On nous protège ? #féminicides

On nous protège ? #féminicides

Le brigadier-chef m’a dit : « Vous connaissez Outreau ? Je ne peux pas prendre le risque de vous croire. »

J’avais besoin de protection.

Aujourd’hui j’ai l’âme pleine de blessures mais je suis vivante.

Certaines n’ont pas eu ma chance #feminicides

Publicités