Maman solo, bizarre et différente mais #libre

Maman solo bizarre et différente mais #libre

Comme je le partage dans mon livre Le nœud de la spirale, j’ai repris mes études de droit à 33 ans. Entourée d’étudiants de 23 ans en moyenne, j’ai ressenti ce que signifiait être bizarre et différente. J’étais épuisée par la combinaison des cours et du fait de s’occuper seule de mes enfants. Ainsi, il n’était pas rare de me trouver dans le parc, allongée dans l’herbe ou sur un banc pendant que les enfants jouaient. Je suis bizarre et différente, mais libre. Soyons bizarres mon amie ma sœur. Soyons libres, quoique les autres disent.

Le noeud de la spirale 300 width

 

Pour la première fois de ma vie je loue une maison Habiter en Tunisie 2:3

Pour la première fois de ma vie je loue une maison Habiter en Tunisie 2:3

Après avoir vécu pendant plus de sept ans avec mes deux enfants dans des studios minuscules, louer une maison dans laquelle ils auront pour la première fois chacun leur chambre représente un grand succès. Dans mon livre Le nœud de la spirale, je te livre le témoignage de toutes ces années difficiles et surtout, je t’explique les différents moyens que j’ai utilisé pour reconstruire ma vie et réussir à enfin vivre dans un bel endroit.

 

Vérité – Série Une position de yoga Une émotion Episode 2

Vérité - Série Une position de yoga Une émotion Episode 2

Aujourd’hui, nous disons merci. Merci est un mot si simple. Mon amie, ma sœur, choisissons aujourd’hui de penser à une personne qui nous a aidée, ou simplement qui a rendu notre vie plus belle et disons-lui merci. Merci. Merci. Merci. Personnellement, je choisis de dire merci à un homme, ou plutôt un ange, celui dont je parle dans mon livre Le nœud de la spirale, cet ange qui m’a regardée avec des yeux bienveillants lorsque je lui ai dit que j’avais été violée.

Aujourd’hui, la position de yoga est celle de l’enfant. Une position tellement simple car merci est tellement simple. Pourtant, cette position est très forte tout comme le mot merci. Tu peux mettre tes bras devant toi paumes vers le bas ou bien sur le côté paumes vers le haut pour une pratique encore plus douce.

Aujourd’hui, je choisis la vérité. Je choisis l’intégrité. Je dis oui lorsque je veux dire oui et non lorsque mon instinct et mon intuition me disent de dire non. Je reste dans la vérité donc je fais honneur à mon corps si magnifique et précieux. Je reste dans la vérité donc j’attire les personnes qui vibrent sur la même longueur d’ondes dans ma vie. Je ressens le tapis qui soutient tout mon corps en boule, tout comme l’univers me soutient dans ma vie. Je me souviens que sans l’obscurité nous ne pourrions pas voir les étoiles. J’accepte mes pensées, négatives ou positives, sans les juger, comme une maman accepte son enfant sans le juger. Je reste sur le chemin de la vérité et de la lumière.

Namaste, Claire

Mon pantalon de yoga vient de Lululemon.

Le noeud de la spirale

La fondation de l’amour est le soin de soi et sa sève est d’être heureux pour celui que l’on aime

La fondation de l'amour est le soin de soi et sa sève est d'être heureux pour celui que l'on aime Claire Samuel

L’amour se fonde sur l’amour de soi. J’ai mis tellement de temps à le comprendre. Tout le monde dans l’univers du développement personnel semble répéter qu’il faut s’aimer soi-même avant d’envisager une relation amoureuse. J’aime la façon dont Sherry Argov le résume dans son livre plein d’humour (dont j’ai fait la revue ici). Elle explique qu’un homme qui ne prend pas soin de lui, par exemple en ayant des addictions, ne prendra pas soin d’une femme.

Pourquoi les hommes adorent les chieuses

En outre, grâce aux enseignements de Teal Swan, j’ai découvert qu’en réalité ma vie amoureuse passée suivait le modèle suivant : je voulais secourir un homme plein de problèmes pour paraître plus lumineuse à côté de son aspect sombre et négatif, pour être une bonne personne, pour mériter de l’amour. J’étais persuadée, sans le savoir, que l’amour était conditionnel et je dois à Teal Swan de m’avoir ouvert les yeux.

Enfin, comme je l’écris dans mon livre Le nœud de la spirale, la sève de l’amour est à mes yeux le fait d’être heureuse pour l’autre. Si la racine de l’amour est le soin de soi, sa sève est de trouver son bonheur dans la joie de l’autre. Ainsi, savoir que la personne que l’on aime est heureuse constitue la plus belle satisfaction. Cela implique que si cette personne est heureuse en partant, cela fera mon bonheur, je l’accepterai puis me construirai un nouveau bonheur en me servant de cette expérience, tellement humaine, tellement normale.

Le noeud de la spirale de Claire Samuel

PS : j’apprécie la chaîne youtube de Teal Swan depuis de nombreuses années (ce sont des vidéos en anglais) et je viens de découvrir que son dernier livre était traduit en français (ses autres livres sont uniquement en anglais) : « Après l’enfer, se reconstruire et trouver l’amour de soi« . Quelle bonne nouvelle ! J’admire beaucoup Teal Swan et elle m’a aidée à me reconstruire. Le titre de son dernier livre me trouble beaucoup car il est la raison d’être de ma mission envers les femmes : les aider à se reconstruire tout en me reconstruisant moi-même, en partageant des expériences et dans l’entraide féminine.

Après l'enfer, se reconstruire et trouver l'amour de soi teal swan