En direct avec Kay Ess pour une interview sur l’#histoire du #cru et le soin de soi #holistique

En direct avec Kay Ess pour une interview sur l'#histoire du #cru et le soin de soi #holistique

Kay Ess est instructeur en alimentation crue et végétalienne depuis 2014 et elle a rédigé deux articles parus dans le magazine Le Chou Brave  @Le Chou Brave – Magazine  (numéros 24 et 25) sur l’histoire du cru en Europe depuis le XVIIIème siècle à nos jours.

Aujourd’hui nous avons abordé l’ancienneté de ce savoir sur les bienfaits du crudivorisme et du véganisme. Le soin de soi par l’alimentation vivante ne constitue pas une nouvelle mode mais se trouve déjà dans les recherches de penseurs et médecins dès le XVIIIème siècle en Europe.

Ainsi, la synergie de la nourriture crue, du soleil, de l’air pur et d’une mentalité positive étaient associées à la prévention des maladies.

Enfin, il est fascinant de constater qu’aujourd’hui toute la créativité autour de la préparation de la nourriture peut se marier parfaitement avec le respect de l’intégrité des aliments pour prendre soin de notre corps et de la planète.

Sur le thème des recettes crues, nous avons mentionné la chef de crusine Kate Magic et dans son article Kay Ess parle également de la pétillante Fully Raw Kristina  @FullyRawKristina 

En outre dans l’interview que nous avons réalisée en semble en anglais, Kay a mentionné le docteur Gabriel Cousens auteur notamment du livre Alimentation, science et spiritualité : Se nourrir au XXIe siècle.

Un grand merci à Kay Ess et je t’invite mon amie ma soeur à la soutenir en allant voir son site Raw Food Lisbon sur lequel elle offre des informations sur les formations intensives en nourriture crue qu’elle dispense en anglais, français et portugais. Le compte Instagram de Kay est @rawfoodlisbon.

Voici la belle citation qui se trouve à la fin du second article de Kay :

« Avec la vraie connaissance de la santé, vient la liberté – et c’est de cela qu’il s’agit dans la vie – acquérir la liberté physique, mentale et économique afin de devenir ce que vous êtes. »

Otto Carqué, The Foundation of all Reforms, 1904

8 astuces pour réaliser notre transition vers une alimentation 100% végétalienne et crue

8 meilleures astuces pour réaliser notre transition vers une alimentation 100% végétalienne et crue

8 meilleures astuces pour réaliser notre transition vers une alimentation 100% végétalienne et crue

Mon amie, ma sœur, voici les 8 étapes qui m’ont permis de passer d’une alimentation standard à un style de vie plein de bonnes vibrations, 100 % végétalien et cru. Ma transition a duré plus de dix ans mais cette durée est la mesure de la profondeur de ma transformation. Je suis passée au niveau supérieur, sans me priver. Je crois par dessus tout au respect de notre corps si précieux, que nous devons choyer et chérir. Cet article est dédié à mon amie sur Instagram @regularyogagirl.

1. Des repas crus ici et là

J’ai commencé à m’intéresser à l’alimentation végétalienne et crue pendant ma première grossesse en 2005/2006. J’allais prendre des cours de yoga à Londres dans un très bel endroit (Triyoga) au sein duquel étaient offerts des repas crus et des jus verts poire, céléri, menthe). Après mon accouchement, je me suis intéressée de plus près au mode de vie sain et naturel. Lors d’un salon, j’ai rencontré Shazzie en personne et les délicieuses barres de chocolat crus qu’elle fabriquait m’ont beaucoup plu. Je testais de plus en plus de recettes végétaliennes et crues et faisaient des smoothies et jus verts. Pourtant, je vivais dans un environnement très toxique et dangereux. J’avais besoin de passer au niveau supérieur pour améliorer ma vie.

2. Un sérieux nettoyage de l’intestin

Avant de mettre de la bonne nourriture dans notre corps, il est crucial de le débarrasser de toutes les impuretés accumulées pendant les années précédentes. Ma vie a changé lorsque j’ai découvert l’hydrothérapie du colon. Il est connu aujourd’hui que l’intestin est un second cerveau. Nettoyer l’intérieur de son corps est la chose la plus sexy qui soit. Ne pas le faire est dégoûtant ! Une belle peau est le résultat d’un intestin propre. Tout est perspective, mon amie, ma sœur.

3. Un nettoyage de mes relations avec les autres

Les fruits et légumes frais, le cacao cru et autres délices végétaliens constituent une nourriture vivante. D’un point de vue subtil, j’ai remarqué que cette alimentation me pousse vers le haut, m’entraîne à être la meilleure personne possible. Or, notre environnement nous façonne.

En 2011, j’ai réussi à sortir vivante d’un enfer, dans lequel je me suis trouvée enfermée en raison d’un sentiment profond de honte et de culpabilité. Prenant la décision de ne plus me considérer comme une victime, j’ai pu alors renaître de mes cendres, en sauvant ma vie et celle de mes enfants.

Si mon chemin a été rempli de sang et de larmes, la souffrance endurée m’a permis de monter d’un cran. J’ai souffert mais c’était le prix de la liberté. Je suis devenue une personne plus authentique, mon vrai moi. Le yoga et l’alimentation végétalienne et crue ont été les fondations indispensables de cette nouvelle et belle version de moi-même. Il m’a fallu changer ma nourriture, mon état d’esprit et ma vie.

Remettre en question les relations que l’on entretient avec les autres permet de nettoyer ce qui nous entoure. J’ai aujourd’hui cinq amis chers et cela est parfait. J’ai fait de l’espace dans ma vie pour accueillir les belles choses à venir.

4. Apprendre à créer ses propres smoothies

Réaliser notre pouvoir est essentiel, mon amie, ma sœur. Si les recettes des autres sont un début, rien ne remplace ce que tu créeras toi-même, selon tes propres goûts, ton humeur du moment et ton inspiration. Lance-toi, un smoothie peut toujours être corrigé une fois mixé. Par exemple, on peut ajouter une datte s’il n’est pas assez sucré. Plus on en fait, plus on y arrive.

5. Un petit jeûne

Au début, la nourriture saine signifiait pour moi manger un paquet de galettes de riz par repas, tartinées de pâte miso japonaise et de beurre d’amande. J’ajoutais par-dessus des légumes cuits à la vapeur, surtout des courgettes et toutes les variétés de courges. Puis, en 2015, juste avant de passer l’examen du barreau, j’ai réalisé le nettoyage anti-parasites (comprendre : vers) de Markus Rothkranz. Cela impliquait de faire un jeûne d’une journée, puis de ne boire que des smoothies pendant une journée pour ensuite passer à une alimentation 100 % végétalienne et crue. Sans m’en rendre vraiment compte, j’ai fait le grand saut à ce moment-là puisque je suis restée 100 % crue depuis. Cela a rendu ma vie tellement plus facile. J’ai plus de temps pour vivre et moins à consacrer à la préparation de mes repas.

Parce que je ne vis pas encore sous les tropiques, je bois des boissons chaudes tous les jours : des soupes miso sans le tofu, des boissons à base de succédané de café (poudre d’orge) avec de la poudre de champignon reishi et du lait végétal ainsi que de l’eau chaude agrémentée de jus de citron (surtout le matin).

Jeûner est pour moi un immense effort. Or à chaque fois que j’ai réussi à jeûner quelques jours, ma vie a changé. J’ai une relation très particulière avec la nourriture, ayant été boulimique pendant plus de dix ans. Jeûner ne signifie pas avoir faim ou se priver, mais se purifier pour repartir toute neuve.

6. Une organisation logistique pour toujours avoir des produits frais

Je fais des courses presque tous les jours. Même lorsque je travaillais plus de 14 heures par jour en cabinet d’avocats, je m’échappais parfois vingt minutes du cabinet pour faire un rapide aller-retour au magasin biologique voisin, puis je mettais mes salades et autres aliments bien frais dans la cuisine de l’étage. Deux mots clés : organisation et logistique. Tu peux y arriver, tu peux le faire.

J’ai décidé de simplifier ma vie le plus possible. J’ai adopté une approche minimaliste dans ma vie et dans ma maison. La simplicité est un de mes meilleurs secrets pour réussir.

7. La force de surmonter le regard des autres

Etre végétalienne et crue et accompagner ses collègues de bureau au restaurant ? Aie, aie, aie. Je revois encore ma collègue s’esclaffer « Mais tu es anorexique, c’est terrifiant !« .

J’ai découvert beaucoup de sources d’inspiration sur l’alimentation végétalienne et crue, tels que les livres de Shazzie et Kate Magic.

Mon amie, ma sœur, garde en tête tes valeurs lorsque les gens jugent ou ne comprennent pas. Le meilleur est d’incarner un exemple pour mes enfants. Ils ne sont pas 100 % végétaliens et crus mais ils me voient préparer mes smoothies verts et mes jus frais. Ils sont bien conscients qu’il n’y a rien de mieux que la spiruline pour construire des muscles bien forts ! Récemment, ils ont commencé à réaliser leurs propres smoothies et je suis tellement fière. Heureuse. Bien dans ma peau (douce grâce à cette nourriture magique). Dans le meilleur état d’esprit possible pour aider les autres.

8. L’éthique et le respect des animaux

Je mangeais des animaux il y a quelques années. Aujourd’hui la chair d’un animal ne pourrait passer ma bouche. Cela me révulse au plus profond de moi. Je suis devenue végétarienne pour être en meilleure santé et pour éviter les parasites et autres vers qui se trouvent dans la chair animale. Désormais, je vois les animaux comme des êtres qui ne sont pas sur terre pour être cruellement tués et mangés par des êtres humains, qui ont pourtant à leur disposition des fruits et légumes de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel.

Plein de bonnes choses pour toi,

Claire