyais dans ses yeux tellement de gratitude et de joie, lui qui était tout prostré la veille, en train de mourir.

Le regard de ce chiot est resté ancré en moi et bizarrement, il m’a donné beaucoup de force pour surmonter le reste de ce mois de juin.

Piment a été offert à des bergers qui gardent les moutons entre les champs d’oliviers argentés. Il aura une belle vie.

La question du mois posée par Justine de Blog d’une partageuse, à l’origine de ce défi #monmoisàmoi (voir par ici) est :

Quelle peur je décide d’affronter ?

Honnêtement, même tuer moi-même un scorpion ne me fait plus peur alors je dirais que ma plus grande peur est d’être enfin heureuse. Oui il faut un moment arrêter toutes ces choses douloureuses et compliquées.

Je veux affronter ma peur d’avoir une vie facile. Je n’ai pas besoin de souffrir pour mériter de vivre ni d’expier des fautes non commises. Je veux savourer la vie, construire mon avenir avec un homme et pouvoir rendre service aux autres en vivant ma vie pleinement.

Cela me fait penser au message de Marianne Williamson qui écrit que ce qui nous fait le plus peur n’est pas notre ombre mais notre lumière et sa puissance.

 

Retour sur le mois de mai 2019 #monmoisàmoi

Retour sur le mois de mai 2019 #monmoisàmoi

En mai je me suis rendue compte que j’avais moins de légèreté dans la tête et plus d’inquiétude. Je me suis remise à écouter Abraham Hicks le matin et cela m’a fait beaucoup de bien (en anglais en vidéo et en français en livre).

Je termine ce mois avec la certitude que la vie m’apporte des choses extraordinaires et magnifiques sur le chemin. A moi d’avoir les yeux et le coeur suffisamment ouverts pour les recevoir.

J’ai déjà dans la bouche le goût doux-amer du départ d’Afrique pour l’Europe. Je m’occupe des formalités, rendre la maison, prendre les billets d’avion… Je ressens en outre l’anticipation joyeuse qui se mélange doucement à la peine de quitter une terre qui semblait si maternelle.

La solution en ce type de période est pour moi d’avancer en mettant un pied devant l’autre, pour éviter de me poser trop de questions et d’avoir trop de peine.

Je suis heureuse que mon fils puisse aller dans une nouvelle école et que ma fille soit joyeuse à l’idée de retourner habiter dans une ville, puisqu’elle ne partage pas mon goût pour la campagne paisible 😉

Je garde dans mon coeur une leçon : nous avons besoin les uns des autres. Je ne suis rien sans les autres autour de moi, tandis que peu de choses m’apportent autant de satisfaction que de communiquer avec les autres, par exemple pendant les directs du jeudis sur la chaîne youtube et instagram.

La question posée par Justine, initiatrice de ce joli défi (plus de détails ici) est : Pour le mois à venir je décide de changer…

Et bien, en juin, je décide de changer ma perspective sur les choses, pour avoir toujours en tête que chaque nuage a un pourtour argenté ou silver lining comme on dit en anglais. Je ne savais pas que cela était un phénomène naturel existant, jusqu’à ce que je revienne d’une ballade un soir et que devant le soleil couchant passent des nuages cerclés d’argent. C’était une vision extraordinaire. La phrase de Maya Angelou que j’adore m’est revenue en mémoire : « Be a Rainbow in Someone Else’s Cloud » ou sois un arc-en-ciel dans le nuage de quelqu’un d’autre. Une gentille personne m’a dit un jour que je ressemblais à un rayon de soleil. Alors entre ces soleils, ces nuages et ces arcs-en-ciel, me voici heureuse de continuer à écrire et partager sur le blog, youtube et instagram afin d’aider peut-être une belle âme quelque part…

La photo du mois est celle de la porte de mon salon ouverte sur la terrasse sur laquelle j’ai pris l’ensemble de mes repas depuis la fin de l’hiver, dans le calme, sous le soleil et pleine de gratitude.

Retour sur le mois de mai 2019 #monmoisàmoi

Retour sur le mois d’avril 2019 #monmoisàmoi

Retour sur le mois d'avril 2019 #monmoisàmoi

Je continue de suivre le défi lancé par Justine de Blog d’une partageuse en prenant le temps de réfléchir au mois passé.

En avril, j’ai compris que je ne devais pas me forcer et admettre quand les choses étaient trop lourdes à porter pour moi.

« Je suis fière de moi parce que le mois passé » j’ai su me relever après être tombée. Je ne suis pas restée dans le honte ni le regret.

En avril je t’invite à te faire un ou encore mieux des compliments mon amie ma soeur.

Aujourd’hui ce que je préfère en moi est d’abord la couleur de mes yeux et ensuite mon ventre que je trouve tellement mignon. Pour une ancienne boulimique qui a été grosse à une période de sa vie, cela est beaucoup.

En outre, je veux te donner une magnifique dose de motivation à adopter un style de vie sain. Après cinq / six ans de nourriture super saine et de sport tous les jours, mon corps est le plus joli, bien mieux qu’avant d’avoir des enfants. Si, c’est possible.

La photo du mois illustre la belle campagne paisible qui m’entoure et que je m’apprête à quitter. Elle restera en moi pour toujours. Je garderai cette quiétude, la pureté de l’air et la douce chaleur du soleil que ma peau aime tant.

Retour sur le mois d'avril 2019 #monmoisàmoi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour sur le mois de mars 2019 #monmoisàmoi

Retour sur le mois de mars 2019 #monmoisàmoi

La grande décision

La grande décision que j’ai prise en ce mois de mars 2019 fût de quitter la Tunisie pour retourner en France. J’attends encore ma carte de séjour presque un an après ma demande. Cela constitue une insécurité juridique trop importante pour moi, puisque je dois subvenir aux besoins de ma famille seule.

Mon émotion

Je suis triste de quitter le pays qui m’a accueillie à bras ouverts, m’a fait confiance et a protégé mes enfants. J’ai de la peine de quitter ces gens extraordinaires, généreux et intelligents.

La raison

Je retourne en France car je veux me consacrer encore plus à mon site internet clairesamuel.fr et à toi mon amie, ma soeur. Pour cela je dois pouvoir créer une structure juridique stable pour soutenir mon activité.

La question du mois

La question du mois, posée par Justine de Blog d’une partageuse et incitatrice du challenge #monmoisàmoi (vas voir ici pour les détails) est Quelle est la plus belle chose qui me soit arrivé le mois passé ?

Le plus beau moment fût lorsque mon fils de 9 ans m’a dit pour la première fois que j’étais la meilleure maman du monde et qu’il était conscient de tous les efforts que je faisais pour lui et sa soeur.

La photo du mois

Retour sur le mois de mars 2019 #monmoisàmoi

La photo du mois représente une jolie vue sur la mer sauvage, avec les flamants roses venus de Camargue passer l’hiver en Tunisie. Je repars donc vers la France, comme ces flamants…

 

 

 

Retour sur le mois de février 2019 #monmoisàmoi

Retour sur le mois de février 2019 #monmoisàmoi

Mon mois de février était magnifique. Je me souviens d’un stage de yoga que j’avais fait dans une grande maison en Tunisie il y a plus de six ans à cette période.

Le jardin était extraordinaire, avec une mare aux grenouilles, des bancs en pierre, de l’herbe douce parsemée de fleurs jaunes et une architecture somptueuse, au bord de l’eau.

Je m’étais sentie si bien dans cet endroit paisible, plein de fleurs aux couleurs chatoyantes. Aujourd’hui j’habite en Tunisie et pour la première fois de ma vie je suis dans une maison avec un jardin. J’adore.

Le secret de mes réussites ces dernières années réside dans le fait de se réjouir lorsque quelqu’un autour de moi a ce que je veux. Ainsi, j’étais ravie que la fille des propriétaires vive dans cette belle maison depuis qu’elle était petite. Il y avait même un arbre qui avait été planté le jour de sa naissance dans le jardin.

J’admirais cette personne pour sa générosité aussi car elle avait prêté la maison à ma prof de yoga parisienne, qui avait donc pu y faire un stage d’une semaine avec un groupe de 15 personnes.

J’apprends ce secret à mes enfants en leur expliquant que s’ils sont sincèrement heureux pour les personnes qui connaissent un succès quel qu’il soit, cela signifie qu’ils sont intimement persuadés qu’ils méritent la même chose et que ce n’est qu’une question de temps pour l’obtenir.

Côté travail, j’ai réduit mes heures de cours de français afin de pouvoir rester en forme et travailler sur clairesmauel.fr.

Côté coeur, je baigne dans les douces eaux de l’amour en pensant à une méditation de Christophe André (auteur de Méditer jour après jour et d’Imparfaits, libres mais heureux) dans laquelle il parle de toutes les formes d’amour et de lien : tendresse, complicité, amour fou, amour sage, etc…

Plus j’aime les gens que j’aime et plus je me sens bien. J’ai envie qu’ils soient tous heureux, qu’ils vivent leurs rêves et qu’ils soient protégés de la souffrance.

Au sujet de l’amour, je pense aujourd’hui à Brendon Burchard, auteur du livre Le manifeste de la motivation, qui dit souvent que le plus important est la question que l’on se posera à notre dernier jour. Ce ne sera pas « ai-je suffisamment travaillé ? » mais « ai-je suffisamment aimé ?« .

La question du mois posée par Justine de Blog d’une partageuse est la suivante : Quel est le projet qui m’anime en ce moment ?

Mon projet est de construire concrètement mon avenir en ayant des sources de revenus stables, en ne vivant plus sur des économies car c’est super inquiétant, en faisant ce que j’aime du mieux possible, en apportant de la valeur aux belles personnes qui me posent des questions pour le direct du jeudi, en étant présente chaque jour sur youtube et instagram.

La photo du mois est une photo d’Istanbul !

Retour sur le mois de février 2019 #monmoisàmoi

 

Pour plus de détails sur #monmoisàmoi, c’est par ici.


Retour sur mon mois de janvier 2019 #monmoisàmoi

Retour sur mon mois de janvier 2019 #monmoisàmoi

Projets, objectifs et partage : je continue sur ma lancée avec le triptyque proposé par Justine de Blog d’une partageuse. Les détails sont ici.

Ce mois de janvier a été bien rempli car j’ai énormément travaillé sur Preply en donnant des cours de français. Je me suis souvent réveillée à 4h30 du matin afin de pouvoir aider des personnes résidant aux Etats-Unis à apprendre ou améliorer leur français.

Pourtant, en fin de mois, j’ai ressenti un gros coup de fatigue avec des maux de tête et les yeux qui brûlent. J’ai donc décidé de revoir et plus précisément d’alléger mon planning.

Le but des leçons de français que j’offre sur Preply est de m’aider à continuer mes partages sur clairesamuel.fr, ma chaîne youtube Claire Samuel en français et mon compte Instagram @clairesamuelenglish.

S’il est vrai que je reçois des commissions d’Amazon pour mon livre, elles sont généralement de l’ordre de 4 euros par mois pour le moment. J’en vivrai un jour j’en suis sûre. Je dois être patiente et m’améliorer sans cesse pour t’apporter de la valeur mon amie ma soeur.

Je suis donc rassurée d’avoir une source de revenus et d’adorer enseigner le français. Mes élèves sont des avocats (ou futurs avocats), des enfants et des chefs d’entreprise de tous les pays du monde.

Côté coeur

C’est le calme plat malgré une attirance pour une personne que j’aime beaucoup. On verra et je te tiens au courant mon amie ma soeur.

J’espère que de ton côté tu profites d’une belle relation car je sens que c’est important pour naviguer dans la vie. Important ne signifie pas facile. Je suis bien consciente qu’être en couple est aussi un challenge, mais qui nous fait grandir et évoluer.

Mon objectif pour février

Il est de tendre vers une danse plus harmonieuse entre mon sommeil, mes cours de français et le travail sur clairesamuel.fr.

Je suis toujours fière de mes deux enfants et mon objectif est de continuer à les élever du mieux possible. Cela n’est pas la voie la plus facile mais elle est satisfaisante. Ainsi, refuser que ma fille de 12 ans passe son week-end sur son portable m’a permis de profiter d’une belle balade et d’un repas avec elle.

Je suis ravie de voir à quel point mon fils est gai et enthousiaste par rapport à l’année dernière à Paris dans son ancienne école.

La question du mois de janvier posée par Justine est la suivante :

Quel est mon plus grand rêve ?

Mon plus grand rêve est de vivre de mes créations diverses : livres, vidéos, consultations privées, cercles de femmes, cours de français, afin d’avoir l’esprit le plus tranquille possible pour élever mes enfants et je l’espère partager un jour ma vie avec un homme.

J’ai remarqué que les soucis d’argent sont tellement stressants qu’ils avaient dans le passé beaucoup impacté ma relation avec mes enfants. Ainsi, j’étais vite impatiente et nerveuse avec eux lorsque je me faisais du souci pour payer le loyer.

L’année 2019 a pour moi deux thèmes principaux : l’amour ou le coeur et l’abondance. Je me maintiens donc le plus possible dans une vibration de réception de l’abondance que je mérite et que tu mérites de la même façon mon amie ma soeur.

Ma photo du mois

Retour sur mon mois de janvier 2019 #monmoisàmoi

C’est celle d’un bébé aloé vera offert par mon voisin dans un adorable pot en terre cuite de forme conique. Il est entouré de minuscules coquillages que nous avons ramassés ensemble à la plage. Il symbolise l’importance des relations humaines. Sans lui, je n’aurais pas pu vivre ici ou alors je serais tombée malade de stress. Il m’a beaucoup aidée.