Pourquoi il est inutile de comparer nos souffrances

Pourquoi il est inutile de comparer nos souffrances

Il n’y a pas d’échelle des souffrances.

Chacune d’entre nous a déjà traversé des épreuves, quelles que soient les apparences extérieures.

Aidons-nous les unes les autres à grandir et être heureuses, pas à essayer de découvrir qui a le plus souffert.

Publicités

Résistance au jeûne boulimie et entraide entre femmes #jeûner

Résistance au jeûne boulimie et entraide entre femmes #jeûner

Je suis convaincue des bienfaits du jeûne. Pourtant, lorsque je me prépare à un petit jeûne de trois jours, je ressens souvent beaucoup de résistance. J’ai peur d’avoir faim et de manquer, même si cela ne m’est en réalité jamais arrivé pendant un jeûne. Je me sens parfois faible, ce qui est normal, mais je n’ai pas faim. Je suis une ancienne boulimique et j’ai conservé un attachement émotionnel à la nourriture. Si cela est ton cas aussi, mon amie ma sœur, tu n’es pas seule. Aidons-nous les unes les autres à vivre plus sainement.

Plein de belles choses pour toi,

Claire

Jeûner à la maison