Vais-je rester célibataire toute ma vie ? solitude

Vais-je rester célibataire toute ma vie ? #solitude

Vais-je rester célibataire toute ma vie ? #solitude

Parfois, je me demande si je serai célibataire toute ma vie et cela me donne la tête qui tourne. Je repense au livre d’Elizabeth Gilbert, L’Empreinte de toute chose, dans lequel le personnage principal est une femme qui n’a aucune relation amoureuse, au sens usuel du moins, de toute sa vie. Parfois, cela me fait rire et je me dis qu’au moins je pourrai manger tous les oignons et l’ail du monde !

L'Empreinte de toute chose par Elizabeth Gilbert

Comment réapprendre à faire confiance à son intuition après la maltraitance ?

Comment réapprendre à faire confiance à son intuition après la maltraitance ? Claire Samuel

Comment réapprendre à faire confiance à son intuition après la maltraitance ? Claire Samuel

Je suis consciente que j’ai encore du travail à réaliser sur moi-même afin d’apprendre à faire confiance à mon intuition. Célibataire depuis 7 ans, j’ai toujours des doutes lorsque je rencontre des hommes et je suis très (trop ?) prudente. Néanmoins, cette période de solitude me fait du bien car je renoue avec mon intuition.

Pas à pas, je me reconstruis. Pas à pas, je deviens une meilleure version de moi-même, toujours plus consciente des qualités requises pour une relation saine : communication, authenticité et respect de soi-même et de ses limites.

Confessions d’une femme seule patience

Confessions d'une femme seule #patience Claire Samuel

Confessions d'une femme seule #patience Claire Samuel

La douleur de ne jamais me sentir enveloppée des bras d’un homme bon peut parfois ressembler à la brûlure de ma peau toute entière. Pourtant, je me sens si joyeuse lorsque je visualise à quel point je suis capable de rencontrer un homme de valeur si je reste patiente et concentrée.

J’ai récemment ressenti une attirance pour quelqu’un, avant de m’imposer de ne pas aller un pas plus loin dans cette direction dès que j’ai senti mon intuition m’avertir du danger. Personnellement, le droit chemin consiste à avoir la patience d’attendre un homme avec lequel je me sens proche de façon profonde et sincère.

Comme je l’explique dans Le Nœud de la Spirale, j’ai déjà eu la chance de rencontrer un tel homme. Il n’était pas disponible à l’époque. Toutefois, je suis convaincue qu’il existe beaucoup d’hommes de valeur dans le monde. Nous n’avons pas une seule âme sœur dans tout l’univers.

Les possibilités sont infinies et la patience est d’or.

Pensées libres sur l’amour et les relations amoureuses

Pensées libres sur l' #amour et les relations amoureuses Claire Samuel
Pensées libres sur l' #amour et les relations amoureuses Claire Samuel

Je me trouve devant un choix : soit succomber à une relation douce et courte avec un homme agréable, soit me maintenir sur un chemin de pureté en attendant un homme disponible. En effet, si j’ai senti mon cœur battre pour un homme ici en Tunisie, cela ne constitue pas un projet viable. Nous ne pouvons pas vivre dans le même pays.

En outre, si l’âge n’a aucune importance, le chemin de vie parcouru compte. Ainsi, certaines personnes ont besoin de plus d’expériences, heureuses ou douloureuses souvent, pour découvrir leurs valeurs intrinsèques, leurs rêves et leur vocation. J’ai le sentiment que l’homme pour lequel mon cœur a battu ces derniers jours ne se trouve pas encore dans une zone de certitude sur ses rêves de vie, ses projets et ses valeurs. Alors oui, rester sur le chemin de la solitude en attendant un homme avec lequel construire un projet est difficile mais, j’en suis persuadée, la meilleure route vers une relation amoureuse épanouie.

Mon amie, ma sœur, je te tiendrai au courant de l’évolution des saisons de mon cœur à ce sujet.

Trouver le réconfort dans notre mère céleste la lune

Trouver le réconfort dans notre mère céleste la #lune - Claire Samuel
Trouver le réconfort dans notre mère céleste la #lune - Claire Samuel

Regarde la lune, toujours là, toujours brillante, elle veille sur toi, mon amie, ma soeur.

Laissons les larmes couler, laissons la tristesse sortir de nous afin de faire place à la joie. Parfois j’aime rouler en vélo sous la pluie car mes larmes se mélangent alors à l’eau du ciel.

Il y a quelques années, j’allais à l’université très tard le soir pour suivre les cours de master. Lorsque j’attendais mon bus au retour, dans le froid et la nuit, j’admirais la lune, imaginant son regard bienveillant et maternel posé sur moi.

A nous de trouver notre astuce pour surmonter la solitude. La mienne est de considérer la lune comme une maman céleste.

Notre besoin primaire est la connexion – conseils aux mamans qui se sentent seules

Notre besoin primaire est la connexion - conseils aux mamans qui se sentent seules
Besoin de connexion

Maman solo, voyageant seule avec mes deux enfants dans un pays très différent de ce que je connais, le Cap Vert, je me suis trouvée face à un besoin criant : connexion. Sans mes repères, j’étais plus faible.

Chaque jour, nous allions au même endroit sur la plage. En effet, après quelques jours, nous avions trouvé le parfait endroit, en sécurité et à l’abri du vent (il y a beaucoup de vent sur les plages du Cap Vert).

Un matin, une maman solo, accompagnée de son fils, s’est installée. La conversation s’est naturellement engagée entre nous. Elle était anglaise et en pleine réflexion sur la façon de réorganiser sa vie professionnelle. Son désir principal était de pouvoir s’occuper de son fils en étant plus à la maison, tout en créant un réseau efficace d’entraide entre les femmes. Chaque jour suivant, nous nous sommes retrouvées et nous avons parlé à cœur ouvert ensemble. Quel délice.

Nous sommes des êtres humains. Notre besoin premier est d’être connecté aux autres. Mon amie, ma sœur, je suis consciente que cela n’est pas toujours possible. J’écris ces lignes, seule dans mon appartement, élevant mes deux enfants sans aide et célibataire depuis des années. Pourtant, lorsque l’on désire plus que tout voir la beauté du monde et des personnes qui nous entoure, on la trouve. Ainsi, ce soir, une maman inconnue a acheté un billet de train à ma fille qui avait perdu le sien. J’ai envoyé un SMS à ma fille en lui disant « Il y a plein de gens extraordinaire. Tu es une fille extraordinaire et c’est pour cela que tu les attires« .

Enfin, prenons soin de nous. Sans connexion, nous souffrons. Choyons nous en attendant de trouver les circonstances qui nous permettront de combler ce besoin.