La plus belle définition de la #sororité ou surmonter un chagrin

La plus belle définition de la #sororité ou surmonter un chagrin

Je ne m’y attendais pas. J’ai partagé une petite story sur Instagram comme d’habitude (@clairesamuelenglish), comme je le fais spontanément plusieurs fois par jour.

Je parlais du fait que je m’en suis voulue de m’être autant attachée à cet homme.

Je l’estimais énormément mais je n’étais pas sûre de ses intentions à mon égard.

Je me suis promise de ne pas trop m’attacher à lui. J’attendais quand même depuis plus d’un an qu’il fasse le premier pas.

Et puis je suis complètement tombée amoureuse de lui. Je ne sais pas faire les choses à moitié. Je suis intense, je suis le feu, je suis engagée, je suis sérieuse.

Je l’ai vraiment vraiment aimé, mais la relation s’est arrêtée super rapidement.

Or @douceur.sauvage a réagi à cette story en me disant « Ce n’est pas un échec. Tu as respecté ton coeur en t’abandonnant en partie à cet homme. C’est magnifique et c’est aligné avec toi-même« .

Ces mots m’ont bouleversée. Je suis passée du sentiment d’être nulle à celui d’avoir respecté mon coeur. Quel soulagement ! Je n’avais pas vu les choses comme cela.

C’est vrai, mon coeur attendait cet homme depuis tellement longtemps. C’est normal qu’il se précipite et qu’il s’attache tellement c’était bien.

Je ne vais plus m’en vouloir. Je n’ai pas fait d’erreur. J’ai suivi ce qui était bien à ce moment-là. J’ai fait du mieux possible.

Or c’est grâce aux mots d’une femme que je me suis remise debout sur mes jambes. Cela est pour moi la plus belle définition de la sororité : s’élever les unes les autres, s’entraider pour que chacune brille du mieux possible. Merci @douceur.sauvage.

Dans ma story, je partageais aussi le fait que je n’avais pas cesser de l’aimer. Je ne cesserai jamais de l’aimer.

Simplement mon amour va se transformer et, par une sorte d’alchimie, il deviendra un doux souvenir.

Toi aussi mon amie ma soeur, tu peux décider de laisser un chagrin d’amour se métamorphosera afin de laisser toute la place dans ton coeur pour un homme qui a envie d’être avec toi.

 

Publicités

D’une leçon de conduite de se réapproprier notre #lumière

D'une leçon de conduite de se réapproprier notre #lumière

J’ai obtenu mon permis de conduire il y a huit ans et je n’ai jamais conduit, surtout par peur. Puisque je souhaite avoir la liberté d’aller facilement où j’ai envie lorsque j’habiterai dans le sud, j’ai décidé de prendre des leçons de conduite pour reprendre confiance en moi et vérifier si je savais toujours le faire. A l’époque j’avais eu mon permis du premier coup.

Le moniteur d’auto-école m’a prévenue : souvent il faut une dizaine d’heures pour se remettre dans le bain de la conduite. La première heure nous avons beaucoup roulé le long de la mer, pour tester la cinquième vitesse notamment. La seconde heure nous nous sommes concentrés sur le centre-ville et les manœuvres, créneaux et autres.

Le verdict ? Il a dit que je conduisais super bien et que je n’avais pas besoin d’heures de conduite supplémentaires.

Je ne m’y attendais pas. Je suis super heureuse. C’était drôle car ma fille était assise à l’arrière avec mon papa de Tunisie pendant les leçons. Elle était très impressionnée de découvrir que sa maman savait conduire (et bien !) ! Cette petite anecdote a pour but de t’encourager à te réapproprier ton pouvoir personnel mon amie ma sœur.