Pourquoi porter son bébé prématuré en écharpe de portage est bon pour lui ?

Pourquoi porter son bébé #prématuré en écharpe de #portage est bon pour lui ? Claire Samuel
Pourquoi porter son bébé #prématuré en écharpe de #portage est bon pour lui ? Claire Samuel

Mon deuxième bébé est né à sept mois. Si je n’ai pas pu le porter contre mon cœur à l’hôpital comme cela se fait dans certains endroits, j’ai néanmoins immédiatement utilisé une écharpe de portage une fois rentrée à la maison. Les écharpes de portage avec un peu de stretch sont parfaites pour un nouveau-né et faciles à utiliser. Du coton biologique est encore mieux, afin d’éviter d’exposer notre prématuré aux produits chimiques des teintures. J’ai utilisé avec grande satisfaction les écharpes de la marque Wrapsody.

Mon amie, ma sœur, tu peux commencer à apprendre comment nouer une écharpe avec une poupée ou une peluche. Ce sera ensuite un vrai plaisir de sentir ton précieux bébé tout contre ton corps. Les bénéfices pour le prématuré sont nombreux. Ainsi, il peut mieux réguler sa température corporelle, sentir vibrer les cordes vocales de celle/celui qui le porte et, surtout, sentir et entendre les battements du cœur.

Série naissance à domicile : comment optimiser sa liberté de mouvement à la maison pendant le travail ? – épisode 6

Série #naissance à domicile : comment optimiser sa liberté de mouvement à la maison pendant le travail ? - épisode 6 Claire Samuel
Série #naissance à domicile : comment optimiser sa liberté de mouvement à la maison pendant le travail ? - épisode 6 Claire Samuel

Pouvoir aller et venir librement et adopter toutes les positions qui nous font du bien pendant les contractions est un grand luxe. Si ma fille est née à la maison, mon fils est né à l’hôpital, prématuré. Je me souviens de la sensation d’enfermement que j’ai ressentie lorsque tous ces fils étaient enroulés autour de mon ventre.

Certaines femmes ont même une perfusion dans le bras. Souvent, on leur interdit de manger au cas où une césarienne serait nécessaire. Par contraste, l’accouchement à la maison permet une liberté qui bénéficie autant à la maman qu’au bébé.

Ainsi, pendant le travail, j’ai marché dans le quartier. Nous étions un soir d’été et il faisait chaud. Lorsque les contractions se sont intensifiées, je suis restée active, mais à l’intérieur de la maison. A chaque contraction, je m’accroupissais en émettant un son grave pour apaiser mon corps.

La dernière étape fût de m’installer dans l’eau, mais seulement une fois que l’accouchement était très proche, afin de ne pas arrêter les contractions. En effet, l’eau est tellement apaisante qu’elle risque de faire cesser le travail. Dans la piscine de naissance, j’ai pu encore bouger et bénéficier de la liberté de mouvement que seul l’accouchement à domicile offre. Finalement, j’étais dans la position accroupie lorsque ma fille est née.