Voyager ou fuir ? Elargir sa zone de confort ou développer des racines ?

Voyager ou fuir ? Elargir sa zone de confort ou développer des racines ? Claire Samuel

Voyager ou fuir ? Je suis consciente de ma capacité d’adaptation. J’ai rapidement le sentiment de me sentir à la maison lorsque je voyage dans un pays étranger. Je ne me sens pas particulièrement attachée à mon pays de naissance.

Pourtant récemment, j’ai perdu un peu de mon désir de découvrir le plus de pays possible. Je me rends compte d’un nouveau désir : celui de développer quelques racines, dans un endroit apaisé.

L’un de mes amis voit le voyage comme un échappatoire. Je ne suis pas d’accord. Voyager ouvre notre esprit et nous enrichit. J’ai découvert qui je suis grâce à mes voyages à l’étranger. Pourtant, partir en vacances à l’étranger et y vivre est légèrement différent. Je te tiens informée de l’évolution de mes réflexions sur le sujet, alors que je m’apprête à vivre à l’étranger pour la seconde fois de ma vie.

 

 

 

Revue de #DjerbaExplore la ferme aux #crocodiles à Djerba en Tunisie

Claire Samuel Revue de #DjerbaExplore la ferme aux #crocodiles à Djerba en Tunisie

Si tu vas à Djerba en Tunisie, je te conseille vivement la ferme aux crocodiles, DjerbaExplore. Les enfants ont adoré.

Revue de l’hôtel #Meninx à #Djerba en Tunisie : bravo et merci

Claire Samuel Revue de l'hôtel #Meninx à #Djerba en Tunisie

Je recommande vivement l’hôtel Meninx à Djerba en Tunisie pour la pure gentillesse et la bienveillance de son staff ainsi que la beauté de ce lieu magique. Merci.

Peut-on imaginer que les #frontières n’existent pas ? Nous sommes tous une seule #famille

Peut-on imaginer que les #frontières n'existent pas ? Nous sommes tous une seule #famille - Claire Samuel

J’ai du mal à expliquer à mes enfants la raison pour laquelle les frontières existent. De la même façon, pourquoi avons-nous besoin d’avoir des monnaies différentes ? Ils me disent souvent que ce serait tellement plus simple de voyager s’il n’y avait pas de monnaies différentes d’un pays à l’autre, avec des taux de change en prendre en considération.

Au plus profond de moi, je dois avouer que je considère tous les humains comme des frères et sœurs. Nous vivons dans un seul monde, la planète terre. Nous sommes tous pareils à l’intérieur de notre corps, peu importe les différences de tonalités que peut avoir notre peau.

Imagine s’il n’y avait pas de pays ni de frontières et que tout le monde pourrait voyager facilement. Imagine s’il n’y avait pas de files d’attente différentes au contrôle des passeports à l’aéroport selon que la personne appartienne ou non à l’union européenne. Imagine si tous les pays seraient traités sur un pied d’égalité et que leurs habitants soient considérés comme partie de notre famille.

 

Mes 5 meilleures astuces pour manger végétalien et cru en avion

Comment manger végétalien et cru en avion ?

Cinq astuces et un corps en belle santé :

  1. Des concombres, avec du sel de mer dans un petit sachet : croquez simplement les concombres en ajoutant du sel à votre goût
  2. Des avocats avec cuillère à soupe pour les ouvrir
  3. Des feuilles de salade ou des algues nori pour faire des rouleaux avec le concombre et l’avocat, découpé par la cuillère à soupe
  4. Un mélange gourmand avec du chocolat cru et des pignons de pin, baies de goji, noix de coco râpée…
  5. Plusieurs bananes que vous ajouterez en dernier à votre sac cabine

 

Où dormir à Lisbonne, Portugal, en maman solo avec ses enfants ? Dans une auberge de jeunesse ?

Où dormir à Lisbonne avec ses enfants ?

Je suis partie en solo avec mes deux enfants, 7 et 10 ans, à Lisbonne. Nous avons passé un séjour extraordinaire dans une auberge de jeunesse, nommée « Sunset Destination Hostel« . Elle dispose de chambres privées pour les familles. Dans la cuisine se trouve un grand frigo commun. Il y a climatisation et chauffage dans la chambre. Une magnifique piscine offre une vue imprenable sur Lisbonne. Le petit déjeuner est copieux et nous avons profité de crêpes faites maisons pour tous les résidents de l’auberge. Les WC et douches sont communs mais très propres, nettoyés avec soin plusieurs fois dans la journée.

Nous avons payé 60 euros pour trois lits dans une jolie chambre. L’auberge est située au dessus de la station de métro Cais do Sodre, située à environ 30 minutes de l’aéroport de Lisbonne en métro. J’ai apprécié le supermarché situé à la sortie de la station de métro, bien achalandé avec de délicieux fruits frais, notamment du melon vert déjà découpé en morceaux et facile à emporter.

Nous avons également testé l’hôtel Residencial Terminus, à 100 euros pour nous trois. Le personnel était charmant et l’hôtel un peu vétuste, mais avec le charme des endroits vieillots. Toutefois, il est très difficile à trouver à pied en sortant du Terminal 1.

En sortant de l’aéroport se trouve l’hôtel Tryp. Il est donc le meilleur choix pour une maman solo, à pied, avec deux enfants et des valises. Le tarif fût de 130 euros pour les enfants et moi.

Nous avons visité la jolie ville de Lisbonne et avons passé un petit moment dans un grand centre commercial, situé au métro Oriente. J’ai été heureuse de pouvoir déguster une bonne salade végétalienne et crue agrémentée de jus verts.

A bientôt pour de nouvelles aventures,

Claire