Ce n’est pas l’homme qui fait mal mais la #blessure #originelle

07 septembre Ce n'est pas l'homme th

Je n’ai pas mal à cause de l’homme qui me quitte, mais à cause de la blessure originelle que cet évènement réveille.

Or lorsque je fais l’effort de regarder tout au fond de mes émotions ce qui se trame, je découvre que ma blessure originelle est la croyance selon laquelle je ne suis pas digne d’être aimée.

Une fois cette croyance regardée bien dans les yeux, je peux la laisser partir. Etre libre. Libérée.

Ce n’est pas de sa faute. Ni de la mienne.

Et toi mon amie ma sœur, quelle est cette fausse croyance qui te ronge de l’intérieur ?

 

Publicités