Etre une bonne maman sans se sacrifier pour ses enfants éducation positive

Etre une bonne #maman sans se sacrifier pour ses #enfants #éducation positive Claire Samuel
Etre une bonne #maman sans se sacrifier pour ses #enfants #éducation positive Claire Samuel

Je fais le maximum pour être une bonne maman pour mes enfants. Toutefois, je refuse de me sacrifier pour eux car cela conduirait à beaucoup de ressentiment de ma part et de culpabilité de leur part. Pourtant, cela est tellement difficile de trouver le bon équilibre. J’ai eu la chance de danser le soir, à l’hôtel, en vacances, pour la première fois depuis des dizaines d’années. Cela m’a transformée et bouleversée car la danse a été ma grande passion depuis toute petite. Lorsque mes deux enfants refusent de me laisser danser et que je dois revenir dans la chambre dormir pendant les vacances, cela me fait mal. Je ne leur en veux pas. Cela fait partie de mon rôle de trouver cet équilibre. Mon amie, ma sœur, as-tu réussi à le trouver ?

Série naissance à domicile : est il possible de donner naissance en quelques heures seulement ? – épisode 10

Série #naissance à domicile : est il possible de donner naissance en quelques heures seulement ? - épisode 10 Claire Samuel
Série #naissance à domicile : est il possible de donner naissance en quelques heures seulement ? - épisode 10 Claire Samuel

Je veux casser le mythe du premier bébé qui ne viendrait au monde qu’après de longues et douloureuses heures de travail, laissant la maman épuisée de fatigue. Je ne suis pas une exception. J’ai organisé mon accouchement à la maison, sans préjugé sur le temps qu’allait durer le travail. Quelle heureuse surprise de commencer à avoir d’intenses contractions à vingt-et-une heures pour accoucher d’une merveilleuse petite fille à une heure du matin ! J’attribue une grande partie de succès à la prise régulière de tisane très concentrée de feuilles de framboisier, ainsi qu’au fait d’avoir utilisé une piscine de naissance. Oui, mon amie, ma sœur, il est possible d’accoucher à la maison, en quelques heures, sans péridurale, sans souffrance atroce et sans épisiotomie.